Plaçons toute notre foi, tout notre cœur en Jésus Christ!

Plaçons toute notre foi, tout notre cœur en Jésus Christ!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lecture de la lettre de saint Jacques (Jc 1, 1-11)

Jacques,
serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus Christ,
aux douze tribus de la Diaspora,
salut !

    Considérez comme une joie extrême, mes frères,
de buter sur toute sorte d’épreuves.
    Vous le savez, une telle vérification de votre foi
produit l’endurance,
    et l’endurance doit s’accompagner d’une action parfaite,
pour que vous soyez parfaits et intègres,
sans que rien ne vous manque.
    Mais si l’un de vous manque de sagesse,
qu’il la demande à Dieu,
lui qui donne à tous
sans réserve et sans faire de reproches :
elle lui sera donnée.
    Mais qu’il demande avec foi, sans la moindre hésitation,
car celui qui hésite ressemble aux vagues de la mer
que le vent agite et soulève.
    Qu’il ne s’imagine pas, cet homme-là,
qu’il recevra du Seigneur quoi que ce soit,
    s’il est partagé, instable dans toute sa conduite.
    Que le frère d’humble condition
tire sa fierté d’être élevé,
    et le riche, d’être humilié,
car il passera comme l’herbe en fleur.
    En effet, le soleil s’est levé, ainsi que le vent brûlant,
il a desséché l’herbe, sa fleur est tombée,
la beauté de son aspect a disparu ;
de même, le riche se flétrira dans toutes ses entreprises.

            – Parole du Seigneur.

Méditation

Bien-aimés dans le Christ Jésus, voici un nouveau jour que le Seigneur notre Père dans sa grande bonté, nous donne de contempler et nous voulons lui exprimer notre gratitude, notre action de grâce. L’apôtre Saint Jacques au début de sa lettre nous donne son adresse : il est serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus Christ. Il se reconnaît comme serviteur, et la question que je me pose et que je voudrais que chaque membre de cette famille se pose, c’est celle de savoir si nous sommes véritablement des serviteurs de Dieu et du Seigneur Jésus Christ ! Quelle est la qualité de ma relation avec Dieu ? Est-il vraiment mon Dieu que j’adore et que je sers avec la pureté d’intention et de cœur dont il mérite ?

Une chose est de prononcer le nom du Seigneur, une autre d’être son serviteur. Ce qui est attendu du serviteur, c’est de faire la volonté de son Maître, d’avoir son Maître comme unique modèle et référence de ses paroles, de ses faits et gestes. Qu’il soit celui pour qui nous vivons, pour qui nous respirons. Et le serviteur n’a pas la vie facile, comme son Maître, il est confronté à des épreuves dans sa vie, et Saint Jacques nous dit que l’épreuve doit produire en nous une joie extrême, une joie toute spirituelle, qui n’a sa source qu’en Dieu seul. C’est en effet dans le temps d’épreuve, que nous vérifions la qualité de notre foi, de notre engagement à sa suite pour bâtir son Royaume et instaurer une ère de paix.

Notre foi doit être éprouvée pour être purifiée et nous permettre de grandir dans notre relation avec le Dieu de notre foi. Sans cette croissance spirituelle, nous n’atteindrons jamais la perfection à laquelle le Seigneur nous appelle. La foi est un don de Dieu et en tant que don, nous sommes invités à l’accueillir, à l’entretenir pour qu’elle transforme toute notre vie et fait de nous de véritables serviteurs de Jésus Christ à temps et à contre temps. Car en fait il n’y a pas de temps où nous devons rendre témoignage et l’autre pas. Notre foi est ce qui donne sens à notre vie humaine, notre vie de pèlerin en ce monde. Avec une foi solide, nous touchons le cœur même de Dieu, nous entrons même dans son cœur et sentons les réalités que nous traversons dans notre vie avec le sentiment même de Dieu.

Saint Jacques nous dit que si nous manquons de quelque chose, nous devons demander avec foi à Dieu. Oui demander avec foi, c’est dire au Seigneur que nous ne comptons que sur lui, que nous n’avons pas d’autres solutions à notre situation que Lui et Lui seul. C’est savoir se tenir en sa présence avec un cœur d’enfant, qui attend tout de ses parents, c’est simplement entrer dans une relation de dépendance avec le Seigneur. Surtout qu’il nous a dit « hors de moi, vous ne pouvez rien faire.

La foi est un mystère, et un mystère si grand comme nous le disons dans chaque eucharistie, qu’elle dépasse tout entendement humain, mais que le Seigneur communique à chacune de ses créatures.
Demandons au Seigneur d’être vraiment ses serviteurs en esprit et en vérité.

Prions

Seigneur, accorde nous la grâce de demeurer dans la foi même dans l’endurance

Intercession

Nous te prions pour tous ceux qui ont perdu la foi à cause des épreuves, qu’ils puissent la retrouver et se réconcilier avec toi. Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Faire une prière de foi et attendre la réponse du Seigneur dans la foi.

Abbé Patrick Nkouchou Gounou,

Curé de la paroisse universitaire Saint Justin de Dschang


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 14 =


Read also x