Avec Saint Joseph, protégeons l’innocence des enfants!

Avec Saint Joseph, protégeons l’innocence des enfants!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Le sang de Jésus nous purifie de tout péché » (1 Jn 1, 5 – 2, 2)

Lecture de la première lettre de saint Jean

    Bien-aimés,
    tel est le message que nous avons entendu de Jésus Christ
et que nous vous annonçons :
Dieu est lumière ;
en lui, il n’y a pas de ténèbres.
    Si nous disons que nous sommes en communion avec lui,
alors que nous marchons dans les ténèbres,
nous sommes des menteurs,
nous ne faisons pas la vérité.
    Mais si nous marchons dans la lumière,
comme il est lui-même dans la lumière,
nous sommes en communion les uns avec les autres,
et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché.
    Si nous disons que nous n’avons pas de péché,
nous nous égarons nous-mêmes,
et la vérité n’est pas en nous.
    Si nous reconnaissons nos péchés,
lui qui est fidèle et juste
va jusqu’à pardonner nos péchés
et nous purifier de toute injustice.
    Si nous disons que nous sommes sans péché,
nous faisons de lui un menteur,
et sa parole n’est pas en nous.
    Mes petits enfants,
je vous écris cela pour que vous évitiez le péché.
Mais si l’un de nous vient à pécher,
nous avons un défenseur devant le Père :
Jésus Christ, le Juste.
    C’est lui qui, par son sacrifice,
obtient le pardon de nos péchés,
non seulement les nôtres,
mais encore ceux du monde entier.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 123 (124), 2-3, 4-5, 6a.7cd-8)

R/ Comme un oiseau, nous avons échappé
au filet du chasseur.
(Ps 123, 7ab)

Sans le Seigneur qui était pour nous
quand des hommes nous assaillirent,
alors ils nous avalaient tout vivants,
dans le feu de leur colère.

Alors le flot passait sur nous,
le torrent nous submergeait ;
alors nous étions submergés
par les flots en furie.

Béni soit le Seigneur !
Le filet s’est rompu : nous avons échappé.
Notre secours est le nom du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.

Évangile

« Hérode envoya tuer tous les enfants de Bethléem » (Mt 2, 13-18)

Alléluia, Alléluia.
À toi, Dieu, notre louange !
Toi, le Seigneur, nous t’acclamons
toi, dont témoignent les martyrs.
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Après le départ des mages,
voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph
et lui dit :
« Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère,
et fuis en Égypte.
Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse,
car Hérode va rechercher l’enfant
pour le faire périr. »
    Joseph se leva ;
dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère,
et se retira en Égypte,
    où il resta jusqu’à la mort d’Hérode,
pour que soit accomplie
la parole du Seigneur prononcée par le prophète :
D’Égypte, j’ai appelé mon fils.

    Alors Hérode, voyant que les mages s’étaient moqués de lui,
entra dans une violente fureur.
Il envoya tuer tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans
à Bethléem et dans toute la région,
d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages.
    Alors fut accomplie la parole prononcée
par le prophète Jérémie :
    Un cri s’élève dans Rama,
pleurs et longue plainte :
c’est Rachel qui pleure ses enfants
et ne veut pas être consolée,
car ils ne sont plus.

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs dans le Seigneur Jésus-Christ, rendons une fois de plus grâce à Dieu notre Père pour le don de son Fils, pour la joie de sa naissance et pour l’espoir renouvelé. Deux jours après Noël, l’Église nous invite à célébrer la mémoire des Saints Innocents, martyrs, ces enfants de de 0 à 2 ans qu’Hérode fit tuer pour se rassurer d’avoir ôter la vie du Roi qui venait de naître afin de conserver sa place sur le trône. Mais le Seigneur connait le cœur de l’homme et il s’assure toujours de faire ce qu’il faut pour que sa volonté s’accomplisse. Et ce que Dieu veut, c’est la joie et le salut des hommes. À nous de choisir travailler avec lui en obéissant à sa volonté ou contre lui en cherchant à le défier.

Pour nous aider dans notre choix, le texte nous présente trois rôles : le persécuteur, le persécuté et le protecteur. Le persécuteur est incarné tout d’abord par Hérode, dont la jalousie et l’avidité de pouvoir ont poussé à ordonner la mise à mort d’enfants innocents, ensuite les soldats qui ont exécuté ses ordres. Les persécutés ici sont les enfants, ces êtres innocents qui meurent pour le Christ, ce qui fait d’eux des martyrs. Ils ne comprenaient pas ce qui se passaient pourtant ils ont été victimes de ceux qui sont contre le Christ. Leur exemple nous montre en plus qu’il n’est jamais trop tôt pour souffrir et donner sa vie pour le Christ. Enfin le protecteur, incarné par Saint Joseph, qui a protégé la vie du Seigneur Jésus Christ en obéissant à la volonté de Dieu, jouant ainsi un rôle des plus significatifs pour le salut du monde.

Alors que nous célébrons encore la nativité de notre Sauveur, ce texte de l’Évangile nous invite à prendre position face aux différentes crises de notre société pour que la joie soit de plus en plus effective. Car d’un côté il y a toujours ceux qui sont à l’origine des maux, de l’autre ce qui se battent pour les éradiquer et d’un autre encore ceux qui en souffrent. Combien de personnes aujourd’hui sont comme Hérode, avide de pouvoir et prêtes à tout pour se hisser au sommet ou pour conserver leur position? Et nous face à tous les maux qui minent notre société : injustice, famine, querelles, violence et autres, quel rôle jouons-nous?

Aujourd’hui, en célébrant les Saints Innocents nous sommes invités à réfléchir à ce que nous faisons pour les enfants en particulier. À cette ère où nous assistons à une crise de l’éducation, une violation des droits des enfants, des dépravations qui entachent leur innocence, le taux croissant d’avortement, des abandons de bébés à leur naissance, etc,  nous devons réfléchir à ce que nous faisons pour être pour eux des protecteurs.  

Prions

Je te prie Éternel Dieu Notre Père de protéger ma foi pour quelle ne faiblisse pas face aux injustices dont je suis témoin mais accorde-moi le discernement pour que je sache reconnaitre ta volonté et l’accomplir toujours en faveur de ceux qui souffrent autour de moi afin d’être moi aussi un défenseur de la vie et de la joie.

Intercession

Seigneur Jésus, nous te confions toutes les personnes persécutées et les réfugiés à cause de l’instabilité ou la guerre dans leur région ou leur pays, en particulier les enfants dont l’avenir devient incertain. Daigne mettre sur leur chemin des personnes qui participent à ta mission en les accueillant, les défendant et leur redonnant le sourire par de multiples soins. Nous te prions également, par l’intercession des Saints Innocents,  d’accorder le repos éternel aux innocentes victimes de guerre et de violence dans le monde.

Maman Marie, prie avec nous.

Exercice spirituel

Prendre un temps de prière pour évaluer notre attitude envers les enfants, prendre de nouvelles résolutions pour qu’ils se sentent plus heureux près de nous et poser un geste envers un ou des enfants en particulier(s) aujourd’hui.

Stéphanie Bebissi

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Read also x