La dureté de cœur est source de divisions et de destruction!

La dureté de cœur est source de divisions et de destruction!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Vous garderez mes décrets, vous les mettrez en pratique » (Dt 4, 1.5-9)

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple :
« Maintenant, Israël, écoute les décrets et les ordonnances
que je vous enseigne pour que vous les mettiez en pratique.
Ainsi vous vivrez, vous entrerez, pour en prendre possession,
dans le pays que vous donne le Seigneur, le Dieu de vos pères.
Voyez, je vous enseigne les décrets et les ordonnances
que le Seigneur mon Dieu m’a donnés pour vous,
afin que vous les mettiez en pratique
dans le pays où vous allez entrer pour en prendre possession.
Vous les garderez, vous les mettrez en pratique ;
ils seront votre sagesse et votre intelligence
aux yeux de tous les peuples.
Quand ceux-ci entendront parler de tous ces décrets,
ils s’écrieront :
“Il n’y a pas un peuple sage et intelligent
comme cette grande nation !”
Quelle est en effet la grande nation
dont les dieux soient aussi proches
que le Seigneur notre Dieu est proche de nous
chaque fois que nous l’invoquons ?
Et quelle est la grande nation
dont les décrets et les ordonnances soient aussi justes
que toute cette Loi que je vous donne aujourd’hui ?
Mais prends garde à toi :
garde-toi de jamais oublier ce que tes yeux ont vu ;
ne le laisse pas sortir de ton cœur un seul jour.
Enseigne-le à tes fils,
et aux fils de tes fils. »

– Parole du Seigneur.

Psaume

(147 (147b), 12-13, 15-16, 19-20)

R/ Glorifie le Seigneur, Jérusalem !    
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
(147, 12)

Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
Il a consolidé les barres de tes portes,
dans tes murs il a béni tes enfants.

Il envoie sa parole sur la terre :
rapide, son verbe la parcourt.
Il étale une toison de neige,
il sème une poussière de givre.

Il révèle sa parole à Jacob,
ses volontés et ses lois à Israël.
Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
nul autre n’a connu ses volontés.

Évangile

« Celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand » (Mt 5, 17-19)

Gloire à toi, Seigneur,
Fils du Dieu vivant !

Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie ;
tu as les paroles de la vie éternelle.
Gloire à toi, Seigneur,
Fils du Dieu vivant !
(cf. Jn 6, 63c.68c)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
Amen, je vous le dis :
Avant que le ciel et la terre disparaissent,
pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi
jusqu’à ce que tout se réalise.
Donc, celui qui rejettera
un seul de ces plus petits commandements,
et qui enseignera aux hommes à faire ainsi,
sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux.
Mais celui qui les observera et les enseignera,
celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs bien-aimés dans le Seigneur que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans nos vies. Aujourd’hui, le Seigneur attire notre attention sur un mal profond du chrétien : la dureté de cœur. Il nous montre comment la nature de pierre de nos cœurs constitue une barrière forte qui empêche notre conversion.

Le Seigneur parle dans la première lecture par la bouche du prophète Jérémie. Il nous a prescrit sa parole, ses commandements et nous n’avons pas écouté. Il a fait des miracles comme dans l’évangile et nous n’avons pas cru. Pourquoi ? Parce que nos cœurs ont refusé d’écouter, nos cœurs refusent de laisser les voies du mal, les plaisirs que le péché offre. Nous refusons d’obéir à Dieu, de respecter ses commandements, seule voie vers le bonheur.

En effet, qu’est ce qui conduit au péché ? Dans très peu de cas c’est l’ignorance, car le Seigneur nous parle par notre conscience, la plupart du temps, nous refusons d’écouter la voix du Seigneur qui nous interpelle, qui nous demande de choisir le bon chemin. Nous raidissons notre nuque, nous fermons nos oreilles et nous suivons notre propre voie, croyant trouver le bonheur par-là, croyant trouver la félicité.

La conséquence de nos actes, le malheur qui s’en suit, le regret, les conséquences souvent lourdes à porter, ne nous suffisent pas souvent pour nous détourner du mal. Le Seigneur interpelle donc notre volonté. N’endurcissons plus notre cœur, car nous pouvons le reconnaître, chaque fois que nous avons choisi la voie du tentateur, nous avons vu le malheur en chemin, nous avons été trompés, abusés et nous sommes tombés plus bas, dans une vie de mensonge, de misère spirituelle et souvent matérielle.

Plus encore nos relations avec les autres se détériorent par cette dureté de cœur. Nos manques de pardon, nos colères abusives, notre amertume, notre orgueil, notre désir de dominer l’autre, de nous approcher de lui, de faire la paix, notre refus de laisser tomber créent des tensions, des haines, des guerres dans les familles, dans les communautés, au travail, entre les pays.

Le Seigneur nous interpelle encore pendant ce carême : Quel chemin avons-nous emprunter et qui nous détourne de Dieu et du bonheur ? Est-ce le chemin du mensonge, du vol, de la fornication, de la corruption, de l’infidélité, de la paresse ? Quelles relations sont brisées parce que nous avons endurci notre cœur, parce que nous n’avons pas écouté la voie de l’amour? Dieu nous appelle à revenir à son plan d’amour, à un cœur aimant et qui se laisse toucher par sa parole.

Prions

Seigneur nous te prions de nous donner des cœurs malléables qui se laissent toucher par ta parole et qui acceptent d’être transformés, que ce carême soit une période de renaissance de nos cœurs.

Intercession

Nous prions pour tous ceux qui persécutent l’Église, afin qu’ils se convertissent et croient. Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Décidons dès aujourd’hui de laisser un péché qui mène notre vie vers le bas et demandons la grâce de Dieu pour le faire. Faisons des efforts dès aujourd’hui.

Flora Kamta, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 21 =


Read also x