La grandeur se trouve dans le service

La grandeur se trouve dans le service
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Allons, attaquons-le » (Jr 18, 18-20)

Lecture du livre du prophète Jérémie

Mes ennemis ont dit :
« Allons, montons un complot contre Jérémie.
La loi ne va pas disparaître par manque de prêtre,
ni le conseil, par manque de sage,
ni la parole, par manque de prophète.
Allons, attaquons-le par notre langue,
ne faisons pas attention à toutes ses paroles. »

Mais toi, Seigneur, fais attention à moi,
écoute ce que disent mes adversaires.
Comment peut-on rendre le mal pour le bien ?
Ils ont creusé une fosse pour me perdre.
Souviens-toi que je me suis tenu en ta présence
pour te parler en leur faveur,
pour détourner d’eux ta colère.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(30 (31), 5-6, 14, 15-16)

R/ Sauve-moi, mon Dieu, par ton amour. (30, 17)

Tu m’arraches au filet qu’ils m’ont tendu ;
oui, c’est toi mon abri.
En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.

J’entends les calomnies de la foule :
de tous côtés c’est l’épouvante.
Ils ont tenu conseil contre moi,
ils s’accordent pour m’ôter la vie.

Moi, je suis sûr de toi, Seigneur,
je dis : « Tu es mon Dieu ! »
Mes jours sont dans ta main : délivre-moi
des mains hostiles qui s’acharnent.

Évangile

« Ils le condamneront à mort » (Mt 20, 17-28)

Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus !
Moi, je suis la lumière du monde, dit le Seigneur.
Celui qui me suit aura la lumière de la vie.
Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus ! (Jn 8, 12)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus, montant à Jérusalem,
prit à part les Douze disciples
et, en chemin, il leur dit :
« Voici que nous montons à Jérusalem.
Le Fils de l’homme sera livré
aux grands prêtres et aux scribes,
ils le condamneront à mort
et le livreront aux nations païennes
pour qu’elles se moquent de lui,
le flagellent et le crucifient ;
le troisième jour, il ressuscitera. »

Alors la mère des fils de Zébédée
s’approcha de Jésus avec ses fils Jacques et Jean,
et elle se prosterna pour lui faire une demande.
Jésus lui dit :
« Que veux-tu ? »
Elle répondit :
« Ordonne que mes deux fils que voici
siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche,
dans ton Royaume. »
Jésus répondit :
« Vous ne savez pas ce que vous demandez.
Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? »
Ils lui disent :
« Nous le pouvons. »
Il leur dit :
« Ma coupe, vous la boirez ;
quant à siéger à ma droite et à ma gauche,
ce n’est pas à moi de l’accorder ;
il y a ceux pour qui cela est préparé par mon Père. »
Les dix autres, qui avaient entendu,
s’indignèrent contre les deux frères.
Jésus les appela et dit :
« Vous le savez :
les chefs des nations les commandent en maîtres,
et les grands font sentir leur pouvoir.
Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi :
celui qui veut devenir grand parmi vous
sera votre serviteur ;
et celui qui veut être parmi vous le premier
sera votre esclave.
Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi,
mais pour servir,
et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et Sœurs en Christ, que le Seigneur soit loué en tout temps. En ce jour, le Seigneur Jésus fait part de sa crucifixion à ses disciples. En chemin pour Jérusalem, il leur fait comprendre que le lieu du sacrifice n’est plus loin et qu’il est judicieux qu’il endure ses souffrances afin d’établir son Royaume. Il est le second Homme venu du ciel pour recevoir l’héritage dont le Premier homme est déchu ; mais pour parvenir à cela, il faut qu’il souffre, meurt et puis ressuscite le troisième jour.

Pendant qu’ils cheminent, il est interpellé par la mère de Jacques et Jean qui, soucieux pour ses enfants voudrait qu’ils s’occupent une place de choix auprès de Jésus, car toute mère recherche ce qui est mieux pour ses enfants. Jésus à son tour la répliqua en disant : « […] Quant à siéger à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé par mon père. » Jésus par cette affirmation veut nous faire comprendre que le plus important n’est pas de connaitre la position ou la place que nous occuperons dans le Royaume des cieux. Ce qui est important c’est le processus pour y parvenir car il y a un grand prix à payer, un ensemble de chose à faire pour espérer demeurer auprès de lui avant de parler de notre position. Il profite donc de cette situation pour graver un enseignement très important et impératif pour la mission qui lui ait confiée et celle des disciples à venir.

Jésus est en contraste absolue avec l’esprit du monde. Le monde pour lui est dominés par des dirigeants ou personnes autoritaires, ambitieux, usurpateurs à la limite. Chacun cherche à s’élever afin d’occuper une place de choix dans les différents domaines respectifs de leur vie ; l’autoritarisme et la domination est l’ordre du jour. Il est donc contre cette manière de faire. Pour lui la grandeur dans le Royaume des cieux est faite d’humilité, de renoncement de soi-même, d’acceptation du mépris de la part des autres. Elle réside également dans l’abaissement pour le Service car c’est en servant les autres que nous marquons un pas vers la gloire qu’il prépare. Il s’est lui-même présenté comme l’exemple en se niant, lui le Fils de Dieu, en devenant un homme ; puis il s’est abaissé en occupant la position de serviteur jusqu’à sa mort à la croix. Quel exemple exemplaire !

Revenons-en à nous, nous savons tous que la recherche de la gloire, la recherche du pouvoir, l’amour de diriger les autres et le fait de bien paraitre existe en chacun de nous. En tant que chrétien, Jésus nous invite en ce jour d’être des serviteurs et servantes qui acceptent de souffrir, porter leur croix, mourir en soi-même, faire la volonté du père sans se demander quelle place occuperons-nous. Accepter les souffrances et servir les autres c’est le prix à payer pour être à ses côtés. Jésus appelle au changement de mentalité, au renversement des valeurs. Profitons donc de ce temps de carême et demandons au Seigneur la grâce d’être des serviteurs humbles, d’accepter de vivre en accord avec sa parole et d’aller au bout du service dans l’esprit de générosité et dévouement. C’est en faisant ceci que nous serions dignes d’entrer dans la gloire qu’il prépare pour nous.

Prions 

Seigneur accorde nous la grâce d’être des serviteurs et servantes à la manière de la Sainte Vierge Marie.

Intercession 

Seigneur nous te prions pour tous les chrétiens du monde entier, accorde à chacun la grâce de s’humilier afin de mieux participer à ton œuvre.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice Spirituel 

Mettons-nous au service des autres durant cette journée car c’est une façon de témoigner notre foi.

Marthe Nono, Communauté des disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 7 =


Read also x