C’est aujourd’hui le temps favorable!

C’est aujourd’hui le temps favorable!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Il y a un seul Corps et un seul Esprit. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême » (Ep 4, 1-6)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Frères,
    moi qui suis en prison à cause du Seigneur,
je vous exhorte donc à vous conduire
d’une manière digne de votre vocation :
    ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience,
supportez-vous les uns les autres avec amour ;
    ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit
par le lien de la paix.
    Comme votre vocation vous a tous appelés
à une seule espérance,
de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.
    Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
    un seul Dieu et Père de tous,
au-dessus de tous,
par tous, et en tous.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6)

R/ Voici le peuple de ceux qui cherchent ta face, Seigneur. (cf. Ps 23, 6)

Au Seigneur, le monde et sa richesse,
la terre et tous ses habitants !
C’est lui qui l’a fondée sur les mers
et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur
et se tenir dans le lieu saint ?
L’homme au cœur pur, aux mains innocentes,
qui ne livre pas son âme aux idoles.

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
et de Dieu son Sauveur, la justice.
Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
Voici Jacob qui recherche ta face !

Évangile

« Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ? » (Lc 12, 54-59)

Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
tu as révélé aux tout-petits
les mystères du Royaume !
Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus disait aux foules :
« Quand vous voyez un nuage monter au couchant,
vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir,
et c’est ce qui arrive.
    Et quand vous voyez souffler le vent du sud,
vous dites qu’il fera une chaleur torride,
et cela arrive.
    Hypocrites !
Vous savez interpréter
l’aspect de la terre et du ciel ;
mais ce moment-ci,
pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ?
    Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes
ce qui est juste ?
    Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat,
pendant que tu es en chemin
mets tout en œuvre pour t’arranger avec lui,
afin d’éviter qu’il ne te traîne devant le juge,
que le juge ne te livre à l’huissier,
et que l’huissier ne te jette en prison.
    Je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier centime. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés de Dieu, avant de méditer ensemble sur cet évangile, tournons notre regard vers Dieu notre Père pour lui manifester, au début de cette journée, notre gratitude pour le don de la vie qu’il renouvelle sans cesse en chacun de nous, ainsi que pour l’abondance de ses grâce dans notre vie. Faisons silence en nos cœurs et laissons-nous instruire par l’Esprit Saint sur les voies de la sagesse.

Aujourd’hui, Jésus nous amène à ce qui est le plus important dans notre vie : savoir lire les signes des temps. Il nous invite à faire un bon discernement des signes de Dieu et à nous préparer en conséquence. Une personne avertie ferait des préparatifs pour éviter le désastre. Si nous savons prévoir le temps qu’il fera à partir de certains signes, pourquoi ne pouvons-nous pas être capables de prévoir le jugement qui nous attend et d’éviter la condamnation qui nous menace en nous ajustant dès maintenant ?

Le Christ nous invite tous en effet au discernement et à l’action dans le monde où nous vivons aujourd’hui. Nous sommes appelés à lire les « signes du temps », à régler nos affaires, à préparer notre cœur avant le jugement. Nous devons être sages et intelligents en recherchant, en toute circonstance, la bonne façon d’agir et la justice de Dieu.

Jésus reproche de fait aux foules de ne pas savoir interpréter ce « moment-ci ». Le terme « moment », kairos en grec, indique dans la Bible le temps de la grâce de Dieu, l’instant où Dieu nous visite. Et si je suis habité par le Christ, je dois donc agir d’une façon différente de celle des non-croyants. Ce « moment » dont parle Jésus indique aussi l’instant présent, l’aujourd’hui de notre salut. Oui, frères et sœurs, c’est maintenant le moment favorable pour nous réconcilier avec Dieu. Sachons tirer profit du temps présent pour nous rapprocher de Dieu.

Mais la réconciliation avec Dieu passe par la réconciliation avec son prochain, passe par le règlement des conflits. Suis-je capable de me réconcilier avec mon voisin, mon frère ou ma sœur qui m’a offensé ? Ne suis-je pas accablé par le bagage du ressentiment, de l’amertume et du désir de vengeance ?  

Jésus nous invite en effet à changer pendant qu’il est encore temps. Que chacun de nous se pose de façon sincère cette question : qu’ai-je besoin de rectifier dans ma vie ?

Prions

Seigneur Jésus, je te remercie pour tous les signes et toutes les personnes que tu mets sur mon chemin pour m’inviter à la conversion. Aide-moi à être vigilant et persévérant dans la voie du bien et de la justice. Apprends-moi à bien juger, à bien saisir, et à faire toujours ta volonté.

Intercession

Seigneur Dieu, nous te prions pour tous ceux et celles qui refuse ta présence et ton invitation au salut, pour ceux qui accablés par les soucis terrestres méprisent les signes de ta grâce. Ouvre leur cœur au message de ton Évangile. 

Exercice spirituel

Identifier dans son entourage une personne avec qui je ne m’entends pas et faire des efforts concrets pour me réconcilier avec elle.      

Abbé Martial SOH TAKAMTE

Diocèse de Bafoussam, Séminariste


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 13 =


Read also x