Et s’il existait des non-chrétiens plus chrétiens que les soi-disant chrétiens!

Et s’il existait des non-chrétiens plus chrétiens que les soi-disant chrétiens!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc9, 46-50)

En ce temps-là,
    une discussion survint entre les disciples
pour savoir qui, parmi eux, était le plus grand.
    Mais Jésus, sachant quelle discussion occupait leur cœur,
prit un enfant, le plaça à côté de lui
    et leur dit :
« Celui qui accueille en mon nom cet enfant,
il m’accueille, moi.
Et celui qui m’accueille
accueille celui qui m’a envoyé.
En effet, le plus petit d’entre vous tous,
c’est celui-là qui est grand. »

    Jean, l’un des Douze, dit à Jésus :
« Maître, nous avons vu quelqu’un
expulser des démons en ton nom ;
nous l’en avons empêché,
car il ne marche pas à ta suite avec nous. »
    Jésus lui répondit :
« Ne l’en empêchez pas :
qui n’est pas contre vous est pour vous. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans la foi, que le Seigneur soit avec vous. L’évangile de ce jour nous permet de réfléchir sur ce que signifie être chrétien : est-ce marcher publiquement avec le Christ, être visiblement dans l’Église, ou agir, vivre comme le Christ le commande, même sans être ostensiblement avec Lui ?

Dans le texte que nous méditons, le disciple Jean rapporte à Jésus une situation qu’ils ont vécue en son absence. En effet, ils ont rencontré un homme qui faisait des merveilles au Nom de Jésus: il expulsait allégrement les démons par sa foi en la Toute-puissance du Nom de Jésus. Ce qui est décevant est que les « disciples connus et visibles de Jésus » ont empêché l’activité salutaire de cet autre disciple du Christ qui était plutôt inconnu des hommes, mais connu par le Christ.

Saint Augustin faisait une affirmation fort éloquente qui peut bien aider notre compréhension de ce passage de l’Évangile. Parlant de l’appartenance à l’Église, il disait : « Il y en a qui se croient dedans et qui sont dehors ; il en a qui se croient dehors et qui sont dedans

En fait, être disciple du Christ, c’est faire comme le Christ commande. C’est-à-dire deux choses, croire totalement en lui, croire qu’il est le fils de Dieu, qu’il est Dieu, croire  en la Toute-puissance de son Saint Nom (1) et, en même temps, œuvrer par Lui, avec Lui et en Lui(2) pour le salut du monde. Ces deux conditions ont été effectivement remplies par cet homme exorciste de l’Évangile. De même, c’est ce que fait l’Église, corps mystique du Christ, et enseigne à ceux qui l’intègrent pour qu’ils en fasse de même.

Cependant, il semble parfois, à nous entendre parler et à nous voir agir, que nous avons intégré l’Église sans bien comprendre ce que le Christ veut de nous. Souvent c’est pour faire bonne figure dans notre environnement social que nous avons décidé de prendre le baptême : s’agit-il pour nous d’un simple masque de blanchissement social? Nos actes ne témoignent pas toujours de notre appartenance à l’Église, au Christ. Ainsi, tout en étant visiblement pour le Christ, nous risquons tout de même d’être contre Lui et contre son Église: « Qui ne ressemble pas avec moi disperse« (Mt12, 30b)

Par contre, il y en a, et ils sont nombreux, qui, suivant simplement leur bonne conscience, vivent et agissent comme le Christ le commande à ses véritables disciples. Ceux-ci, comme nous le dit le Christ dans l’évangile que nous méditons, sont de l’Église, sont ses véritables disciples.

Enfin, il y a également une dernière catégorie qu’on peut considérer à juste titre comme faisant partie de l’Église. Ils sont disciples du Christ sans le savoir. C’est ceux qui ont un grand désir de suivre le Christ, mais qui sont découragés, scandalisés par le contre témoignage des chrétiens que nous sommes. Eux-aussi sont de l’Église, car ils seraient peut-être devenus disciples du Christ, si nous leur avions montré, ou mieux libéré, la porter d’entrée de l’Église par nos paroles et par nos actes.

Bien-aimés, réfléchissons sur notre être disciple, sur notre être chrétien. Suis-je de ceux qui ferment la porte alors même qu’ils n’y entrent pas ? Quels sont les paroles et les actes, les situations, qui risquent de faire de moi un adversaire du Christ, qui n’encouragent pas ceux qui aimeraient le suivre ? Prions et demandons au Seigneur la grâce de faire de nous des disciples à 100 pour 100.

Prions

Seigneur Dieu Notre Père, nous sommes chrétiens aux yeux du monde, mais moins à tes propres yeux. Cependant, tu sais tout, tu sais notre grand désir: nous ne voulons pas fermer la porte de ton Église à ceux qui veulent y entrer. Malgré notre fragilité, nous voulons plutôt être de véritables disciples de ton Fils Jésus, donne-nous l’humilité et le courage de faire les renoncements nécessaires pour y parvenir, pour ta plus grande gloire et le salut du monde. Par le même Jésus-Christ, notre Seigneur. Amen.

Intercession

Nous te prions Seigneur pour tous les soi-disant chrétiens et communautés chrétiennes qui par leurs doctrines et par leur agir jugent, condamnent et excluent au lieu d’embrasser et de sauver. Éclaire-les par ton Esprit, afin qu’ils parviennent à voir la paille de l’orgueil spirituel qui se trouve dans leurs yeux et qui les empêche de se regarder pour s’amender, afin de mieux t »aimer et te servir pour ta plus grande gloire.

Vierge Marie, véritable disciple du Christ et mère de l’Église, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Identifier au moins un comportement anti-christ dans ma vie et prier, décider, de coopérer avec le Christ qui, en moi, travaille déjà pour m’en délivrer.

André Kamta Sabang

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

2 thoughts on “Et s’il existait des non-chrétiens plus chrétiens que les soi-disant chrétiens!

  1. Seigneur,aide-nous à nous reconnaître dans la position que nous occupons au sein de ton Église, donne-nous la grâce nécessaire d’œuvrer dur pour être tes véritables disciples. Ainsi nous t’avons prié père 🤲🤲

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =


Read also x