Pas de véritable vie chrétienne sans Esprit Saint

Pas de véritable vie chrétienne sans Esprit Saint
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Lorsque vous êtes devenus croyants, avez-vous reçu l’Esprit Saint ? » (Ac 19, 1-8)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

Pendant qu’Apollos était à Corinthe,
Paul traversait le haut pays ;
il arriva à Éphèse,
où il trouva quelques disciples.
Il leur demanda :
« Lorsque vous êtes devenus croyants,
avez-vous reçu l’Esprit Saint ? »
Ils lui répondirent :
« Nous n’avons même pas entendu dire
qu’il y a un Esprit Saint. »
Paul reprit :
« Quel baptême avez-vous donc reçu ? »
Ils répondirent :
« Celui de Jean le Baptiste. »
Paul dit alors :
« Jean donnait un baptême de conversion :
il disait au peuple de croire
en celui qui devait venir après lui,
c’est-à-dire en Jésus. »

Après l’avoir entendu,
ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus.
Et quand Paul leur eut imposé les mains,
l’Esprit Saint vint sur eux,
et ils se mirent à parler en langues mystérieuses
et à prophétiser.
Ils étaient une douzaine d’hommes au total.
Paul se rendit à la synagogue
où, pendant trois mois, il prit la parole avec assurance ;
il discutait et usait d’arguments persuasifs
à propos du royaume de Dieu.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(67 (68), 2-3, 4-5, 6-7ab)

R/ Royaumes de la terre,
chantez pour le Seigneur.
ou : Alléluia !
(67, 33a)

Dieu se lève et ses ennemis se dispersent,
ses adversaires fuient devant sa face.
Comme on dissipe une fumée, tu les dissipes ;
comme on voit fondre la cire en face du feu,
les impies disparaissent devant la face de Dieu.

Mais les justes sont en fête, ils exultent ;
devant la face de Dieu ils dansent de joie.
Chantez pour Dieu, jouez pour son nom,
frayez la route à celui qui chevauche les nuées.
Son nom est Le Seigneur ; dansez devant sa face.

Père des orphelins, défenseur des veuves,
tel est Dieu dans sa sainte demeure.
À l’isolé, Dieu accorde une maison ;
aux captifs, il rend la liberté.

Évangile

« Courage ! Moi, je suis vainqueur du monde » (Jn 16, 29-33)

Alléluia. Alléluia.
Si vous êtes ressuscités avec le Christ,
recherchez les réalités d’en haut :
c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu.
Alléluia. (Col 3, 1)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
les disciples de Jésus lui dirent :
« Voici que tu parles ouvertement
et non plus en images.
Maintenant nous savons que tu sais toutes choses,
et tu n’as pas besoin qu’on t’interroge :
voilà pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. »
Jésus leur répondit :
« Maintenant vous croyez !
Voici que l’heure vient – déjà elle est venue –
où vous serez dispersés chacun de son côté,
et vous me laisserez seul ;
mais je ne suis pas seul,
puisque le Père est avec moi.
Je vous ai parlé ainsi,
afin qu’en moi vous ayez la paix.
Dans le monde, vous avez à souffrir,
mais courage !
Moi, je suis vainqueur du monde. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs bien-aimés, louons et bénissons le Dieu trois fois Saint pour son amour infini à notre égard. Dans son élan d’amour, Dieu a envoyé son Fils unique pour que par Lui, nous recevions le baptême dans l’Esprit Saint, lequel nous donne de vivre en harmonie avec notre Créateur. Avant son ascension, Jésus a promis d’envoyer son Esprit afin que nous ne soyons pas orphelins mais qu’avec lui, nous continuons non seulement son œuvre sur la terre, mais aussi notre chemin vers la vie éternelle. Cet Esprit est au centre même de la vie de l’Église, et pourtant nous ne l’invoquons pas assez, nous ne lui donnons pas la place qui est la sienne dans nos vies. Peut-être parce que nous ne le connaissons pas, nous n’avons pas conscience de ses œuvres et de son importance.

En effet, l’Esprit Saint est source de joie. C’est lui qui fit tressaillir Jean Baptiste d’allégresse dès le sein maternel. C’est aussi l’Esprit Saint qui prit Marie sous son ombre et rendit ainsi possible l’incarnation de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. C’est par la force de l’Esprit Saint que Jésus partit pour le désert et fut rendu capable de résister aux tentations du diable. C’est par la force de l’Esprit Saint  que la femme à la perte de sang fut guérit après 12 ans de maladie. C’est également par l’Esprit Saint que Jésus a accomplie tous les miracles qu’il a accomplis pendant son ministère. C’est par ce même Esprit que les Apôtres ont été libérés de l’esprit de peur et ont reçu le courage nécessaire pour témoigner du Christ ressuscité. En somme, l’Esprit Saint fortifie, l’Esprit Saint guérit, l’Esprit console. Il sanctifie, il purifie, il vivifie.

Dans le texte de la première lecture, nous remarquons que malgré que les disciples d’Éphèse avaient reçu le baptême et étaient par là devenus croyants, ce n’est que lorsqu’ils furent baptisés dans l’Esprit que leur vie de foi fut véritablement transformée grâce aux dons de langue et de prophétie. C’est dire que l’Esprit Saint est d’une importance capitale pour la vie du chrétien. Un chrétien qui n’a pas l’Esprit Saint n’est pas complet. Il est comme une maison vide, un corps sans âme. Frères et sœurs bien-aimés, c’est parce que le Seigneur Jésus sait que sans l’Esprit nous sommes vide qu’il a promis de nous l’envoyer. Et nous,  sommes-nous conscients de cela ? Et si nous le sommes, que faisons-nous pour l’accueillir dans nos cœurs et dans nos vies ?

Prions 

Viens dans nos cœurs Esprit Saint, illumine-nous de ta présence et conduit nos vies.

Intercession 

Seigneur Jésus, aide-nous à prier de façon plus ardente pour disposer nos cœurs à l’accueil de ton Esprit Saint.

Maman Marie, épouse du Saint Esprit, prie pour nous.

Exercice spirituel 

Inviter chaque jour l’Esprit Saint à venir habiter nos cœurs, pendant le peu de temps qui nous reste avant la pentecôte.

                                   DEMDOU Minette, Communauté des Disciples du Christ Vivant

Version audiohttps://www.youtube.com/watch?v=DJYj-zifQjE


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 16 =


Read also x