Mourir à nous mêmes pour mieux vivre et vivre éternellement!

Mourir à nous mêmes pour mieux vivre et vivre éternellement!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Il a aimé tes pères et il a choisi leur descendance » (Dt 4, 32-40)

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple d’Israël :
    « Interroge les temps anciens qui t’ont précédé,
depuis le jour où Dieu créa l’homme sur la terre :
d’un bout du monde à l’autre,
est-il arrivé quelque chose d’aussi grand,
a-t-on jamais connu rien de pareil ?
    Est-il un peuple qui ait entendu comme toi
la voix de Dieu parlant du milieu du feu,
et qui soit resté en vie ?
    Est-il un dieu qui ait entrepris de se choisir une nation
de venir la prendre au milieu d’une autre,
à travers des épreuves, des signes, des prodiges et des combats,
à main forte et à bras étendu,
et par des exploits terrifiants
– comme tu as vu le Seigneur ton Dieu
le faire pour toi en Égypte ?
    Il t’a été donné de voir tout cela
pour que tu saches que c’est le Seigneur qui est Dieu,
il n’y en a pas d’autre.
    Du haut du ciel, il t’a fait entendre sa voix pour t’instruire ;
sur la terre, il t’a fait voir son feu impressionnant,
et tu as entendu ce qu’il te disait du milieu du feu.
    Parce qu’il a aimé tes pères et qu’il a choisi leur descendance,
en personne il t’a fait sortir d’Égypte par sa grande force,
    pour chasser devant toi des nations plus grandes et plus puissantes,
te faire entrer dans leur pays
et te le donner en héritage,
comme cela se réalise aujourd’hui.
    Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur :
c’est le Seigneur qui est Dieu,
là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre ;
il n’y en a pas d’autre.
    Tu garderas les décrets et les commandements du Seigneur
que je te donne aujourd’hui,
afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie
sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu, tous les jours. »

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 76 (77), 12-13, 14-15, 16.21)

R/ Je me souviens des exploits du Seigneur. (Ps 76, 12)

Je me souviens des exploits du Seigneur,
je rappelle ta merveille de jadis ;
je me redis tous tes hauts faits,
sur tes exploits je médite.

Dieu, la sainteté est ton chemin !
Quel Dieu est grand comme Dieu ?
Tu es le Dieu qui accomplis la merveille,
qui fais connaître chez les peuples ta force.

Tu rachetas ton peuple avec puissance,
les descendants de Jacob et de Joseph.
Tu as conduit comme un troupeau ton peuple
par la main de Moïse et d’Aaron.

Évangile

« Que pourra donner l’homme en échange de sa vie ? » (Mt 16, 24-28)

Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le royaume des Cieux est à eux !
Alléluia. (Mt 5, 10)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
« Si quelqu’un veut marcher à ma suite,
qu’il renonce à lui-même,
qu’il prenne sa croix
et qu’il me suive.
    Car celui qui veut sauver sa vie
la perdra,
mais qui perd sa vie à cause de moi
la trouvera.
    Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il
à gagner le monde entier,
si c’est au prix de sa vie ?
Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ?
    Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges
dans la gloire de son Père ;
alors il rendra à chacun selon sa conduite.

    Amen, je vous le dis :
parmi ceux qui sont ici,
certains ne connaîtront pas la mort
avant d’avoir vu le Fils de l’homme
venir dans son Règne. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Seigneur Dieu Tout Puissant, à l’aube de ce nouveau jour, je m’approche de toi, mon seul vrai Bien, pour te dire merci pour ta présence et ton action dans ma vie de tous les jours. Malgré mes nombreuses fautes et mes égarements, tu ne te lasses jamais de me chercher et par ton Fils Jésus le Christ, tu me montres le chemin que je dois prendre pour parvenir au bonheur éternel. Ce chemin n’est pas du tout facile, car te suivre suppose un certain nombre de choix, de ruptures à la fois individuel et communautaire. Mais je sais compter sur ta grâce.

Les paroles prononcées par le Christ ce matin m’invite en effet à un réajustement : « Qui veut en effet sauver sa la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi la trouvera ». Dans ce paradoxe est contenue la règle d’or selon laquelle la vie n’est pas faite pour être gardée ; elle est faite pour être donnée. En effet, qui ne désire sa vie que pour lui-même, qui ne la veut que pour soi, la perdra. Seul celui qui se donne, reçoit sa vie. Je comprends donc par-là que seul l’amour donne sens et bonheur à la vie.

Dépenser ses talents, ses énergies et son temps seulement pour se sauver, se protéger et se réaliser soi-même, conduit en réalité à se perdre, à mener une existence triste et stérile. En revanche, si nous vivons pour le Seigneur et fondons notre vie sur l’amour, nous serons heureux à la fois dans ce monde et dans celui à venir. Seul celui qui mise tout sur le Christ et se met réellement à sa suite peut être assuré du salut. C’est en effet le sens de ces paroles radicales que nous avons écoutées dans l’évangile de ce jour : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive »

À travers ces recommandations, notre Seigneur nous propose de vivre dès à présent dans les conditions du Royaume des cieux ; ce Royaume dont la croix est la seule clé d’accès. Il nous propose de vivre au cœur de ce monde qui passe, comme des citoyens du monde à venir qui ne passera pas. Il nous invite à savoir nous dépasser et à renoncer à notre volonté propre, à mourir en nous-mêmes et à nos désirs égoïstes et éphémères, pour entrer dans la volonté de Dieu. Oui, frères et sœurs, nous devons mourir afin de vivre ; nous devons éliminer ce qui est mauvais afin que le bien puisse s’épanouir en nous. Pour partager la gloire du Christ, nous devons partager également ses souffrances.  

Prions

Seigneur Jésus, tu nous enseigne aujourd’hui que les choses et le savoir de ce monde ne nous servent à rien si nous n’apprenons pas à vivre dans l’amour et à reconnaître ce qui compte réellement : la vie éternelle. Donne-nous assez de confiance pour oser nous détacher de ce monde éphémère, et pour nous attacher de tout notre cœur, de toute notre âme et toute notre force à toi, notre seul vrai bonheur. Puissions-nous te suivre jour après jour sur le chemin qui conduit au Père pour mériter de partager un jour ta gloire éternelle.

Intercession

Prions pour tous ceux qui ont perdu leur vie à cause de leur foi en Jésus-Christ. Qu’ils trouvent grâce auprès de Dieu et que leur exemple ravive notre foi.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel     

Identifier un péché que nous commettons constamment et faire l’effort pour renoncer à cela.

Frère Martial SOH TAKAMTE,

Séminariste du diocèse de Bafoussam


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 18 =


Read also x