La foi au Christ ressuscité chasse la peur

La foi au Christ ressuscité chasse la peur
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« La promesse, Dieu l’a pleinement accomplie en ressuscitant Jésus » (Ac 13, 26-33)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, Paul vint à Antioche de Pisidie.
Dans la synagogue, il disait :
« Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham
et ceux parmi vous qui craignent Dieu,
c’est à nous que la parole du salut a été envoyée.
En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs
ont méconnu Jésus,
ainsi que les paroles des prophètes
qu’on lit chaque sabbat ;
or, en le jugeant, ils les ont accomplies.
Sans avoir trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort,
ils ont demandé à Pilate qu’il soit supprimé.
Et, après avoir accompli tout ce qui était écrit de lui,
ils l’ont descendu du bois de la croix et mis au tombeau.
Mais Dieu l’a ressuscité d’entre les morts.
Il est apparu pendant bien des jours
à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem,
et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple.
Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle :
la promesse faite à nos pères,
Dieu l’a pleinement accomplie pour nous, leurs enfants,
en ressuscitant Jésus,
comme il est écrit au psaume deux :
Tu es mon fils ;
moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »

– Parole du Seigneur.

Psaume

(2, 1.7bc, 8-9, 10-11)

R/ Tu es mon fils ;
moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.
ou : Alléluia !
(2, 7)

Pourquoi ce tumulte des nations,
ce vain murmure des peuples ?
Le Seigneur m’a dit : « Tu es mon fils ;
moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.

« Demande, et je te donne en héritage les nations,
pour domaine la terre tout entière.
Tu les détruiras de ton sceptre de fer,
tu les briseras comme un vase de potier. »

Maintenant, rois, comprenez,
reprenez-vous, juges de la terre.
Servez le Seigneur avec crainte,
rendez-lui votre hommage en tremblant.

Évangile

« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 1-6)

Alléluia. Alléluia.
Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie,
dit le Seigneur.
Personne ne va vers le Père sans passer par moi.
Alléluia. (Jn 14, 6)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Que votre cœur ne soit pas bouleversé :
vous croyez en Dieu,
croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père,
il y a de nombreuses demeures ;
sinon, vous aurais-je dit :
“Je pars vous préparer une place” ?
Quand je serai parti vous préparer une place,
je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi,
afin que là où je suis,
vous soyez, vous aussi.
Pour aller où je vais,
vous savez le chemin. »
Thomas lui dit :
« Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.
Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés de Dieu, alors que le jour nouveau se lève et que les soucis, les difficultés, les doutes et les déceptions de notre vie quotidienne nous assaillent déjà l’esprit, le Seigneur Jésus nous invite à la sérénité et la confiance. Au beau milieu des agitations et des contrariétés de notre vie présente, Jésus, le Prince de la Paix, nous rassure avec sa douceur infinie : « Ne soyez pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi ».

Faire confiance au Christ : voilà en fait la première attitude qui nous est recommandée dans l’Évangile de ce jour. Rien de grand ne peut s’accomplir dans notre vie sans cette disposition, cette ouverture et cet abandon à Dieu le Père et à son Fils Jésus-Christ. Cette confiance nous libère de nos peurs et de nos angoisses, car elle nous aide à ne plus compter sur nous-mêmes, sur nos pauvres sécurités matérielles, mais uniquement sur Dieu, qui sait tout et qui peut tout. J’en ai la certitude : seule la foi en Jésus-Christ peut calmer un cœur bouleversé et troublé.   

Si la confiance repose bien évidement sur la qualité de la personne qui mérite cette confiance, alors permettez-moi de vous rassurer : Jésus est digne de confiance. Et il nous en donne la garantie dans l’Évangile de ce matin : « Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi ». Quel bonheur de savoir qu’assit à la droite du Père, le Christ caresse comme un rêve plein d’espoir miséricordieux le moment de nous avoir à ses côtés. Voilà la visée, l’objectif final et ultime de notre aventure avec le Christ. Voilà la promesse que Jésus adresse à tous ceux et celles qui le suivent fidèlement.

Suite à l’interrogation de Thomas, Jésus répond en effet : « Je suis la Chemin, la Vérité et la Vie. Personne ne va vers le Père sans passer par moi ». Cette triple déclaration présente le Christ comme le seul moyen d’accès à Dieu. Il est le moyen unique, parce que Lui seul est le Verbe incarné, la révélation de Dieu lui-même. Choisir le Christ est donc la voie salutaire pour l’humanité entière, une humanité désemparée et en perte de repères qui ne cesse toujours plus de s’éloigner du chemin de la Vérité et de l’Amour en propageant partout les germes de la mort et de la division.

Prions

Notre temps, Seigneur Dieu, est celui de l’agitation, de l’énervement et de la contrariété. Nous vivons dans un monde où le père du mensonge a infecté l’intelligence des hommes en leur faisant confondre le bien avec le mal et le mal avec le bien, en leur faisant prendre la lumière pour l’obscurité et l’obscurité pour la lumière. Dans ce contexte de doute et de confusion, donne-nous la grâce de pouvoir te reconnaître comme le Chemin, la Vérité et la Vie. 

Intercession

Nous te prions Seigneur pour tous ceux et celles qui sont désorientés, et ne savent plus quelle route prendre, quelle voie suivre. Rassure-les dans leur marche vers le Père.

Exercice spirituel

Prendre le temps au cours de la journée pour parler avec Jésus et lui présenter tout ce qui est pour nous motifs de peur, de doute et d’angoisse. Et au terme de cela, dire trois fois : « Jésus, j’ai confiance en toi ! »

Frère Martial SOH TAKAMTE, Grand séminariste du diocèse de Bafoussam

Version audiohttps://www.youtube.com/watch?v=NyqUeGZXY7A


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =


Read also x