Le secret de la richesse et de la liberté intérieure en Dieu et pour Dieu !

Le secret de la richesse et de la liberté intérieure en Dieu et pour Dieu !
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF
Lectures de la messe
Première lecture
« Tu es un homme et non un dieu, toi qui prends tes pensées pour des pensées divines » (Ez 28, 1-10)

Lecture du livre du prophète Ézékiel

En ces jours-là,
la parole du Seigneur me fut adressée :
    « Fils d’homme, tu diras au prince de la ville de Tyr :
Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Ton cœur s’est exalté
et tu as dit : “Je suis un dieu,
j’habite une résidence divine,
au cœur des mers.”
Pourtant, tu es un homme et non un dieu,
toi qui prends tes pensées pour des pensées divines.
    Tu serais donc plus sage que Daniel,
il n’y aurait pas de secret trop profond pour toi ?
    Par ta sagesse et ton intelligence
tu as fait fortune,
tu as accumulé l’or et l’argent dans tes trésors.
    Par ton génie du commerce,
tu as multiplié ta fortune,
et à cause de cette fortune ton cœur s’est exalté.
    C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu :
Parce que tu prends tes pensées pour des pensées divines,
    je fais venir contre toi des barbares,
une nation redoutable.
Ils tireront l’épée contre ta belle sagesse,
ils profaneront ta splendeur.
    Ils te feront descendre dans la fosse
et tu mourras au cœur des mers, d’une mort violente.
    Oseras-tu dire encore devant tes meurtriers :
“Je suis dieu” ?
Sous la main de ceux qui te transperceront,
tu seras un homme et non un dieu.
    Tu mourras de la mort des païens incirconcis,
par la main des barbares.
Oui, moi, j’ai parlé,
– oracle du Seigneur Dieu. »

            – Parole du Seigneur.

Cantique
(Dt 32, 26-27ab, 27cd.28, 30, 35cd-36ab)

R/ C’est moi qui fais mourir et vivre. (Dt 32, 39c)

Le Seigneur dit : « “Je les réduirai en menue paille ;
j’effacerai leur souvenir parmi les hommes !”
Mais il y a l’arrogance de l’ennemi !
J’ai peur d’une méprise chez l’adversaire. »

On dirait : « C’est notre main qui a le dessus !
Non, le Seigneur n’y est pour rien ! »
Cette nation a perdu le jugement,
ils sont incapables de comprendre.

Se peut-il que, par un seul, mille hommes soient poursuivis,
et que, par deux, dix mille soient mis en fuite,
sans que leur Rocher les ait vendus,
que le Seigneur les ait livrés ?

Oui, proche est le jour de leur ruine,
imminent, le sort qui les attend ;
car le Seigneur fera justice à son peuple,
il prendra en pitié ses serviteurs.

Évangile
« Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux » (Mt 19, 23-30)

Alléluia. Alléluia.
Jésus Christ s’est fait pauvre, lui qui était riche,
pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.
Alléluia. (cf. 2 Co 8, 9)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
« Amen, je vous le dis :
un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux.
    Je vous le répète :
il est plus facile à un chameau
de passer par un trou d’aiguille
qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. »
    Entendant ces paroles,
les disciples furent profondément déconcertés,
et ils disaient :
« Qui donc peut être sauvé ? »
    Jésus posa sur eux son regard et dit :
« Pour les hommes, c’est impossible,
mais pour Dieu tout est possible. »
    Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus :
« Voici que nous avons tout quitté pour te suivre :
quelle sera donc notre part ? »
    Jésus leur déclara :
« Amen, je vous le dis :
lors du renouvellement du monde,
lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire,
vous qui m’avez suivi,
vous siégerez vous aussi sur douze trônes
pour juger les douze tribus d’Israël.
    Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom,
des maisons, des frères, des sœurs,
un père, une mère, des enfants,
ou une terre,
recevra le centuple,
et il aura en héritage la vie éternelle.
    Beaucoup de premiers seront derniers,
beaucoup de derniers seront premiers. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs biens aimés dans le Seigneur, que la grâce de notre Seigneur abonde dans chacune de nos vies. Ce matin, le Seigneur nous invite à tout quitter pour le suivre et nous promets que ce ne sera pas sans retour. Nous voulons méditer aujourd’hui sur cet acte de quitter, de tout laisser pour ne rien posséder qu’en Dieu. Comment être riche de tout et pauvre de tout à la fois?

Le Seigneur commence son enseignement de ce matin en nous disant qu’il sera très difficile à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. Cela veut-il dire qu’il faut être sans bien, pauvre et misérable pour suivre Jésus? Est ce que ceux qui possèdent des biens n’ont aucune chance d’être des disciples de Jésus? C’est paradoxal, parce qu’il promet à ceux qui auront tout quitter pour le suivre, des biens au centuple avec en plus la vie éternelle.

Jésus n’est donc pas contre les biens matériels, ou encore contre la famille. Il sait que nous en avons besoin et il nous les donne joyeusement afin de le servir et de servir nos frères et sœurs dans le monde. Mais il est contre toute chose, toute personne à laquelle nous nous attacherions et qui prendrait la place de Dieu dans notre cœur. Le vrai détachement se passe dans le cœur, c’est être libre totalement de suivre Jésus et de le servir sans que rien ne nous retienne.

Beaucoup parmi nous sont appelés à vraiment tout quitter pour suivre Jésus, ce sont les missionnaires religieux, les consacrés laïcs qui doivent au nom de la mission, laisser tout derrière eux. Mais pour beaucoup d’autres, la majorité des chrétiens, il s’agit surtout de quitter frères, sœurs, maisons, pères et mères dans notre cœur. Il s’agit ici de soumettre nos liens à ces personnes et à ces choses à notre relation à Dieu, à la parole de Dieu.

Ainsi, chacun de nous sait ce qui l’attache et l’empêche de suivre Jésus, il connaît la richesse ou les richesses de son cœur qui ne sont forcément pas celles que Jésus a citées. Chacun sait ce qui l’empêche de suivre totalement Jésus Christ, çà peut être un copain, des fréquentations, notre attachement à notre téléphone, notre travail, nos enfants, notre argent etc.

Fouillons dans nos cœurs, est ce que Jésus prend toute la place, avons nous vraiment tout quitté pour lui? Tout quitter est difficile et pourtant c’est cela qui nous sauve et c’est en tout quittant, c’est en nous détachant de tous ces encombrements du cœur, que nous trouvons le vrai bonheur en Jésus, la véritable félicité dans le Seigneur, la vraie richesse en Jésus.

Méditons donc sur tout ce qui nous attache encore, nous rend prisonnier d’autre chose que Dieu. Car Dieu lui-même donne tout, il donne plus que ce que nous espérons, tant que cela ne nous détache pas de lui, la vraie source de tout.

Prions

Seigneur, accorde nous la grâce du réel détachement intérieur, donne nous d’abandonner tout attachement malsain, tout ce qui nous rend prisonnier, pour ne faire que de toi, notre seule vraie richesse.

Intercession

Nous te prions Seigneur pour tous ceux qui possèdent de grands biens, afin qu’ils les mettent au service de ton évangile et que cela ne les empêche pas de t’aimer totalement et entièrement.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Examinons notre cœur, qu’est ce qui fait concurrence à Dieu dans notre cœur et même souvent prend sa place? Détachons nous ou coupons les ponts si cela s’avère nécessaire.

Flora Kamta

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 1 =


Read also x