L’argent est-il un moyen ou une fin dans nos vies?

L’argent est-il un moyen ou une fin dans nos vies?
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« On donna l’onction à Joas et on l’acclama en criant : “Vive le roi !” » (2 R 11, 1-4.9-18.20)

Lecture du deuxième livre des Rois

En ces jours-là,
    lorsque Athalie, mère d’Ocozias,
apprit que son fils était mort,
elle entreprit de faire périr toute la descendance royale.
    Mais Josabeth, fille du roi Joram et sœur d’Ocozias,
prit Joas, un des fils du roi Ocozias,
pour le soustraire au massacre.
Elle le cacha, lui et sa nourrice,
dans une chambre de la maison du Seigneur,
pour le dissimuler aux regards d’Athalie ;
c’est ainsi qu’il évita la mort.
    Il demeura avec Josabeth pendant six ans,
caché dans la maison du Seigneur,
tandis qu’Athalie régnait sur le pays.

    Au bout de sept ans,
le prêtre Joad envoya chercher
les officiers des mercenaires et des gardes,
et les fit venir près de lui dans la maison du Seigneur.
Il conclut une alliance avec eux,
leur fit prêter serment dans la maison du Seigneur,
et leur montra le fils du roi.
    Les officiers exécutèrent tous les ordres du prêtre Joad.
Chacun prit ses hommes,
ceux qui entraient en service le jour du sabbat,
et ceux qui en sortaient ce jour-là,
et tous rejoignirent le prêtre Joad.
    Celui-ci leur remit les lances et les carquois du roi David,
qui étaient conservés dans la maison du Seigneur.
    Les gardes se postèrent, les armes à la main, devant l’autel,
du côté sud et du côté nord de la Maison,
afin d’entourer le futur roi.
    Alors Joad fit avancer le fils du roi,
lui remit le diadème et la charte de l’Alliance,
et on le fit roi.
On lui donna l’onction,
on l’acclama en battant des mains et en criant :
« Vive le roi ! »

    Athalie entendit cette clameur des gardes et du peuple,
et elle accourut vers le peuple à la maison du Seigneur.
    Et voilà ce qu’elle vit :
le roi debout sur l’estrade, selon le rituel ;
auprès de lui les officiers et les trompettes,
et tout le peuple du pays criant sa joie
tandis que les trompettes sonnaient.
Alors, elle déchira ses vêtements et s’écria :
« Trahison ! Trahison ! »
    Le prêtre Joad donna cet ordre aux officiers :
« Faites-la sortir de la Maison, à travers vos rangs.
Si quelqu’un veut la suivre, frappez-le par l’épée. »
En effet, le prêtre Joad avait interdit
de la mettre à mort dans la maison du Seigneur.
    On mit la main sur elle,
et elle arriva au palais par la porte des Chevaux.
C’est là qu’elle fut mise à mort.

    Joad conclut une alliance
entre le Seigneur, le roi et le peuple,
pour que le peuple soit le peuple du Seigneur ;
il conclut l’alliance entre le roi et le peuple.
    Alors, tous les gens du pays entrèrent dans le temple de Baal
et le démolirent.
Ils mirent en pièces ses autels et ses statues
et, devant les autels, ils tuèrent Matane, prêtre de Baal.
Le prêtre Joad posta ensuite des gardes
devant la maison du Seigneur.
    Tous les gens du pays étaient dans la joie,
et la ville retrouva le calme.
Quant à Athalie,
on l’avait mise à mort par l’épée dans la maison du roi.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 131 (132), 11, 12, 13-14, 17-18)

R/ Le Seigneur a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’il désire.
(Ps 131, 13)

Le Seigneur l’a juré à David,
et jamais il ne reprendra sa parole :
« C’est un homme issu de toi
que je placerai sur ton trône.

« Si tes fils gardent mon alliance,
les volontés que je leur fais connaître,
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
siégeront sur le trône dressé pour toi. »

Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’il désire :
« Voilà mon repos à tout jamais,
c’est le séjour que j’avais désiré.

