Chrétien jamais persécuté = chrétien compromis

Chrétien jamais persécuté = chrétien compromis
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas faire peser sur vous d’autres obligations que celles-ci, qui s’imposent » (Ac 15, 22-31)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
les Apôtres et les Anciens
décidèrent avec toute l’Église
de choisir parmi eux
des hommes qu’ils enverraient à Antioche avec Paul et Barnabé.
C’étaient des hommes
qui avaient de l’autorité parmi les frères :
Jude, appelé aussi Barsabbas, et Silas.
Voici ce qu’ils écrivirent de leur main :
« Les Apôtres et les Anciens, vos frères,
aux frères issus des nations,
qui résident à Antioche, en Syrie et en Cilicie,
salut !
Attendu que certains des nôtres, comme nous l’avons appris,
sont allés, sans aucun mandat de notre part,
tenir des propos qui ont jeté chez vous le trouble et le désarroi,
nous avons pris la décision, à l’unanimité,
de choisir des hommes que nous envoyons chez vous,
avec nos frères bien-aimés Barnabé et Paul,
eux qui ont fait don de leur vie
pour le nom de notre Seigneur Jésus Christ.
Nous vous envoyons donc Jude et Silas,
qui vous confirmeront de vive voix ce qui suit :
L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé
de ne pas faire peser sur vous d’autres obligations
que celles-ci, qui s’imposent :
vous abstenir des viandes offertes en sacrifice aux idoles,
du sang,
des viandes non saignées
et des unions illégitimes.
Vous agirez bien, si vous vous gardez de tout cela.
Bon courage ! »

On laissa donc partir les délégués,
et ceux-ci descendirent alors à Antioche.
Ayant réuni la multitude des disciples,
ils remirent la lettre.
À sa lecture, tous se réjouirent
du réconfort qu’elle apportait.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(56 (57), 8-9, 10-12)

R/ Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur.
ou : Alléluia !
(56, 10a)

Mon cœur est prêt, mon Dieu,
mon cœur est prêt !
Je veux chanter, jouer des hymnes !
Éveille-toi, ma gloire !
Éveillez-vous, harpe, cithare,
que j’éveille l’aurore !

Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.
Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !

Évangile

« Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres » (Jn 15, 12-17)

Alléluia. Alléluia.
Je vous appelle mes amis, dit le Seigneur,
car tout ce que j’ai entendu de mon Père,
je vous l’ai fait connaître.
Alléluia. (Jn 15, 15b)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Mon commandement, le voici :
Aimez-vous les uns les autres
comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour
que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis
si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs,
car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;
je vous appelle mes amis,
car tout ce que j’ai entendu de mon Père,
je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi,
c’est moi qui vous ai choisis et établis
afin que vous alliez,
que vous portiez du fruit,
et que votre fruit demeure.
Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom,
il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande :
c’est de vous aimer les uns les autres. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans le Seigneur il n’existe pas de vrai christianisme sans persécution. C’est ce que le Christ fait comprendre à ses disciples dans la péricope que nous venons d’écouter. La vie du Christ elle-même nous sert de preuve. De sa naissance à sa mort, il fait face à la persécution. Dès l’aurore de sa vie, Hérode cherche déjà à le tuer, pendant son ministère ses détracteurs les pharisiens, les saducéens et autres, les ennemis du bien et de l’amour, le combattent et finirons par le tuer. Il est mort de la persécution.

Si nous prétendons être disciple du Christ en menant une vie chrétienne qui fait corps avec le monde, une vie chrétienne tranquille, neutre, indifférente, alors, il y a le risque de perdre notre essence de chrétien. Un chrétien tranquille, jamais contredit, jamais persécuté par le monde, n’est pas un vrai chrétien, n’est pas un vrai disciple du Christ. Le monde dont parle l’Évangile est constitué des amis du mal, de la haine, de la domination, des adorateurs de la richesse, du pouvoir, des plaisirs déréglés etc. Vivre l’évangile sans entrer en contradiction avec ceux-là n’est pas possible, puisque vivre et annoncer l’Évangile nous impose de prendre le chemin contraire au monde, le chemin du bien, de l’amour, de l’humilité, du service, de la chasteté et de la maîtrise de soi.

Un vrai chrétien dérange par sa pensée, par sa parole, par sa vie. De nos jours, nous faisons face à des espèces de chrétiens qui par peur d’être bousculés, combattus par le monde, louent et servent le monde. Ces chrétiens restent silencieux et indifférents devant le mal. Ils coopèrent au mal. Ils refusent de dénoncer et d’annoncer, par peur d’être persécutés. Lorsque nous aimons notre vie plus que le vécu de l’Évangile et ses conséquences (la persécution), c’est comme mettre la main à la charrue et regarder en arrière. Là nous ne sommes pas dignes du Christ. Un chrétien camouflé n’est pas un chrétien, c’est une lampe allumée et mise sous le boisseau, qui ne brille pour personne. Il existe également certains amis du monde qui arborent le nom de chrétien pour soulager de temps en temps leur conscience. Un vrai chrétien est un pécheur pardonné qui vie et annonce le bien, l’amour, la miséricorde de Dieu avec acharnement.

Alors, si nous sommes persécutés à cause du Christ et de son Évangile, ne soyons pas surpris, ni malheureux, soyons heureux car le royaume des cieux est à nous. Ce Royaume commence déjà dans nos cœurs par une véritable paix et joie que même la persécution ne peut perturber. Sachons compter sur Jésus en temps de persécution, car son Esprit Saint nous fortifie et nous aide à ne pas abdiquer.

Cependant, il est toujours mieux d’être un chrétien persécuté que de devenir un chrétien persécuteur. Les chrétiens persécuteur, qui ne sont pas en fait chrétiens, sont des ennemis du Christ et de sa croix. Ils disent du mal de leur propre Église , de ceux qui la dirige, de ceux qui y annonce la Bonne Nouvelle ou essaient de tout leur être de vivre conformément à la Parole de Dieu. Le chrétiens persécuteurs choisissent de vivre dans l’Évangile uniquement ce qui n’entre pas en contradiction avec leur conviction propre et leur vie.

Prions

Dieu Éternel et Tout -puissant, donne-nous ton Esprit de force, afin que nous puissions persévérer dans la foi en temps d’épreuve et de persécution. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

Intercession

Seigneur regarde avec bonté ceux qui sont persécuté parce qu’ils essaient de vivre réellement ton Évangile, console-les, et comble-les de ta joie et de ta paix, afin que leur foi ne défaille pas.

Vierge Marie, toi qui as su accepter et vivre la persécution, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Quelles sont mes paroles et quels sont mes actes de persécution ? Les identifier et demander à Dieu la grâce d’une véritable conversion.

André Kamta Sabang

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 7 =


Read also x