Quand et comment prouver notre amour inconditionnel?

Quand et comment prouver notre amour inconditionnel?
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Noémi revint avec sa belle-fille, Ruth la Moabite. Elles arrivèrent à Bethléem » (Rt 1, 1.3-6.14b-16.22)

Lecture du livre de Ruth

À l’époque où gouvernaient les Juges,
il y eut une famine dans le pays.
Un homme de Bethléem de Juda
émigra avec sa femme et ses deux fils
pour s’établir dans la région appelée Champs-de-Moab.
    Élimélek, le mari de Noémi, mourut,
et Noémi resta seule avec ses deux fils.
    Ceux-ci épousèrent deux Moabites ;
l’une s’appelait Orpa (c’est-à-dire : Volte-face)
et l’autre, Ruth (c’est-à-dire : Compagne).
Ils demeurèrent là une dizaine d’années.
    Mahlone et Kilyone moururent à leur tour,
et Noémi resta privée de ses deux fils et de son mari.
    Alors, avec ses belles-filles,
elle se prépara à quitter les Champs-de-Moab
et à retourner chez elle,
car elle avait appris que le Seigneur avait visité son peuple
et lui donnait du pain.
     En cours de route, Orpa embrassa sa belle-mère et la quitta,
mais Ruth restait attachée à ses pas.
    Noémi lui dit :
« Tu vois, ta belle-sœur est retournée
vers son peuple et vers ses dieux.
Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. »
    Ruth lui répondit :
« Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi,
car où tu iras, j’irai ;
où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ;
ton peuple sera mon peuple,
et ton Dieu sera mon Dieu. »
    Noémi revint donc des Champs-de-Moab
avec sa belle-fille, Ruth la Moabite.
Elles arrivèrent à Bethléem au début de la moisson de l’orge.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 145 (146), 5-6ab, 6c-7, 8-9a, 9bc-10)

R/ Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur !
ou : Alléluia !
(Ps 145, 1b)

Heureux qui s’appuie sur le Dieu de Jacob,
qui met son espoir dans le Seigneur son Dieu,
lui qui a fait le ciel et la terre
et la mer et tout ce qu’ils renferment !

Il garde à jamais sa fidélité,
il fait justice aux opprimés ;
aux affamés, il donne le pain ;
le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
le Seigneur redresse les accablés,
le Seigneur aime les justes,
le Seigneur protège l’étranger.

Il soutient la veuve et l’orphelin,
il égare les pas du méchant.
D’âge en âge, le Seigneur régnera :
ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

Évangile

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et ton prochain comme toi-même » (Mt 22, 34-40)

Alléluia. Alléluia.
Fais-moi connaître ta route, mon Dieu ;
dirige-moi par ta vérité.
Alléluia. (Ps 24, 4b.5a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Les pharisiens,
apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens,
se réunirent,
    et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus
pour le mettre à l’épreuve :
    « Maître, dans la Loi,
quel est le grand commandement ? »
    Jésus lui répondit :
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
de tout ton cœur,
de toute ton âme et de tout ton esprit.

    Voilà le grand, le premier commandement.
    Et le second lui est semblable :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    De ces deux commandements dépend toute la Loi,
ainsi que les Prophètes. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur descende et abonde sur nous tous. Aujourd’hui, le texte de première lecture nous présente les deux réactions possibles que nous pouvons avoir lorsque les épreuves, les difficultés surviennent, lorsque nous avons perdu ou l’autre. Nous pouvons faire volte-face comme Orpa et trouver d’autres solutions ou alors persévérer avec le Seigneur comme Ruth et aimer même lorsqu’il n’ ya plus rien.

En effet, la situation devant laquelle se retrouve Ruth et Orpa est très compliquée. Elles sont jeunes et viennent de perdre leur beau-père, leurs maris et tous leurs biens. Elles n’ont plus rien. Dans leur situation il est compréhensible de vouloir tout quitter, plus rien de les retient. Pourtant malgré l’incertitude du futur, Ruth décide de continuer dans son engagement et d’aimer Naomi même quand elle n’a plus de raisons de le faire, de lui demeurer fidèle. Elle sait qu’elle a quitté sa famille pour s’attacher à une nouvelle, elle préfère la fidélité. Orpa n’avait pas vraiment quitté sa famille puisqu’elle choisit d’y retourner. La possibilité du retour à son ancienne vie demeurait une possibilité pour elle.

Dans beaucoup de relations, dans beaucoup de couples ou de familles, lorsque les difficultés arrivent et que la fidélité est mise à l’épreuve, beaucoup ne passent pas le test. Parfois on ne trouve plus de raisons d’aimer l’autre et on va voir ailleurs, pourtant c’est le moment idéal pour montrer notre amour inconditionnel à l’autre. Au lieu de se réfugier dans sa famille, de comploter contre l’autre, de se retourner contre lui, c’est le moment de l’aimer vraiment, car il est facile d’aimer dans les bons moments.

Dans la relation avec Dieu, nous aussi nous avons souvent tendance à faire le choix d’Orpa. Nous manquons parfois de persévérance, lorsqu’une difficulté survient, nous nous détournons du Seigneur pour retourner à nos anciennes habitudes, nos anciennes alliances, notre ancienne famille, celle que nous avons quitté le jour de notre baptême pour nous allier à Dieu. Dieu, lui, nous aime comme Ruth, alors qu’il n’a pas de raison de le faire, malgré toutes nos trahisons. Nous devons aussi aimer notre prochain comme cela, inconditionnellement, indépendamment des circonstances.

Nous avons toujours le choix, abandonner ou persévérer? Ruth est demeurée avec Naomi et le Seigneur l’a comblée de grâces. Elle est entrée dans l’histoire du salut, elle a pu refaire sa vie avec un grand homme. Au bout du tunnel de la persévérance se trouve toujours une grâce plus abondante de Dieu, une surprise du Seigneur, un don plus grand.

Quel est le choix que nous faisons au quotidien? Savons nous être des amis fidèles au quotidien en toute circonstance? Comment réagissons nous dans la difficulté? Lorsque nous passons par la vallée de l’ombre de la mort, est ce que notre réaction est de demeurer fidèle au Seigneur, ou nous regardons ailleurs?

Prions

Seigneur accorde nous la grâce de la fidélité en toute circonstance.

Intercession

Nous te prions Seigneur pour toutes les veuves et les veufs, soit leur soutien et aide les à demeurer sur les bonnes voies.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Faire aujourd’hui un acte de charité envers une personne qui a perdu un être cher.

Flora Kamta, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 14 =


Read also x