Laissons-nous transformer par l’amour immense de Dieu

Laissons-nous transformer par l’amour immense de Dieu
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Les hommes que vous aviez mis en prison, voilà qu’ils se tiennent dans le Temple et enseignent le peuple ! » (Ac 5, 17-26)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
intervint le grand prêtre, ainsi que tout son entourage,
c’est-à-dire le groupe des sadducéens,
qui étaient remplis d’une ardeur jalouse pour la Loi.
Ils mirent la main sur les Apôtres
et les placèrent publiquement sous bonne garde.
Mais, pendant la nuit, l’ange du Seigneur
ouvrit les portes de la prison et les fit sortir.
Il leur dit :
« Partez, tenez-vous dans le Temple
et là, dites au peuple toutes ces paroles de vie. »
Ils l’écoutèrent ;
dès l’aurore, ils entrèrent dans le Temple,
et là, ils enseignaient.
Alors arriva le grand prêtre, ainsi que son entourage.
Ils convoquèrent le Conseil suprême,
toute l’assemblée des anciens d’Israël,
et ils envoyèrent chercher les Apôtres dans leur cachot.
En arrivant, les gardes ne les trouvèrent pas à la prison.
Ils revinrent donc annoncer :
« Nous avons trouvé le cachot parfaitement verrouillé,
et les gardes en faction devant les portes ;
mais, quand nous avons ouvert,
nous n’avons trouvé personne à l’intérieur. »
Ayant entendu ce rapport,
le commandant du Temple et les grands prêtres, tout perplexes,
se demandaient ce qu’il adviendrait de cette affaire.
Là-dessus, quelqu’un vient leur annoncer :
« Les hommes que vous aviez mis en prison,
voilà qu’ils se tiennent dans le Temple
et enseignent le peuple ! »
Alors, le commandant partit avec son escorte
pour les ramener, mais sans violence,
parce qu’ils avaient peur d’être lapidés par le peuple.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(33 (34), 2-3, 4-5, 6-7, 8-9)

R/ Un pauvre crie ;
le Seigneur entend.
ou : Alléluia !
(33, 7a)

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

L’ange du Seigneur campe à l’entour
pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
Heureux qui trouve en lui son refuge !

Évangile

« Dieu a envoyé son Fils dans le monde, pour que, par lui, le monde soit sauvé » (Jn 3, 16-21)

Alléluia. Alléluia.
Dieu a tellement aimé le monde
qu’il a donné son Fils unique,
afin que ceux qui croient en Lui aient la vie éternelle.
Alléluia. (Jn 3, 16)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème :
« Dieu a tellement aimé le monde
qu’il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne se perde pas,
mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement ;
celui qui ne croit pas est déjà jugé,
du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
Et le Jugement, le voici :
la lumière est venue dans le monde,
et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière,
parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
Celui qui fait le mal déteste la lumière :
il ne vient pas à la lumière,
de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ;
mais celui qui fait la vérité vient à la lumière,
pour qu’il soit manifeste
que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs dans le Seigneur, gloire à notre Sauveur Jésus Christ. Alors que nous continuons à nous réjouir de la résurrection de celui qui a donné sa vie pour que nous soyons sauvés, le texte de l’Évangile aujourd’hui nous invite à deux attitudes : la contemplation et l’évaluation. Il commence par ce verset qui résume le message de la bonne nouvelle « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.

« Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique ». Arrêtons-nous un instant sur ces mots, pour savourer l’amour sans borne de Dieu pour nous, cet amour à cause duquel il n’a pas épargné son Fils unique, car son cœur était totalement tourné vers notre salut. Contemplons cet amour salvateur, qui ne juge pas, mais qui pardonne et qui relève. Dieu m’aime, il t’aime, il aime chaque personne et fait tout pour notre bien. En sommes-nous conscients au quotidien? Acceptons-nous cet amour inconditionnel qu’il a pour chacun de nous?

Comme réponse, il ne suffit pas de dire oui, car la suite de ce verset dit « afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.» Donc, si nous croyons que Dieu nous aime, si nous acceptons qu’il a donné son Fils pour nous, cela nous aide à rester sur le droit chemin pour ne pas nous perdre. Cela signifie qu’il s’agit beaucoup plus d’une façon de faire et d’être. Car dans notre société actuelle, on peut se perdre dans tellement de choses : l’alcool, le sexe, les cercles exotériques, la recherche de la richesse et du pouvoir, les jeux de hasard, la vie virtuelle sur les réseaux sociaux, la mode, et autres.

Mais quand nous sommes conscients de l’immensité de l’amour de Dieu pour nous, nous faisons tout pour lui plaire et c’est en le faisant que nous entrons dans la vie guidée par la lumière. Ainsi, la lumière et les ténèbres dont parle le texte font référence à plus qu’un état physique des choses. Il s’agit de la situation de notre être. Celui qui vie dans la lumière c’est celui dont la foi se traduit dans les actions. Il vit dans la transparence, il ne cache pas ses actes, n’a pas peur d’agir publiquement et par-dessus-tout, pour lui il n’existe pas d’obscurité car peu importe qu’il fasse jour ou nuit, ses actions restent les mêmes car il est continuellement éclairé par la lumière du Christ. Par contre, celui qui est ténèbres pose de mauvaises actions, aime agir en cachette. Qu’il fasse nuit ou jour, il est dans les ténèbres car son cœur n’a pas accueilli la lumière du Christ.

Aujourd’hui chacun de nous est appelé à se demander jusqu’à quel point il est conscient de l’amour de Dieu pour lui et comment il y répond. Quel est donc l’état de notre cœur, de notre âme?

Prions

Père éternel, donne-moi de ne jamais douter de ton immense amour pour moi mais de toujours me souvenir que c’est aussi pour moi que tu as envoyé ton Fils sauvé le monde. Que ma vie toute entière soit une réponse positive à cet amour.

Intercession

Prions pour tous ceux qui se font passer pour de bons chrétiens mais sont ceux qui en cachette détruisent leur prochains et causent la peine autour d’eux. Que l’amour de Dieu les désarme et les aide à comprendre qu’eux aussi sont aimés et qu’ils doivent changer.

Sainte Marie, mère du Sauveur, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Prendre un temps d’adoration devant le tabernacle et demander à Dieu de nous aider à bien répondre à son amour.

Stéphanie BEBISSI, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 10 =


Read also x