Bâtissons nos maisons sur le roc!

Bâtissons nos maisons sur le roc!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle » (Is 26, 1-6)

Lecture du livre du prophète Isaïe

En ce jour-là, ce cantique sera chanté
dans le pays de Juda :
Nous avons une ville forte !
Le Seigneur a mis pour sauvegarde
muraille et avant-mur.
Ouvrez les portes !
Elle entrera, la nation juste,
qui se garde fidèle.
Immuable en ton dessein, tu préserves la paix,
la paix de qui s’appuie sur toi.
Prenez appui sur le Seigneur, à jamais,
sur lui, le Seigneur, le Roc éternel.
Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs,
il a humilié la cité inaccessible,
l’a humiliée jusqu’à terre,
et lui a fait mordre la poussière.
Elle sera foulée aux pieds,
sous le pied des pauvres,
les pas des faibles.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 117 (118), 1.8, 19-20, 21.25, 26)

R/ Béni soit au nom du Seigneur
celui qui vient !

ou Alléluia !
(Ps 117, 26a)

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Mieux vaut s’appuyer sur le Seigneur
que de compter sur les hommes !

Ouvrez-moi les portes de justice :
j’entrerai, je rendrai grâce au Seigneur.
« C’est ici la porte du Seigneur :
qu’ils entrent, les justes ! »

Je te rends grâce car tu m’as exaucé :
tu es pour moi le salut.
Donne, Seigneur, donne le salut !
Donne, Seigneur, donne la victoire !

Béni soit au nom du Seigneur
celui qui vient !
De la maison du Seigneur,
nous vous bénissons !

Évangile

« Pour entrer dans le royaume des Cieux, il faut faire la volonté de mon Père » (Mt 7, 21.24-27)

Alléluia, Alléluia. Cherchez le Seigneur, tant qu’il se laisse trouver ; invoquez-le, tant qu’il est proche ! Alléluia. (Is 55, 6)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !”
qu’on entrera dans le royaume des Cieux,
mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.
Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là
et les met en pratique
est comparable à un homme prévoyant
qui a construit sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ;
la maison ne s’est pas écroulée,
car elle était fondée sur le roc.
Et celui qui entend de moi ces paroles
sans les mettre en pratique
est comparable à un homme insensé
qui a construit sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ;
la maison s’est écroulée,
et son écroulement a été complet. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Très aimables frères et sœurs dans le Christ, en rendant grâce au Seigneur pour ce nouveau jour, rendons-lui surtout grâce pour sa présence dans nos vies. L’évangile de ce jour nous invite à revoir la fondation de notre être chrétien. Où avons-nous bâti notre vie de foi ? Sur le roc ou sur du sable ?

Avant de nous parler de la fondation de notre vie de foi, le Seigneur commence par rappeler un point important qu’il a eu évoquer à plusieurs reprises : Dieu ne nous juge pas à partir des apparences, mais de la sincérité que nous avons envers lui. En effet, la sincérité conduit à la fidélité et à la loyauté, elle ne se limite pas au paraître, à ce qu’on voit, mais est la même, aussi bien extérieurement qu’intérieurement. Les actes de piété, sont de très bonnes choses, ils sont même nécessaires, mais ils doivent se surpasser pour être matériels. C’est ce que saint Jacques a appelé « la foi avec les œuvres ». Jésus utilise deux verbes assez intéressants : dire et faire. Tant qu’on est dans le dire, on est encore dans l’ordre de la spéculation, on reste quelque peu théorique, ce qu’on dit peut s’en voler et se perdre, bref, il n’est pas d’une durée considérable. Par contre, quand on parle de faire, on revient en quelques sortes dans le matériel, on est concret, le palpable. Bien évidemment, les deux ne se contredisent pas, mais se complètent. Le chrétien n’est donc pas celui qui se contente de le proclamer, mais davantage celui qui le traduit dans sa vie au quotidien.

Le faire dont nous parlons ne concerne rien d’autre que la volonté de Dieu. Il s’agit en clair de faire la volonté de Dieu, qui est transcrite pour nous dans les paroles de Jésus. C’est pourquoi celui qui écoute ses paroles et les met en pratique a bâti sur le roc, le roc éternel. Nous le savons, nous sommes tous de passage sur terre, mais en passant nous décidons d’où nous allons loger après notre passage. Raison pour laquelle le Seigneur peut parler de bâtisse, il s’agit évidemment de la bâtisse céleste. Tant qu’elle est faite sur le Seigneur, les forces du mal ne peuvent la détruire ; mais si elle est faite sur le sable, elle succombera aux agitations du Malin et nous nous retrouverons sans abri. Efforçons-nous donc de bâtir sur le Seigneur, Lui le Roc éternel. En d’autres termes, efforçons-nous de toujours mettre en pratique les recommandations du Seigneur, et faire ainsi la volonté de Dieu. Concrètement, il s’agit simplement de vivre l’amour : l’amour de Dieu, l’amour du prochain et l’amour de sa croix, car comme le dit saint Paul, « l’amour accomplit parfaitement la loi » c’est-à-dire l’écriture.

Prions

Seigneur, aide-nous à ne pas être si carrés dans le spirituel que nous te négligeons dans le frère qui est à côté de nous et qui a besoin de notre aide.

Intercession

Prions pour les chrétiens du monde entier, afin qu’ils affermissent et enracinent davantage leur vie de foi sur le roc éternel qui est le Christ.

Marie, Soutien des croyants, intercède pour nous. 

Exercice spirituel

Poser un acte de charité envers quelqu’un qui en a besoin, au nom de notre foi. Amen.

Elisée Junior Kamsu, Grand séminariste du diocèse de Bafoussam (Cameroun)


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =


Read also x