Le témoignage est au cœur de la vie chrétienne!

Le témoignage est au cœur de la vie chrétienne!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn21,20-25)

En ce temps-là,
Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. »
S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite,
le disciple que Jésus aimait.
C’est lui qui, pendant le repas,
s’était penché sur la poitrine de Jésus
pour lui dire :
« Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? »
Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus :
« Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? »
Jésus lui répond :
« Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne,
que t’importe ?
Toi, suis-moi. »
Le bruit courut donc parmi les frères
que ce disciple ne mourrait pas.
Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas,
mais :
« Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne,
que t’importe ? »

C’est ce disciple qui témoigne de ces choses
et qui les a écrites,
et nous savons que son témoignage est vrai.
Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ;
et s’il fallait écrire chacune d’elles,
je pense que le monde entier ne suffirait pas
pour contenir les livres que l’on écrirait.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

« C’est ce disciple qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai » (Jn 21, 24). Bien-aimés, à la veille de la pentecôte, nous voici rendus au dernier chapitre de l’évangile selon saint Jean qui nous a nourris pendant tout ce temps pascal. De façon spéciale, nous nous arrêtons sur l’un de ces rares passages de l’évangile où le commentaire de l’évangéliste dégage un intérêt original pour la solidification de notre foi.

En effet, la scène décrite qui se produit entre Pierre et Jésus (Jean et les autres demeurant des acteurs passifs) a pour objectif de nous porter aux versets où l’apôtre nous convainc de la véracité de ses propos. En fait, ces dernières lignes ajoutées au quatrième évangile reflètent la préoccupation de la communauté chrétienne qui gardait vive la tradition de l’apôtre Jean, « le disciple que Jésus aimait », en même temps qu’elle conservait une grande considération et vénération pour Pierre. Ces deux apôtres ont rendu témoignage à Jésus de manière diverse : Pierre par le martyre et Jean par une longue vie dédiée à l’annonce de l’évangile.

Bien-aimés, le témoignage est au cœur de la vie chrétienne. Et même, il n’y a point de vie chrétienne authentique sans témoignage. Tout ce que nous avons aujourd’hui, tout ce à quoi nous croyons, est le fruit d’un témoignage transmis fidèlement de génération en génération depuis les apôtres, et qui a parcouru près de deux mille vingt ans déjà, rencontrant difficultés, contre-sens, mésinterprétations, mécompréhensions, mais conservant toujours son noyau dur, c’est-à-dire la fidélité à la mission et à l’annonce du Kérygme à tous les peuples : Jésus-Christ, mort et ressuscité pour nous, est Seigneur, pour la gloire de Dieu le Père. C’est le Christ lui-même qui donne l’ordre à ses disciples de témoigner de lui auprès de toutes les nations jusqu’aux extrémités de la terre (cf. Mt 28, 19-20 ; Ac 1, 8).

Beaucoup d’hommes et de femmes ont donné leur vie pour que la chaîne jamais ne soit rompue. Il serait dommage que nous soyons cette génération honteuse qui aura été incapable de continuer la tradition apostolique de propagation de la Bonne Nouvelle et de témoignage rendu à Jésus-Christ à travers une vie qui plaise à Dieu et amène le monde à s’interroger. Aujourd’hui, plus encore qu’hier, notre monde a besoin de témoins vivants de l’Évangile, plutôt que de discoureurs et de bons parleurs, comme le soulignait la pape Paul VI. Demandons le secours de l’Esprit Saint, qu’il renouvelle nos cœurs et fasse de nous des témoins fiers et zélés pour la gloire de Dieu et le salut de tous les hommes. Amen.

Prions

Regarde avec bonté, Seigneur, tes enfants à qui tu as confié la lourde charge de propager ton évangile dans le monde entier. Donne-leur de rester fidèles à ton commandement, par une vie qui parle et transmet la joie de la Résurrection à l’humanité tout entière. Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles.  Amen.

Intercession

Prions pour ceux qui doutent du témoignage apostolique et du dépôt de la foi, particulièrement les baptisés. Que le Seigneur leur accorde les lumières de son Esprit qui les aide à vaincre leurs peurs et surmonter leurs doutes.

Marie, premier témoin de l’Évangile du Verbe fait chair, prie pour nous tes enfants.

Exercice spirituel

Les paroles sont d’argent et les œuvres d’or. Cherchons aujourd’hui à témoigner de l’évangile par une vie exemplaire. Soignons notre journée par des attitudes simples et ordinaires qui pourraient susciter le questionnement chez ceux qui doutent de la bonté de la foi. Peut-être grâce à notre geste particulier de ce jour, ils initieront quelque chose et un jour goûteront eux aussi comme est bon le Seigneur.

Par D. Fopa, séminariste-étudiant en théologie


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 22 =


Read also x