Homélie du 6ième dimanche de Pâques année C

Homélie du 6ième dimanche de Pâques année C
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas faire peser sur vous d’autres obligations que celles-ci qui s’imposent » (Ac 15, 1-2.22-29)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

    En ces jours-là,
    des gens, venus de Judée à Antioche,
enseignaient les frères en disant :
« Si vous n’acceptez pas la circoncision
selon la coutume qui vient de Moïse,
vous ne pouvez pas être sauvés. »
    Cela provoqua un affrontement ainsi qu’une vive discussion
engagée par Paul et Barnabé contre ces gens-là.
Alors on décida que Paul et Barnabé,
avec quelques autres frères,
monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres et des Anciens
pour discuter de cette question.
    Les Apôtres et les Anciens
décidèrent avec toute l’Église
de choisir parmi eux
des hommes qu’ils enverraient à Antioche avec Paul et Barnabé.
C’étaient des hommes
qui avaient de l’autorité parmi les frères :
Jude, appelé aussi Barsabbas, et Silas.
    Voici ce qu’ils écrivirent de leur main :
« Les Apôtres et les Anciens, vos frères,
aux frères issus des nations,
qui résident à Antioche, en Syrie et en Cilicie,
salut !
    Attendu que certains des nôtres, comme nous l’avons appris,
sont allés, sans aucun mandat de notre part,
tenir des propos qui ont jeté chez vous le trouble et le désarroi,
    nous avons pris la décision, à l’unanimité,
de choisir des hommes que nous envoyons chez vous,
avec nos frères bien-aimés Barnabé et Paul,
    eux qui ont fait don de leur vie
pour le nom de notre Seigneur Jésus Christ.
    Nous vous envoyons donc Jude et Silas,
qui vous confirmeront de vive voix ce qui suit :
    L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé
de ne pas faire peser sur vous d’autres obligations
que celles-ci, qui s’imposent :
    vous abstenir des viandes offertes en sacrifice aux idoles,
du sang,
des viandes non saignées
et des unions illégitimes.
Vous agirez bien, si vous vous gardez de tout cela.
Bon courage ! »

    – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 66 (67), 2-3, 5, 7-8)

R/ Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
qu’ils te rendent grâce tous ensemble !
ou : Alléluia.
(Ps 66, 4)

Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse,
que son visage s’illumine pour nous ;
et ton chemin sera connu sur la terre,
ton salut, parmi toutes les nations.

Que les nations chantent leur joie,
car tu gouvernes le monde avec justice ;
tu gouvernes les peuples avec droiture,
sur la terre, tu conduis les nations.

La terre a donné son fruit ;
Dieu, notre Dieu, nous bénit.
Que Dieu nous bénisse,
et que la terre tout entière l’adore !

Deuxième lecture

« Il me montra la Ville sainte qui descendait du ciel » (Ap 21, 10-14.22-23)

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

Moi, Jean, j’ai vu un ange.
    En esprit, il m’emporta
sur une grande et haute montagne ;
il me montra la Ville sainte, Jérusalem,
qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu :
    elle avait en elle la gloire de Dieu ;
son éclat était celui d’une pierre très précieuse,
comme le jaspe cristallin.
    Elle avait une grande et haute muraille,
avec douze portes et, sur ces portes, douze anges ;
des noms y étaient inscrits :
ceux des douze tribus des fils d’Israël.
    Il y avait trois portes à l’orient,
trois au nord,
trois au midi,
et trois à l’occident.
    La muraille de la ville reposait sur douze fondations
portant les douze noms des douze Apôtres de l’Agneau.
    Dans la ville, je n’ai pas vu de sanctuaire,
car son sanctuaire,
c’est le Seigneur Dieu, Souverain de l’univers,
et l’Agneau.
    La ville n’a pas besoin du soleil ni de la lune pour l’éclairer,
car la gloire de Dieu l’illumine :
son luminaire, c’est l’Agneau.

    – Parole du Seigneur.

Évangile

« L’Esprit Saint vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit » (Jn 14, 23-29)

Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, dit le Seigneur ;
mon Père l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia. (Jn 14, 23)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Si quelqu’un m’aime,
il gardera ma parole ;
mon Père l’aimera,
nous viendrons vers lui
et, chez lui, nous nous ferons une demeure.
    Celui qui ne m’aime pas
ne garde pas mes paroles.
Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi :
elle est du Père, qui m’a envoyé.
    Je vous parle ainsi,
tant que je demeure avec vous ;
    mais le Défenseur,
l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom,
lui, vous enseignera tout,
et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.

    Je vous laisse la paix,
je vous donne ma paix ;
ce n’est pas à la manière du monde
que je vous la donne.
Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.
    Vous avez entendu ce que je vous ai dit :
Je m’en vais,
et je reviens vers vous.
Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie
puisque je pars vers le Père,
car le Père est plus grand que moi.
    Je vous ai dit ces choses maintenant,
avant qu’elles n’arrivent ;
ainsi, lorsqu’elles arriveront,
vous croirez. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Homélie

Le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit°. (Jn 14, 23-29).


