Accomplir la loi c’est comprendre la volonté de Dieu, l’accepter et agir

Accomplir la loi c’est comprendre la volonté de Dieu, l’accepter et agir
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Vous garderez mes décrets, vous les mettrez en pratique » (Dt 4, 1.5-9)

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple :
« Maintenant, Israël, écoute les décrets et les ordonnances
que je vous enseigne pour que vous les mettiez en pratique.
Ainsi vous vivrez, vous entrerez, pour en prendre possession,
dans le pays que vous donne le Seigneur, le Dieu de vos pères.
Voyez, je vous enseigne les décrets et les ordonnances
que le Seigneur mon Dieu m’a donnés pour vous,
afin que vous les mettiez en pratique
dans le pays où vous allez entrer pour en prendre possession.
Vous les garderez, vous les mettrez en pratique ;
ils seront votre sagesse et votre intelligence
aux yeux de tous les peuples.
Quand ceux-ci entendront parler de tous ces décrets,
ils s’écrieront :
“Il n’y a pas un peuple sage et intelligent
comme cette grande nation !”
Quelle est en effet la grande nation
dont les dieux soient aussi proches
que le Seigneur notre Dieu est proche de nous
chaque fois que nous l’invoquons ?
Et quelle est la grande nation
dont les décrets et les ordonnances soient aussi justes
que toute cette Loi que je vous donne aujourd’hui ?
Mais prends garde à toi :
garde-toi de jamais oublier ce que tes yeux ont vu ;
ne le laisse pas sortir de ton cœur un seul jour.
Enseigne-le à tes fils,
et aux fils de tes fils. »

– Parole du Seigneur.

Psaume

(147 (147b), 12-13, 15-16, 19-20)

R/ Glorifie le Seigneur, Jérusalem !    
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
(147, 12)

Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
Il a consolidé les barres de tes portes,
dans tes murs il a béni tes enfants.

Il envoie sa parole sur la terre :
rapide, son verbe la parcourt.
Il étale une toison de neige,
il sème une poussière de givre.

Il révèle sa parole à Jacob,
ses volontés et ses lois à Israël.
Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
nul autre n’a connu ses volontés.

Évangile

« Celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand » (Mt 5, 17-19)

Gloire à toi, Seigneur,
Fils du Dieu vivant !

Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie ;
tu as les paroles de la vie éternelle.
Gloire à toi, Seigneur,
Fils du Dieu vivant !
(cf. Jn 6, 63c.68c)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
Amen, je vous le dis :
Avant que le ciel et la terre disparaissent,
pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi
jusqu’à ce que tout se réalise.
Donc, celui qui rejettera
un seul de ces plus petits commandements,
et qui enseignera aux hommes à faire ainsi,
sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux.
Mais celui qui les observera et les enseignera,
celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs dans le Seigneur Jésus-Christ, soyons dans l’action de grâce en commençant ce nouveau jour où le Christ Jésus, après nous avoir instruit hier sur le pardon, nous interpelle sur notre attitude face aux commandements de Dieu en général. En fait, dans l’extrait de l’Évangile de ce jour, Jésus parle aux foules et leur dit qu’il n’est pas venu abolir mais accomplir en prenant en référence la loi et les prophètes. Il ajoute que la loi ne changera jamais et met en garde celui ou celle qui serait tenter de rejeter un détail d’un commandement et qui entrainerait d’autre personne dans son erreur.

Mais de quelle loi s’agit-il ? Il s’agit de celle qui a motivé Dieu à nous créer, à plus tard nous donner ses commandements qui sont des garde-fous qui nous aide à ne pas nous éloigner de lui et nous égarer, cette loi qui l’a poussé à envoyer son Fils mourir pour nous. Il s’agit de la loi de l’amour. Ainsi, Jésus l’accompli en réalisant la parole des prophètes sur le Fils de Dieu qui vient sauver le monde, il le fait en restant fidèle à la volonté du Père et en faisant un sacrifice éternel.

Il nous invite aujourd’hui à entrer dans cette logique d’accomplissement de la loi qui est acceptation et action. Pour cela, nous devons reconsidérer les dix commandements d’où elle est tirée et les mettre en pratique non pas de façon littérale uniquement mais avec notre cœur. Car accomplir la loi ce n’est pas poser des actes en se basant sur les paroles ou les écrits seulement mais cela demande de l’amour. Les commandements sont venus de Dieu pour notre bien et donc ne sauraient être pour nous source d’angoisse ou un prétexte pour rendre la vie difficile aux autres.

Prenons l’exemple du 6ème commandement : « tu ne tueras point ». Littéralement cela dit de ne pas ôter la vie. Est-ce donc à dire que la maltraitance, les insultes et le manque d’attention sont permis? Non. C’est facile pour beaucoup de personne de ne pas tuer physiquement. Mais parfois nous tuons l’honneur, la dignité et la personnalité de l’autre. Si on se limite donc aux grands dix commandements notre compréhension de la loi est incomplète. C’est pour cela que le Seigneur Jésus nous demande de ne rejeter aucun de ces petits commandements car chacun des dix entraîne avec lui de petits détails qui nous aident à mieux comprendre et accomplir la loi.

Cela implique qu’il nous faut mettre du cœur et de l’amour pour mieux comprendre ce que nous devons faire afin de ne pas nous tromper et risquer de tromper d’autre. Ce commandement notamment nous aide à nous rendre compte de la valeur de la vie humaine et donc nous devons la valoriser autant que possible. Chacun des grands dix commandements parle ainsi à notre cœur et les réciter ne suffit pas.

Alors aujourd’hui, posons-nous ces questions : Quels sont les commandements que nous ne comprenons pas très bien? Quels sont ces petits commandements que nous connaissons mais rejetons? Peut-être est-ce pardonner? Est-ce partager avec celui qui est dans le besoin? Est-ce passer moins de temps sur les réseaux sociaux pour avoir plus de temps pour Dieu et pour les autres ? Quels sont ceux que nous trouvons trop difficiles et préférons ignorer en nous concentrant sur ceux qui sont faciles pour nous? Éviter la fornication, la convoitise, la médisance, la gourmandise? Ou parler et agir avec respect et courtoisie peu importe les circonstances? Avons-nous déjà encouragé une personne à désobéir à la loi divine?

Prions

Seigneur notre Dieu, ouvre notre intelligence et notre cœur pour que nous comprenions et acceptions tes commandements dans leur totalité et que nous posions des actes toujours en nous y inspirant pour le bien de tous.

Intercession

Pour tous ceux qui trouvent certains commandements difficiles et préfèrent les rejeter. Seigneur Jésus aide-les à prendre ton exemple pour les accomplir même quand c’est douloureux afin qu’ils ne soient pas eux-mêmes la cause du découragement et de la chute de certains.

Sainte mère de Dieu, intercède pour tes enfants.

Exercice spirituel

Prendre le temps de relire attentivement les dix commandements et demander au Seigneur la grâce de mieux les comprendre.

Stéphanie BEBISSI, Communauté des Disciples du Christ Vivant

Écoutez la version audio en cliquant ici https://www.youtube.com/watch?v=3b9rAtXneG8


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 28 =


Read also x