Changeons notre regard sur le bonheur, Jésus est la vrai source!

Changeons notre regard sur le bonheur, Jésus est la vrai source!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Tu es marié ? ne cherche pas à te séparer de ta femme. Tu n’as pas de femme ? ne cherche pas à te marier » (1 Co 7, 25-31)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
    au sujet du célibat, je n’ai pas un ordre du Seigneur,
mais je donne mon avis,
moi qui suis devenu digne de confiance
grâce à la miséricorde du Seigneur.
    Je pense que le célibat est une chose bonne,
étant données les nécessités présentes ;
oui, c’est une chose bonne de vivre ainsi.
    Tu es marié ?
ne cherche pas à te séparer de ta femme.
Tu n’as pas de femme ?
ne cherche pas à te marier.
    Si cependant tu te maries, ce n’est pas un péché ;
et si une jeune fille se marie, ce n’est pas un péché.
Mais ceux qui font ce choix y trouveront les épreuves correspondantes,
et c’est cela que moi, je voudrais vous éviter.

    Frères, je dois vous le dire : le temps est limité.
Dès lors, que ceux qui ont une femme
soient comme s’ils n’avaient pas de femme,
    ceux qui pleurent,
comme s’ils ne pleuraient pas,
ceux qui ont de la joie,
comme s’ils n’en avaient pas,
ceux qui font des achats,
comme s’ils ne possédaient rien,
    ceux qui profitent de ce monde,
comme s’ils n’en profitaient pas vraiment.
Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 44 (45), 11a.12, 14-15a, 15b-16, 17a.18)

R/ Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille. (Ps 44, 11a)

Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille :
le roi sera séduit par ta beauté.
Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.

Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
vêtue d’étoffes d’or ;
on la conduit, toute parée, vers le roi.

Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
on les conduit parmi les chants de fête :
elles entrent au palais du roi.

À la place de tes pères se lèveront tes fils ;
Je ferai vivre ton nom pour les âges des âges :
que les peuples te rendent grâce, toujours, à jamais !

Évangile

« Heureux, vous les pauvres. Mais quel malheur pour vous, les riches » (Lc 6, 20-26)

Alléluia. Alléluia.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les cieux !
Alléluia. (Mt 5, 12)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara :
« Heureux, vous les pauvres,
car le royaume de Dieu est à vous.
    Heureux, vous qui avez faim maintenant,
car vous serez rassasiés.
Heureux, vous qui pleurez maintenant,
car vous rirez.
    Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent
et vous excluent,
quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable,
à cause du Fils de l’homme.
    Ce jour-là, réjouissez-vous, tressaillez de joie,
car alors votre récompense est grande dans le ciel ;
c’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes.

    Mais quel malheur pour vous, les riches,
car vous avez votre consolation !
    Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant,
car vous aurez faim !
Quel malheur pour vous qui riez maintenant,
car vous serez dans le deuil et vous pleurerez !
    Quel malheur pour vous
lorsque tous les hommes disent du bien de vous !
C’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs dans le Seigneur Jésus-Christ, réjouissons-nous et rendons grâce à Dieu d’être comptés parmi les vivants de ce jour. Dieu nous a créés par amour pour que nous soyons heureux. C’est pour notre bonheur qu’Il a envoyé son Fils Jésus Christ, qui est mort sur la croix pour nous racheter de nos fautes. Le simple fait d’y penser devrait nous remplir de joie à tout moment, peu importe la situation que nous traversons.

Ainsi, aussi bien que notre bonheur ne dépend pas de ce que nous possédons ou sommes actuellement, de même la souffrance n’est pas une malédiction. La chair est faible et donc affectée par tout ce qui se passe dans le monde. Nous ne pouvons pas empêcher certaines situations dans notre vie mais nous pouvons contrôler l’impact qu’elles ont sur notre âme et notre bonheur.

Une situation des plus communes est présentée par Saint Paul dans la première lecture ; celle du mariage/du célibat. A partir d’un certain âge, se marier devient pour beaucoup un impératif au point où leur bonheur en dépend. Saint Paul attire notre attention en nous disant qu’il y a plus important. Car peu importe la situation de vie que nous avons, nous devons nous en servir pour faire la volonté de Dieu et à chaque état de vie sont liées des épreuves.

En général, tout le monde voudrait être riche, marié, ne pas avoir de décès dans son entourage et autres, mais ce n’est pas toujours ce que nous vivons. Toute fois cela ne doit pas nous empêcher d’être heureux car Jésus nous dit que ces situations, qui apparemment sont malheureuses, sont en fait sources de bonheur pour nous. Nous devons savoir regarder au-delà de nos situations tristes pour voir la grâce de Dieu.

Si nous regardons la vie du Christ, sa passion, sa mort et sa résurrection, nous comprenons mieux ? Est-ce que nous pensons que Jésus était malheureux ? Eh bien, non ! Pourquoi ? Parce que peu importe qu’il traversait des moments de joie ou de peine, tout ce qu’Il accomplissait était par obéissance à la volonté de Dieu et pour le bien du monde. Essayons de voir dans notre vie. Chaque fois que nous agissons pour le bien de l’autre, chaque fois que nous sommes convaincu que nous faisons ce qui est bien, peu importe que cela soit difficile, nous ne sentons presque pas la peine.

 Aujourd’hui, chacun de nous dois se demander : quel est mon état de vie actuelle ? Est-ce que je vis une situation stable? Alors je dois rendre grâce à Dieu et partager ce que j’ai avec ceux qui n’en ont pas. Est-ce je rencontre des difficultés et n’ai toujours pas ce dont j’ai besoin ? Que cela ne m’empêche pas de rester fidèle à Dieu et de faire sa volonté.

Prions

Éternel Dieu notre Père, aide-moi à voir au-delà de chaque situation de mon quotidien, un moyen de te servir et de travailler pour le bonheur des autres. Qu’aucune situation difficile, que je traverse ne puisse troubler mon âme et qu’aucun moment de bonheur ne me fasse t’oublier.

Intercession

Seigneur Jésus, nous te prions pour ceux qui à cause de leurs soucis se sont éloignés de toi. Aide-les à se souvenir de ta passion et à revenir vers toi pour porter leur croix avec toi. Et pour ceux qui vivent dans l’opulence et ne pensent pas à leur fin, qu’ils se souviennent que tout est vanité et que Toi seul conduis à la vie éternelle.

Maman Marie, intercède pour tes enfants.

Exercice spirituel

Identifier une situation actuelle de notre vie qui nous rend triste, rendre grâce à Dieu pour la force qu’il nous donne chaque jour pour y faire face et lui demander de nous aider à y discerner comment nous en servir pour mieux faire sa volonté.

Bebissi Stéphanie

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 9 =


Read also x