Bien-aimés de Dieu, bienvenus à notre rencontre quotidienne avec le Seigneur, qui comme chaque jour ne cesse de nous attendre pour nous nourrir de sa Parole, qui est vérité et qui est vie. Nous célébrons en ce jour 22 mai, le sixième dimanche du temps de Pâques de l’année liturgique C. Je voulais nous inviter ce matin à nous pencher un tout petit peu sur ce verset de la péricope de l’évangile de ce jour : ° Le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit°. Avec ces paroles de Jésus, nous comprenons la mission qui est assignée à l’Esprit Saint dans la vie non seulement des Apôtres, mais de tout disciple qui veut suivre les pas du Maître. Son rôle premier est de nous enseigner, et la relation entre celui qui enseigne et celui qui reçoit l’enseignement doit être une relation faite de confiance totale, sans méfiance, mais surtout marquée par une disponibilité à accueillir le contenu de l’enseignement sans chercher à l’accommoder à nous même où à notre perception de la réalité.


La grande différence entre l’Esprit Saint et les autres enseignants, c’est qu’il nous parle de l’intérieur alors que les autres le font de l’extérieur, et donc nous avons tous un effort à fournir pour entrer en nous afin de l’écouter, en faisant taire diverses voix qui se bousculent en nous, surtout la voix de notre volonté humaine. Le Christ nous l’a dit, l’Esprit Saint nous enseigne tout, son enseignement n’est pas limité, puisqu’il est Dieu. Il nous enseigne tout ce dont nous avons besoin pour accomplir en ce monde notre mission, il nous instruit surtout le chemin par lequel nous devons passer pour accomplir en tout la Divine Volonté. Il est notre Maître intérieur, l’auteur de toute vie spirituelle profonde, en fait sans Lui, nous te pouvons plaire à Dieu. Nous devons arriver en vivant en communion avec Lui, à dire avec les Apôtres : °L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé…° Ces paroles devraient accompagner toutes nos décisions, toutes nos actions, qui est le fruit de la marche persévérante avec le Défenseur. Si et seulement si, nous pouvions goûter à la joie que l’intimité avec le Saint Esprit procure, nous ne poserons plus aucun acte de volonté sans implorer son assistance, sa lumière.


La seconde mission du Saint Esprit, est celle de nous faire souvenir de tout ce que le Seigneur Jésus nous a dit, ceci suppose que nous ayons pris la peine d’écouter sa parole, une écoute amoureuse. En fait chaque fois que nous prenons la Bible pour la lire, nous devons nous mettre dans la disposition de quelqu’un qui a reçu la lettre de son amoureux, et qui la déchiffre avec attention pour ne rien perdre du contenu, qui en fait révèle le sentiment que l’autre porte envers nous et qu’il essaye de l’exprimer à travers des mots qui malheureusement ne peut exprimer toute la vérité. Oui le Seigneur Jésus nous a parlé, il a dit tellement de choses, que notre mémoire est incapable de tout enregistrer, et le Défenseur connaissant cette faiblesse de notre nature humaine, a pour mission de nous faire souvenir, de faire revenir à notre mémoire ce que le Seigneur a dit. Et nous rappelle cette parole pour que nous puissions la mettre en pratique.


Ceci ne peut être que le fruit de l’amour que nous portons dans notre cœur pour le Seigneur, car il nous a dit : °Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole°. Nous ne pouvons donc pas prétendre aimer le Seigneur en méprisant sa parole, comme un amoureux ne peut mépriser la lettre de son amant. Bien au contraire, il la garde jalousement, c’est vrai que de nos jours, avec tous les réseaux sociaux, nous avons perdu la valeur des lettres. Aujourd’hui, presque tout est devenu superficiel, nous ne prenons plus le temps pour exprimer en des termes profonds des sentiments que nous éprouvons pour telle ou telle personne. Oui nous sommes invités à aimer le Seigneur, en étant fidèle à sa parole, en laissant que cette parole éclaire notre route, notre vie et soit au cœur de toute décision que nous prenons et de tout acte que nous posons. Que notre unique désir soit de plaire à notre Dieu et en toute chose, que nous arrivions par sa grâce à ne avoir qu’une seule volonté avec lui.


Seigneur accorde nous la grâce en ce sixième dimanche de Pâques, de vivre dans une intimité toujours plus profonde avec toi dans la puissance de ton Esprit Saint, lui le Défenseur, et que nous puissions nous laisser conduire par lui sur le chemin de la vie et de la vie véritable.


Devoir de la journée : Invoquer et demander l’aide de l’Esprit Saint avant de poser un acte quelconque.


Abbé NKOUCHOU

Curé de la paroisse universitaire Saint Justin de Dschang


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

One thought on “Homélie du 6ième dimanche de Pâques année C

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 1 =


Read also x