Savoir accueillir la miséricorde de Jésus!

Savoir accueillir la miséricorde de Jésus!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Les dons qu’il a faits, ce sont les Apôtres et aussi les évangélisateurs » (Ep 4, 1-7.11-13)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens

Frères,
    moi qui suis en prison à cause du Seigneur,
je vous exhorte à vous conduire
d’une manière digne de votre vocation :
    ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience,
supportez-vous les uns les autres avec amour ;
    ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit
par le lien de la paix.
    Comme votre vocation vous a tous appelés
à une seule espérance,
de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.
    Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
    un seul Dieu et Père de tous,
au-dessus de tous,
par tous, et en tous.
    À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée
selon la mesure du don fait par le Christ.
    Et les dons qu’il a faits,
ce sont les Apôtres,
et aussi les prophètes, les évangélisateurs,
les pasteurs et ceux qui enseignent.
    De cette manière, les fidèles sont organisés
pour que les tâches du ministère soient accomplies
et que se construise le corps du Christ,
    jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble
à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu,
à l’état de l’Homme parfait,
à la stature du Christ dans sa plénitude.

     – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 18 (19), 2-3, 4-5ab)

R/ Par toute la terre s’en va leur message. (Ps 18, 5)

 Les cieux proclament la gloire de Dieu,
le firmament raconte l’ouvrage de ses mains.
Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.

Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s’entende;
mais sur toute la terre en paraît le message
et la nouvelle, aux limites du monde.

Évangile

« Suis-moi. L’homme se leva et le suivit » (Mt 9, 9-13)

Alléluia. Alléluia.
À toi, Dieu, notre louange !
Toi que les Apôtres glorifient,
nous t’acclamons : tu es Seigneur !
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Jésus sortit de Capharnaüm
et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu,
assis à son bureau de collecteur d’impôts.
Il lui dit :
« Suis-moi. »
L’homme se leva et le suivit.

    Comme Jésus était à table à la maison,
voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts)
et beaucoup de pécheurs
vinrent prendre place avec lui et ses disciples.
    Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples :
« Pourquoi votre maître mange-t-il
avec les publicains et les pécheurs ? »
    Jésus, qui avait entendu, déclara :
« Ce ne sont pas les gens bien portants
qui ont besoin du médecin,
mais les malades.
    Allez apprendre ce que signifie :
Je veux la miséricorde, non le sacrifice.
En effet, je ne suis pas venu appeler des justes,
mais des pécheurs. »

     – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs dans le Seigneur Jésus-Christ, que la paix du Seigneur soit avec nous. Aujourd’hui nous méditons sur notre réponse à Dieu qui nous appelle chaque jour à vivre en enfants dignes de lui. Les textes en cette circonstance nous invitent à revoir le parcours de notre existence. Nous venons tous de Dieu et nous sommes appelés à retourner à lui. Même si à cause du péché, nous nous sommes éloignés de Lui, Il n’a pas renoncé à nous. Il a envoyé son Fils nous réconcilier avec lui. Et chaque jour, le Christ dit à chacun de nous « Suis moi » car il veut nous ramener vers le Père. Mais quelle est notre réponse ou notre réaction, face à cette grande miséricorde?

Oui, que nous soyons croyants ou pas, nous sommes tous enfants de Dieu. Il a créé chacun par amour et nous fait le don de la vie au quotidien. Nous sommes également tous pêcheurs car à un moment ou à un autre de notre existence, nous avons offensé Dieu et/ou notre prochain. C’est pourquoi nous avons tous besoin de sa miséricorde. Malheureusement, tous les hommes n’ont pas encore accepté cette identité ainsi que la bonté du Père.

C’est pourquoi, nous qui avons reconnu que nous sommes des enfants de Dieu et avons accepté de recourir à sa miséricorde, devons répondre au quotidien à son appel et accomplir notre vocation d’« ambassadeurs » de Dieu sur la terre. En attendant de retourner dans notre patrie céleste, nous sommes donc en mission dans le monde avec pour objectif de défendre les intérêts de notre Père et de le faire connaître par ceux qui ne le connaissent pas. C’est cela en fait l’appel que Dieu nous lance chaque jour : accepter d’être ses enfants à la suite du Christ et vivre en conséquence.

Saint Mathieu, que nous célébrons aujourd’hui est un exemple type. Il a répondu à l’appel du Christ et a quitté sa vie ancienne pour se mettre au service de l’Évangile. Il nous enseigne la promptitude dans la réponse à l’appel de Dieu, la réjouissance face à Sa miséricorde et l’abandon du passé. Car il n’a pas perdu de temps après l’appel du Christ, il ne s’est pas attardé sur son passé pour se juger indigne de suivre Jésus à cause de sa vie passée mais au contraire il a même célébrer le début de sa nouvelle vie. Il avait compris que Dieu dans sa miséricorde ne s’attarde pas sur notre passé, mais regarde notre désir de vivre en répandant l’Évangile.

C’est vrai, nous ne sommes pas tous appelés à aller de région en région pour annoncer l’Évangile comme les Apôtres, les prêtres ou les missionnaires, mais chacun dans son milieu, sa condition de vie, sa profession peut évangéliser car il ne s’agit pas seulement de paroles mais surtout d’une façon de vivre comme Saint Paul présente dans la dans la première lecture. On évangélise d’abord à travers l’humilité, la douceur, la patience, la recherche de l’unité. Si nous vivons vraiment ces qualités, nous toucherons le cœur de plus d’un et c’est cela évangéliser.

Prions

Père trois fois Saint, garde-moi d’ignorer l’appel à la conversion que tu me lances chaque jour. Aide-moi à garder toujours à l’esprit que je suis ton enfant malgré mes péchés et que je ne me lasse jamais d’essayer et de m’améliorer chaque jour.   

Intercession

Pour que tous les prêtres soient sanctifiés et renouvelés dans leur engagement à la suite du Christ, pour un bon discernement par ceux qui aspirent à suivre cette voie et pour que tous ceux qui annoncent l’Évangile le fassent dans la droiture pour la gloire de Dieu et l’unité de tous les hommes. 

Vierge Marie, intercède pour tes enfants.

Exercice spirituel

Agir à tout moment avec humilité, douceur et patience par amour pour Dieu et le prochain.

Stéphanie Bebissi

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 5 =


Read also x