« Là, je ferai germer la force de David ;
pour mon messie, j’ai allumé une lampe.
Je vêtirai ses ennemis de honte,
mais, sur lui, la couronne fleurira. »

Évangile

« Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur » (Mt 6, 19-23)

Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le royaume des Cieux est à eux !
Alléluia. (Mt 5, 3)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Ne vous faites pas de trésors sur la terre,
là où les mites et les vers les dévorent,
où les voleurs percent les murs pour voler.
    Mais faites-vous des trésors dans le ciel,
là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent,
pas de voleurs qui percent les murs pour voler.
    Car là où est ton trésor,
là aussi sera ton cœur.

    La lampe du corps, c’est l’œil.
Donc, si ton œil est limpide,
ton corps tout entier sera dans la lumière ;
    mais si ton œil est mauvais,
ton corps tout entier sera dans les ténèbres.
Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres,
comme elles seront grandes, les ténèbres ! »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Seigneur, notre Dieu, nous te disons merci pour le don de ta Parole qui est pour nous une source inépuisable de grâces et de bonheur. Dispose nos cœurs à sa lumière afin que, transformés par sa clarté, nous puissions rechercher de tout cœur les trésors qui nous rapprochent de notre destinée finale qu’est l’union parfaite et définitive avec Toi, notre Dieu.

Ce matin, l’évangile que nous méditons utilise deux images qui nous sont très familières : celle du trésor et celle de la lampe. A ces deux représentations sont associées deux organes : le cœur et l’œil. Le cœur est le siège des désirs et la valeur d’un Homme réside dans la qualité de son cœur. Ce que nous considérons comme précieux, nous montre où se trouve notre cœur. La question nous est donc poser : qu’est ce qui est plus important pour moi dans la vie ? Qu’est ce qui retient tout mon attention ?

Beaucoup de personnes vivent comme s’ils étaient venus au monde uniquement pour accumuler des richesses et rien d’autre. Ils se dépensent pour se faire une place dans monde, sans jamais se soucier de se faire une place dans le ciel. Jésus nous demande aujourd’hui de ne pas mettre notre cœur et nos espoirs dans les possessions matérielles. Il veut que notre cœur soit libre pour la grande œuvre du Royaume : aimer Dieu et s’aimer les uns les autres. Nous sommes appelés à examiner aujourd’hui notre rapport envers l’argent et les biens matériels : prennent-ils une place très importante dans notre esprit ?

Le Christ nous montre en effet qu’il est insensé de concentrer toutes ses forces et son énergie à l’accumulation des biens matériels, mettant ainsi de côté celui qui compte vraiment et qui seul suffit : Dieu.  C’est malheureux d’être tellement préoccupés par les choses terrestres au point d’oublier de penser aux réalités d’en Haut. Chacun de nous est appelés à faire un examen de conscience. Nous sommes invités à nous demander où se trouvent nos vraies priorités, où se trouve notre cœur ?

Notre priorité doit être le salut de notre âme et celui de nos frères et sœurs. Nous devons prendre au sérieux ce qu’il y a de plus important pour nous : notre âme. Pour ce fait, nous devons constamment nous mettre à l’écoute de Dieu et nous appliquer à faire sa volonté. Ce n’est qu’en suivant la voie du Seigneur que nous sommes dans la lumière. Nos pensées, nos intentions et nos actions, en fin de compte doivent avoir pour seul objectif nous maintenir dans la lumière de Dieu.

Prions

Seigneur détache-moi de mes envies et plaisirs éphémères et aide-moi à toujours rechercher, dans l’humilité, la charité et la prière, les biens éternels. 

Intercession

Pour tous les hommes et femmes qui se laissent entrainer par le matérialisme de notre société. Que le Seigneur tourne leur cœur vers Lui, qui est l’unique source véritable de joie et de bonheur.

Exercice spirituel

Prendre le temps en journée pour écrire sur un papier nos priorités dans la vie et les examiner à la lumière de la Parole de Dieu.

                                                                       Abbé Martial SOH TAKAMTE


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

One thought on “L’argent est-il un moyen ou une fin dans nos vies?

  1. Seigneur, garde mon cœur des convoitises de ce monde et apprends-moi à faire la différence entre le nécessaire et l’accessoire 🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 20 =


Read also x