L’humilité de voir au delà du messager, le message!

L’humilité de voir au delà du messager, le message!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui » (1 Th 4, 13-18)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens

    Frères,
nous ne voulons pas vous laisser dans l’ignorance
au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort ;
il ne faut pas que vous soyez abattus
comme les autres, qui n’ont pas d’espérance.
    Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ;
de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis,
Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui.

    Car, sur la parole du Seigneur, nous vous déclarons ceci :
nous les vivants, nous qui sommes encore là
pour la venue du Seigneur,
nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.
    Au signal donné par la voix de l’archange, et par la trompette divine,
le Seigneur lui-même descendra du ciel,
et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord.
    Ensuite, nous les vivants,
nous qui sommes encore là,
nous serons emportés sur les nuées du ciel,
en même temps qu’eux,
à la rencontre du Seigneur.
Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur.
    Réconfortez-vous donc les uns les autres
avec ce que je viens de dire.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 95 (96), 1-2a, 2b-3, 4-5a, 11-12a, 12b-13ab)

R/ Il vient, le Seigneur,
il vient pour juger la terre.
(cf. Ps 95, 13)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
redoutable au-dessus de tous les dieux :
néant, tous les dieux des nations !

Joie au ciel ! Exulte la terre !
Les masses de la mer mugissent,
la campagne tout entière est en fête.

Les arbres des forêts dansent de joie
devant la face du Seigneur, car il vient,
car il vient pour juger la terre.

Évangile

« Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays » (Lc 4, 16-30)

Alléluia. Alléluia.
L’Esprit du Seigneur est sur moi ;
il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.
Alléluia. (Lc 4, 18ac)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus vint à Nazareth, où il avait été élevé.
Selon son habitude,
il entra dans la synagogue le jour du sabbat,
et il se leva pour faire la lecture.
    On lui remit le livre du prophète Isaïe.
Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
    L’Esprit du Seigneur est sur moi
parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction.
Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,
annoncer aux captifs leur libération,
et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue,
remettre en liberté les opprimés,
    annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.

    Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit.
Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.
    Alors il se mit à leur dire :
« Aujourd’hui s’accomplit
ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre »
    Tous lui rendaient témoignage
et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.
Ils se disaient :
« N’est-ce pas là le fils de Joseph ? »
    Mais il leur dit :
« Sûrement vous allez me citer le dicton :
“Médecin, guéris-toi toi-même”,
et me dire :
“Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm :
fais donc de même ici dans ton lieu d’origine !” » 
   Puis il ajouta :
« Amen, je vous le dis :
aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.
    En vérité, je vous le dis :
Au temps du prophète Élie,
lorsque pendant trois ans et demi
le ciel retint la pluie,
et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre,
il y avait beaucoup de veuves en Israël ;
    pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles,
mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon,
chez une veuve étrangère.
    Au temps du prophète Élisée,
il y avait beaucoup de lépreux en Israël ;
et aucun d’eux n’a été purifié,
mais bien Naaman le Syrien. »

    À ces mots, dans la synagogue,
tous devinrent furieux.
    Ils se levèrent,
poussèrent Jésus hors de la ville,
et le menèrent jusqu’à un escarpement
de la colline où leur ville est construite,
pour le précipiter en bas.
    Mais lui, passant au milieu d’eux,
allait son chemin.

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés du Seigneur, bénissons et rendons grâce au Dieu trinitaire pour toutes ses merveilles dans nos vies. Chaque matin il nous réveille et nous nourrit de sa Parole. Aujourd’hui, le texte évangélique nous présente  Jésus, enseignant la Parole de Dieu dans la ville de Nazareth, la ville dans la quelle il avait grandi. Il annonce la bonne nouvelle de la libération aux captifs, aux opprimés, le recouvrement de la vue aux aveugles, apporte la prospérité pour tout le peuple selon ce qui est écrit de lui dans les prophètes. Malheureusement, les gens de son pays croient trop bien le connaitre pour croire qu’il soit capable de faire de telles merveilles.  » n’est-il pas le fils de Joseph le charpentier? » Ainsi, ils rejettent non seulement ce qu’il dit, mais vont plus loin en le chassant de la ville.

Ils pensaient en fait connaître Jésus, mais c’était seulement sa condition physique, humaine qu’ils avaient pris en compte. Sa nature divine leur restait cachée. Bien-aimés, des fois, Dieu nous parle au travers de nos frères et sœurs. Mais nous sommes tellement concentrés sur ce que nous savons d’eux, que nous manquons d’accueillir le message. Il peut s’agir des personnes consacrées, mais aussi bien des laïcs et même des petits enfants. Dieu utilise en réalité des personnes de notre entourage pour nous enseigner et nous aider dans notre marche vers lui. Mais si nous ne sommes pas attentifs et assez ouverts, nous risquons de le rejeter à chaque instant, et de douter de sa présence agissante dans nos vies.

La méditation du texte de L’évangile nous donne donc de comprendre que l’importance et la véracité du message de Dieu ne dépend pas de celui qui le porte. Christ est présent et vivant dans chaque personne et peut donc utiliser qui il veut et quand il veut pour nous passer un message. De plus, qui sommes nous pour penser que telle ou telle autre personne ne peut pas nous apporter quelque chose de constructif. Bien-aimés, dans notre cheminement de Foi, nous devons apprendre à écouter les autres sans les juger sur l’apparence. Car Dieu se sert des hommes imparfaits pour réaliser des choses parfaites.

Prions

Dieu notre Père, accorde nous la grâce de l’humilité et de l’ouverture à l’autre, afin que nous puissions accueillir chaque jour le message que tu veux nous passer par nos frère et sœurs.

Intercession

Prions pour tout ceux qui ont la charge de l’évangélisation. Que le Seigneur leur accorde la grâce d’un ministère fructueux.

Maman Marie, prie pour nous.

Exercice spirituel

Être à L’écoute de nos frères et sœur sans préjugé.

         DEMDOU Minette, Communauté des Disciples du Christ Vivant.


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 − 4 =


Read also x