Sachons tirer le neuf et l’ancien dans la parole de Dieu!

Sachons tirer le neuf et l’ancien dans la parole de Dieu!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« La nuée couvrit la tente de la Rencontre, et la gloire du Seigneur remplit la Demeure » (Ex 40, 16-21.34-38)

Lecture du livre de l’Exode

En ces jours-là,
    Moïse exécuta tout ce que le Seigneur lui avait ordonné.
    La demeure de Dieu fut érigée
la deuxième année après la sortie d’Égypte,
le premier jour du premier mois.
    Moïse érigea ainsi la Demeure :
il en posa les bases, les poutres et les traverses,
et il dressa les colonnes.
    Au-dessus de la Demeure, il déploya la Tente et la recouvrit
comme le Seigneur le lui avait ordonné.
    Il prit le Témoignage et le déposa dans l’arche.
Il mit à l’arche ses barres
et la recouvrit de la plaque d’or appelée propitiatoire.
    Il introduisit l’arche dans la Demeure,
et posa le rideau pour voiler l’arche du Témoignage
comme le Seigneur le lui avait ordonné.

    La nuée couvrit la tente de la Rencontre,
et la gloire du Seigneur remplit la Demeure.
    Moïse ne pouvait pas entrer dans la tente de la Rencontre,
car la nuée y demeurait
et la gloire du Seigneur remplissait la Demeure.
    À chaque étape,
lorsque la nuée s’élevait et quittait la Demeure,
les fils d’Israël levaient le camp.
    Si la nuée ne s’élevait pas, ils campaient
jusqu’au jour où elle s’élevait.
    Dans la journée, la nuée du Seigneur reposait sur la Demeure,
et la nuit, un feu brillait dans la nuée
aux yeux de tout Israël.
Et il en fut ainsi à toutes leurs étapes.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 83, 3, 4, 5-6, 11)

R/ De quel amour sont aimées tes demeures,
Seigneur de l’univers !
(Ps 83, 2)

Mon âme s’épuise à désirer
les parvis du Seigneur ;
mon cœur et ma chair sont un cri
vers le Dieu vivant !

L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison,
et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
tes autels, Seigneur de l’univers,
mon Roi et mon Dieu !

Heureux les habitants de ta maison :
ils pourront te chanter encore !
Heureux les hommes dont tu es la force :
des chemins s’ouvrent dans leur cœur !

Oui, un jour dans tes parvis
en vaut plus que mille.
J’ai choisi de me tenir sur le seuil,
      dans la maison de mon Dieu,
plutôt que d’habiter parmi les infidèles.

Évangile

« On ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien » (Mt 13, 47-53)

Alléluia. Alléluia.
Seigneur, ouvre notre cœur
pour nous rendre attentifs aux paroles de ton Fils.
Alléluia. (cf. Ac 16, 14b)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait aux foules :
    « Le royaume des Cieux est encore comparable
à un filet que l’on jette dans la mer,
et qui ramène toutes sortes de poissons.
    Quand il est plein, on le tire sur le rivage,
on s’assied,
on ramasse dans des paniers ce qui est bon,
et on rejette ce qui ne vaut rien.
    Ainsi en sera-t-il à la fin du monde :
les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes
    et les jetteront dans la fournaise :
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

    « Avez-vous compris tout cela ? »
Ils lui répondent : « Oui ».
    Jésus ajouta :
« C’est pourquoi tout scribe
devenu disciple du royaume des Cieux
est comparable à un maître de maison
qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »

    Lorsque Jésus eut terminé ces paraboles,
il s’éloigna de là.

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Chers frères et sœurs, dans le Christ, un nouveau jour se lève, c’est une autre occasion de rendre grâce à Dieu pour l’immense amour qu’il a pour nous. Chantons-lui notre reconnaissance non seulement avec nos lèvres, mais surtout avec nos manières d’agir. Oui, celui qui sait transformer ses mauvaises habitudes en service pour les autres est un bon gérant de la grâce qu’il a reçue, il amassera beaucoup de trésors dans le Ciel.

Dans la finale de l’évangile que nous venons d’écouter, Jésus compare le scribe qui se convertit à un maître de maison qui sait ressortir de son trésor de l’ancien et du neuf. En effet, au temps de Jésus, les scribes sont ceux qui reproduisent sur les tables la loi et les commandements de Dieu. Du fait qu’ils s’appliquent à renouveler l’écriture de la loi et des commandements, il s’en suit qu’ils en ont une maîtrise très considérable Le bénéfice du scribe disciple du royaume des Cieux est qu’il applique désormais les lois non plus pour les appliquer, mais avec amour et parce qu’il a compris effectivement de quoi il est question ; c’est-à-dire que ce n’est pas la loi à tout prix, mais d’abord l’esprit de la loi.

De même, nous sommes nous aussi pétris chacun d’un don particulier. Seulement nous passons parfois à côté de ce qui est demandé, nous nous focalisons sur les détails et sur ce qui est éphémère, plutôt que sur l’essentiel, ce qui demeure. Être capable de tirer de son trésor de l’ancien et du neuf, c’est à notre niveau, revoir la manière avec laquelle nous nous acquittons des bénédictions de Dieu. C’est donc l’occasion pour chacun de nous de s’interroger sur l’usage des grâces que Dieu nous a faites. Que faisons-nous des talents que nous avons reçus ? En les utilisant, cherchons-nous la gloire de Dieu ou nos propres éloges ?

Peut-être le don que nous avons c’est l’art oratoire, qu’en faisons-nous ? Et si nous avons le don de chanter, le mettons-nous au service de toute notre communauté et de l’Église entière qui est le corps du Christ ? Les exemples peuvent se multiplier. L’essentiel est de trouver comment nous régissons les largesses du Seigneur dans nos vies, et de voir dans quelle mesure rendre toujours meilleure l’usage que nous en faisons.

Prions

Seigneur, fais de nous des bons gérants de tes grâces pour que les autres puissent bénéficier de ta bonté envers nous.

Intercession

prions pour nos dirigeants, afin qu’ils conduisent les personnes qui sont sous leurs pouvoirs avec la crainte du Seigneur.

Marie, Co-rédemptrice du genre humain, intercède pour nous. 

Exercice spirituel

Évaluer comment nous administrons nos dons. Amen

Elisée Junior Kamsu, Grand séminariste du diocèse de Bafoussam (Cameroun)


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 5 =


Read also x