Protéger les enfants, protéger la vie: notre responsabilité à tous!

Protéger les enfants, protéger la vie: notre responsabilité à tous!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 2, 13-18)

Après le départ des mages,
voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph
et lui dit :
« Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère,
et fuis en Égypte.
Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse,
car Hérode va rechercher l’enfant
pour le faire périr. »
    Joseph se leva ;
dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère,
et se retira en Égypte,
    où il resta jusqu’à la mort d’Hérode,
pour que soit accomplie
la parole du Seigneur prononcée par le prophète :
D’Égypte, j’ai appelé mon fils.

    Alors Hérode, voyant que les mages s’étaient moqués de lui,
entra dans une violente fureur.
Il envoya tuer tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans
à Bethléem et dans toute la région,
d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages.
    Alors fut accomplie la parole prononcée
par le prophète Jérémie :
    Un cri s’élève dans Rama,
pleurs et longue plainte :
c’est Rachel qui pleure ses enfants
et ne veut pas être consolée,
car ils ne sont plus.

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Aujourd’hui, l’église honore la mémoire des Saints enfants martyrs, ces enfants de Bethléem et ses environs qui ont été tués innocemment. Nous sommes invités à changer notre attitude envers les enfants, notre regard sur eux.

En effet, dans le texte d’aujourd’hui, Hérode donne l’ordre de tuer tous les enfants de 0 à 2 ans dans tout Bethléem et ses environs. Les enfants, qui sont des êtres innocents, dépendant entièrement des autres pour survivre n’ont pas pu se défendre  ni être défendus parce qu’Hérode avait le droit de les tuer. Une société qui permet que quelqu’un puisse avoir le droit de tuer des enfants, doit être transformée!

Cette situation arrive encore aujourd’hui avec des enfants qui sont utilisés pour des sacrifices, qui sont violés, qui sont abandonnés à eux-mêmes, avortés dès le ventre, abandonnés par leur mamans à la naissance sans que beaucoup ne fassent quelque chose pour en prendre soin, pour les défendre. Leurs droits sont bafoués dès la naissance : droit à l’éducation, droit à la nutrition, droit à la protection. Nous avons la responsabilité de participer à la création d’un monde viable pour eux. Ils sont les premières victimes de la guerre, de la famine, des épidémies etc.

C’est pourquoi, nous devons changer notre regard sur eux. Nous devons nous sentir responsables de tous les enfants dans le monde, pas seulement les nôtres. En effet, plus ils sont petits, plus ils ont besoin de notre soutien à tous. Nous devons veiller sur eux, faire attention à tous les petits que nous voyons, garder un œil sur eux, veiller à leur santé, leur sécurité.

Les enfants ne sont pas la seule responsabilité des parents. Nous devons les aider à veiller sur eux et à en prendre soin. Un enfant qui se promène dans la rue par exemple, nous devons vérifier qu’il n’est pas perdu, l’aider à traverser la route par exemple, regarder qu’il n’aille pas loin de chez lui.

Cette responsabilité s’étend au niveau juridique. Nous devons nous engager pour la protection des droits des enfants. Par exemple, nous ne pouvons pas au nom de l’amitié, ou par peur de représailles laisser une amie ou un ami faire avorter un enfant. Notre devoir est de le protéger, cet être innocent.

Plus encore, notre engagement doit aller pour et vers les enfants vulnérables, les orphelins, les enfants abandonnés, victimes de la guerre en contribuant à leur éducation et à leur nutrition dans les nombreux établissements où ils se retrouvent.

Revenons donc en nous-mêmes. Quelle est notre attitude par rapport aux enfants en général? Nous en sentons-nous responsables? Que faisons-nous pour veiller sur eux, pour les défendre, pour en prendre soin, pour aider les plus vulnérables?

Prions

Père d’amour, toi qui a voulu que chaque être humain soit d’abord bébé, enfant avant de grandir, donne nous la grâce de protéger et de chérir chaque enfant, d’en prendre soin, même de ceux qui ne sont pas les nôtres et de les protéger, eux qui ne peuvent pas se défendre.

Intercession

Seigneur, nous te prions pour tous les enfants orphelins dans le monde, permet que davantage de structures soient mises en place pour prendre soin d’eux.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Identifions un orphelinat autour de nous, ou un enfant vulnérable et faisons un don pour lui en cette fin d’année.

Himco Fodjo Flora Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =


Read also x