Quand l’amour-propre oblige au mensonge et à l’hypocrisie

Quand l’amour-propre oblige au mensonge et à l’hypocrisie
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Je rendrai gloire à celui qui me donne la Sagesse » (Si 51, 12c-20)

Lecture du livre de Ben Sira le Sage

Je veux te rendre grâce et te louer,
je bénirai le nom du Seigneur.
Quand j’étais encore jeune
et que je n’avais pas erré çà et là,
aux yeux de tous j’ai cherché la Sagesse dans ma prière.
Devant le Temple, je priais pour la recevoir,
et jusqu’au bout je la rechercherai.
Depuis la fleur jusqu’à la maturité de la grappe,
elle a été la joie de mon cœur.
Mon pied s’est avancé sur le droit chemin ;
depuis ma jeunesse, je marchais sur ses traces.
Il m’a suffi de tendre un peu l’oreille pour la recevoir,
et j’y ai trouvé de grandes leçons.
Grâce à elle, j’ai progressé ;
je rendrai gloire à celui qui me donne la Sagesse.
J’ai résolu de la mettre en pratique,
ardemment j’ai désiré le bien,
et jamais je n’aurai à le regretter.
Pour elle, j’ai vaillamment combattu,
j’ai mis, à pratiquer la Loi, beaucoup d’exactitude.
J’ai levé mes mains vers le ciel,
j’ai déploré de la connaître si mal.
J’ai dirigé mon âme vers elle,
c’est dans la pureté que je l’ai trouvée.
Avec elle, dès le commencement, j’ai trouvé l’intelligence,
c’est pourquoi je ne serai jamais abandonné.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(18b (19), 8, 9, 10, 11)

R/ Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cœur.
(18b, 9ab)

La loi du Seigneur est parfaite,
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,
qui rend sages les simples.

Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cœur ;
le commandement du Seigneur est limpide,
il clarifie le regard.

La crainte qu’il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables :

plus désirables que l’or,
qu’une masse d’or fin,
plus savoureuses que le miel
qui coule des rayons.

Évangile

« Par quelle autorité fais- tu cela ? » (Mc 11, 27-33)

Alléluia. Alléluia.
Que la parole du Christ habite en vous
dans toute sa richesse,
et offrez par lui votre action de grâce à Dieu le Père.
Alléluia. (cf. Col 3, 16a.17c)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus et ses disciples revinrent à Jérusalem.
Et comme Jésus allait et venait dans le Temple,
les grands prêtres, les scribes et les anciens vinrent le trouver.
Ils lui demandaient :
« Par quelle autorité fais-tu cela ?
Ou alors qui t’a donné cette autorité pour le faire ? »
Jésus leur dit :
« Je vais vous poser une seule question.
Répondez-moi,
et je vous dirai par quelle autorité je fais cela :
le baptême de Jean
venait-il du ciel ou des hommes ?
Répondez-moi. »
Ils se faisaient entre eux ce raisonnement :
« Si nous disons : “Du ciel”,
il va dire :
“Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?”
Mais allons-nous dire : “Des hommes” ? »
Ils avaient peur de la foule,
car tout le monde estimait que Jean était réellement un prophète.
Ils répondent donc à Jésus :
« Nous ne savons pas ! »
Alors Jésus leur dit :
« Moi, je ne vous dis pas non plus
par quelle autorité je fais cela. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés du Seigneur loué soit Jésus Christ. Nous est-il déjà arrivé de mentir ou de feindre d’ignorer la vérité pour sauver notre face ?

C’est ce qui arrive aux grands prêtres, aux scribes et aux anciens de l’Évangile que nous venons d’écouter. En effet, ils ont toujours rejeté l’autorité de Jésus Christ, malgré les signes multiples qu’il a faits pour leur donner de reconnaitre en lui le Messie de Dieu. Alors que Jésus va et vient dans le temple, ces derniers s’approchent une fois de plus de lui pour requestionner son autorité, à l’effet de montrer que Jésus n’est pas l’envoyé de Dieu comme il prétend bien l’être. Une fois de plus Jésus les prend aux mots en les conduisant dans un dilemme engouffrant. Ils sont obligés de feindre l’ignorance pour ne pas répondre à la question de Notre Seigneur et compromettre leur propre autorité, et perdre la face. Ils n’ont jamais accepté Jean le Baptiste comme un prophète et ils ont peur de la foule qui le reconnaissait comme tel. Au lieu de se convertir, ils préfèrent s’enliser davantage dans l’ignorance qu’ils pensent simuler ici, alors qu’elle en est en réalité une. Ils ne savent pas réellement qui est Jean le Baptiste et par quelle autorité Jésus enseigne et agit.

Le péché des grands prêtres, scribes, et anciens, qui est aussi souvent le nôtre, est l’orgueil, un orgueil qui les pousse au mensonge et à l’hypocrisie. Bien-aimés, il est très facile, comme nous pouvons de constater, d’être orgueilleux et menteur, d’être orgueilleux et mesquin, hypocrite. Puisque l’orgueilleux se bat à temps et à contre temps pour ne pas être rabaissé. Et pour y parvenir, le mensonge et l’hypocrisie sont deux de ses voies et moyens.

Le malheur est que l’orgueil nous voile les yeux et nous empêche de voir Dieu. Le Seigneur est en face des grands prêtres, scribes et anciens, mais leur orgueil les empêche de le voir et de le recevoir. Au lieu d’accueillir le Seigneur, ils cherchent plutôt à le défier, c’est là l’œuvre de l’orgueilleux, l’orgueilleux à les marques de son père, Satan, il œuvre avec Satan pour défier Dieu.

Alors, suis-je trop attaché à mon égo? Est-ce qu’il m’arrive de mentir, de cacher la vérité, tout simplement parce que cette vérité me ferait honte, ou me rabaisserait si elle est sue ? Suis-je capable de mentir pour sauver la face?

Prions

Dieu notre Père, donne-nous, nous t’en prions, une conscience droite, afin que dans l’humilité, nous sachions reconnaître et accueillir ton Fils Jésus Christ comme notre Seigneur et notre Sauveur. Par le même Jésus Christ, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint Esprit, un seul Dieu pour les siècles des siècles. Amen.

Intercession

Seigneur nous te prions pour tous les chrétiens qui souffrent du mensonge et de l’hypocrisie dans leur relation avec toi. Donne-leur l’humilité suffisante pour accepter leur propre réalité et de te laisser les y rejoindre pour les guérir et les conduire à ton admirable lumière.

Vierge Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Fuir le mensonge dans nos paroles et dans nos actes, être vrai avec le Seigneur et avec les autres.

André Kamta Sabang, Communauté des Disciples du Christ Vivant

Version audio https://www.youtube.com/watch?v=-LNSdT-mgWw


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 3 =


Read also x