La conversion, voilà ce que Dieu attend de nous!

La conversion, voilà ce que Dieu attend de nous!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Les gens de Ninive se détournèrent de leur conduite mauvaise » (Jon 3, 1-10)

Lecture du livre du prophète Jonas

La parole du Seigneur fut adressée à Jonas :
« Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne,
proclame le message que je te donne sur elle. »
Jonas se leva et partit pour Ninive,
selon la parole du Seigneur.
Or, Ninive était une ville extraordinairement grande :
il fallait trois jours pour la traverser.
Jonas la parcourut une journée à peine
en proclamant :
« Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! »
Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu.
Ils annoncèrent un jeûne,
et tous, du plus grand au plus petit,
se vêtirent de toile à sac.
La chose arriva jusqu’au roi de Ninive.
Il se leva de son trône, quitta son manteau,
se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre.
Puis il fit crier dans Ninive
ce décret du roi et de ses grands :
« Hommes et bêtes, gros et petit bétail,
ne goûteront à rien,
ne mangeront pas et ne boiront pas.
Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac,
on criera vers Dieu de toute sa force,
chacun se détournera de sa conduite mauvaise
et de ses actes de violence.
Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas,
s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère ?
Et alors nous ne périrons pas ! »

En voyant leur réaction,
et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise,
Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(50 (51), 3-4, 12-13, 18-19)

R/ Tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
un cœur brisé et broyé.
(Ps 50, 19b)

Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie moi de mon offense.

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
tu n’acceptes pas d’holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ;
tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé.

Évangile

« À cette génération il ne sera donné que le signe de Jonas le prophète » (Lc 11, 29-32)


Gloire à toi, Seigneur,
honneur, puissance et majesté !

Maintenant, dit le Seigneur,
revenez à moi de tout votre cœur,
car je suis tendre et miséricordieux.
Gloire à toi, Seigneur,
honneur, puissance et majesté !
(cf. Jl 2, 12b.13c)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
comme les foules s’amassaient,
Jésus se mit à dire :
« Cette génération est une génération mauvaise :
elle cherche un signe,
mais en fait de signe
il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ;
il en sera de même avec le Fils de l’homme
pour cette génération.
Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera
en même temps que les hommes de cette génération,
et elle les condamnera.
En effet, elle est venue des extrémités de la terre
pour écouter la sagesse de Salomon,
et il y a ici bien plus que Salomon.
Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront
en même temps que cette génération,
et ils la condamneront ;
en effet, ils se sont convertis
en réponse à la proclamation faite par Jonas,
et il y a ici bien plus que Jonas. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs dans le Seigneur Jésus-Christ, rendons grâce à Dieu pour ce nouveau mois qui commence. Dans l’Évangile de ce jour, nous voyons Jésus face à des personnes qui exigent un signe avant de pouvoir croire en lui. Et Jésus leur répond que le seul signe qui leur sera donné c’est celui de Jonas. En effet, comme nous lisons dans la première lecture de ce jour, le prophète Jonas est en mission à Ninive ; et en annonçant à ce peuple que sa ville sera détruite, il les invite ainsi à se convertir et à se tourner vers Dieu. Le Christ fait ainsi comprendre à ceux qui l’écoutaient qu’ils doivent se convertir eux aussi. Car s’ils sont incapables de comprendre qui est Jésus, malgré tout ce qu’il dit et fait, s’ils ne peuvent pas voir les merveilles de Dieu à travers lui, ce qui les aidera ce ne sont pas d’autres signes, mais un cœur tourner vers Dieu, ouvert à son amour et capable de comprendre les situations avec son aide.

En effet nous aujourd’hui, nous sommes pareils. Nous demandons à Dieu des signes en voyant le mal dans notre société. Pensons un moment à toutes ces situations pour lesquelles nous nous disons que Dieu devrait agir. Car il semble que le mal gagne de plus en plus du terrain. Et beaucoup de personnes se demandent pourquoi Dieu ne met pas fin à tout cela, pourquoi est-ce qu’il ne les empêche pas d’arriver. Ces situations peuvent être les tremblements de terre, le changement climatique, les inondations, la famine, les guerres, la pauvreté, les maladies, les accidents de circulation, et autres.

Le réel problème c’est que nous sommes souvent plus enclins à dire que Dieu devrait agir. Nous oublions qu’en chacun de ces malheurs, il y a une action humaine qui l’a provoqué. Prenons l’exemple des guerres ou des conflits dans nos familles, dans notre société et entre des pays. Nous demandons à Dieu de nous donner la paix, mais est-ce qu’il ne faudrait pas commencer par se pardonner, cessez de dire des paroles blessantes et haineuses et même cesser de fabriquer des armes? Et concernant d’autres situations. Qui détruit abusivement les forêts sans penser à planter d’autres arbres ? Qui pollue l’environnement sain que Dieu nous a donné ?  Qui s’accapare de tous les biens en laissant les autres dans la misère ? Qui détourne le regard lorsqu’il rencontre un nécessiteux sur son chemin ? Est-ce Dieu ou nous ?

Ainsi nous pouvons nous poser de nombreuses questions sur le mal dans notre société et nous verrons que nous sommes nous-mêmes les auteurs de nos malheurs. En fait comme la ville de Ninive, chacune de nos villes est menacé de destruction, non pas par la main de Dieu mais par nos propres actions, notre égoïsme, notre négligence, nos mauvaises paroles, nos manques d’attention. Avec tout cela, nous finirons par nous détruire les uns les autres et par détruire ce bel environnement que Dieu créa pour notre bien. Nous comprenons que le signe dont notre génération a besoin, c’est de la conversion de chacun de nous. Car des signes de Dieu, nous en avons déjà tellement.

Notre génération a le privilège d’avoir une connaissance plus grande du Christ et pourtant les ninivites se sont convertis juste en écoutant Jonas. Les peuples de l’Évangile de ce jour avaient certes la grâce de voir Jésus qui en effet était le plus grand signe qu’ils puissent avoir, mais ils ignoraient pour la plupart  quelle était sa mission pour leur salut et celui de tous les hommes. Alors si Jésus a traité ceux-là de « génération mauvaises », imaginons un peu ce qu’il pense de nous en voyant notre refus de désirer de tout notre cœur d’abandonner nos mauvaises conduites et de changer. Alors aujourd’hui je me pose à nouveau ces questions : Comment puis-je contribuer à rendre le monde meilleur ? Sur quel aspect de ma vie ai-je besoin de changer ?

Prions

Père doux et miséricordieux, toi qui ne repousses pas un cœur brisé et broyé, accorde-moi la grâce d’une profonde conversion qui commence dans mon cœur pour aboutir à des actions conséquentes pour le bien de tous.

Intercession

Prions pour tous les chrétiens et les incrédules. Que la Sagesse du Seigneur les recouvre afin qu’ils se tournent vers lui de tout leur cœur et parcourent sans se décourager le chemin qui les mène à lui.

Vierge Marie, prie pour tes enfants !

Exercice spirituel

Prions sincèrement pour notre propre conversion, regrettons profondément ces péchés que nous avons identifiés et planifions d’aller nous confesser. Prions également pour la conversion de nos proches et des dirigeants politiques.

Stéphanie BEBISSI, Communauté des Disciples du Christ Vivant

Écoutez la version audio en cliquant icihttps://www.youtube.com/watch?v=77hDAFwaXaM


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 16 =


Read also x