Soumettre les démons au nom de Jésus pour mieux faire l’œuvre de Dieu

Soumettre les démons au nom de Jésus pour mieux faire l’œuvre de Dieu
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Celui qui a fait venir sur vous ces calamités fera venir sur vous la joie éternelle » (Ba 4, 5-12.27-29)

Lecture du livre du prophète Baruc

Courage, mon peuple,
toi qui es la part d’Israël réservée à Dieu !
    Vous avez été vendus aux nations païennes,
mais ce n’était pas pour votre anéantissement ;
vous avez excité la colère de Dieu :
c’est pour cela que vous avez été livrés à vos adversaires.
    Car vous avez irrité votre Créateur
en offrant des sacrifices aux démons et non à Dieu.
    Vous avez oublié le Dieu éternel,
lui qui vous a nourris.
Vous avez aussi attristé Jérusalem,
elle qui vous a élevés,
    car elle a vu fondre sur vous la colère qui vient de Dieu,
et elle a dit :
« Écoutez, voisines de Sion,
Dieu m’a infligé un deuil cruel.
    J’ai vu la captivité
que l’Éternel a infligée à mes fils et à mes filles.
    Je les avais élevés dans la joie,
je les ai laissés partir dans les larmes et le deuil.
    Que nul ne se réjouisse de mon sort,
à moi qui suis veuve et délaissée par tout le monde.
J’ai été abandonnée
à cause des péchés de mes enfants,
parce qu’ils se sont détournés de la loi de Dieu.
    Courage, mes enfants, criez vers Dieu !
Celui qui vous a infligé l’épreuve se souviendra de vous.
    Votre pensée vous a égarés loin de Dieu ;
une fois convertis,
mettez dix fois plus d’ardeur à le chercher.
    Car celui qui a fait venir sur vous ces calamités
fera venir sur vous la joie éternelle,
en assurant votre salut. »

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 68 (69), 33-35, 36-37)

R/ Le Seigneur écoute les humbles. (Ps 68, 34a)

Les pauvres l’ont vu, ils sont en fête :
« Vie et joie, à vous qui cherchez Dieu ! »
Car le Seigneur écoute les humbles,
il n’oublie pas les siens emprisonnés.
Que le ciel et la terre le célèbrent,
les mers et tout leur peuplement !

Car Dieu viendra sauver Sion
et rebâtir les villes de Juda.
Il en fera une habitation, un héritage :
patrimoine pour les descendants de ses serviteurs,
     demeure pour ceux qui aiment son nom.

Évangile

« Réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux » (Lc 10, 17-24)

Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
tu as révélé aux tout-petits
les mystères du Royaume !
Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    les 72 disciples que Jésus avait envoyés
revinrent tout joyeux, en disant :
« Seigneur, même les démons
nous sont soumis en ton nom. »
    Jésus leur dit :
« Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair.
    Voici que je vous ai donné le pouvoir
d’écraser serpents et scorpions,
et sur toute la puissance de l’Ennemi :
absolument rien ne pourra vous nuire.
    Toutefois, ne vous réjouissez pas
parce que les esprits vous sont soumis ;
mais réjouissez-vous
parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. »

    À l’heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint,
et il dit :
« Père, Seigneur du ciel et de la terre,
je proclame ta louange :
ce que tu as caché aux sages et aux savants,
tu l’as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
    Tout m’a été remis par mon Père.
Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ;
et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils
et celui à qui le Fils veut le révéler. »

    Puis il se tourna vers ses disciples
et leur dit en particulier :
« Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
    Car, je vous le déclare :
beaucoup de prophètes et de rois
ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez,
et ne l’ont pas vu,
entendre ce que vous entendez,
et ne l’ont pas entendu. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés du Seigneur Dieu soit loué en tout temps. Rendons grâce au Seigneur qui nous donne, en cette fin de la 26e semaine du temps ordinaire année liturgique A, de méditer cette belle péricope du retour des 72 disciples de leur mission pastorale. Imaginons la joie qui nous animait souvent lorsque nous retournions vers nos parents avec un succès scolaire ou académique à partager. C’est en quelque sorte ce que vivent les disciples du Christ dans cet Évangile. Ils ont été envoyés en mission, ils ont bien accompli leur mission, ils retournent avec une immense joie vers leur maître pour lui faire l’heureux compte-rendu. Qu’il est beau d’obéir à Jésus et de faire l’expérience des merveilles de la puissance de son saint Nom !

Les disciples ont fait une expérience et à partir de celle-ci, ils ont compris quelque chose de fondamentale qu’ils ignoraient jusque-là. Et ce qu’ils ont compris réjouit énormément le cœur de Jésus. Qu’est-ce qu’ils ont donc compris ? Ils ont compris que le nom de leur maître, Jésus-Christ, n’est pas un nom comme les autres, c’est un nom puissant, si puissant qu’il dépossède les démons de leur pouvoir, les fait souffrir, les fait fuir, les fait dégager du chemin et des corps de ceux et celles qui veulent aimer et servir le Dieu Vivant.

Alors bien-aimés, Jésus veut également que chacun de nous comprenne aujourd’hui cette réalité, cette vérité, ce secret qui est souvent caché aux orgueilleux, aux gnostiques, mais révélé aux humbles, à ceux qui croient de tous leur cœur, de toute leur âme, de tout leur esprit au nom de Jésus. Pas ceux qui expliquent le nom de Jésus, mais qui aiment et croient en ce nom. Toi chrétien, ne l’oublie jamais: le nom de ton maître Jésus-Christ est un nom Tout-puissant, capable, à temps et à contretemps, de faire dégager de ton chemin les adversaires de l’amour et du service, le Diable et ses démons. Ne doute jamais de la toute-puissance du nom de ton Seigneur Jésus-Christ.

Si Jésus s’est réjoui de voir tomber du ciel Satan comme l’éclair, il ne manque pas de recentrer la joie de ses disciples sur l’essentiel. Cet essentiel est l’inscription de leur nom dans les cieux, c’est le salut de leur âme. C’est dire que pour obtenir le salut de nos âmes, il ne suffit pas de soumettre les démons au nom de Jésus, il faut encore savoir pourquoi soumettre les démons. On soumet les démons afin de pouvoir librement faire l’œuvre de Dieu. L’œuvre de Dieu, c’est l’aimer et le servir en aimant et en servant nos frères et sœurs humains. Voilà comment inscrire nos noms dans les cieux.

Frères et sœurs bien-aimés, lorsque nous avons chassé les démons, laissons-les partir, ne le pourchassons pas, au risque d’en faire l’essentiel et de négliger de travailler à inscrire nos noms dans les cieux. Il y en a qui passent 24 h sur 24 derrière les démons, même quand ceux-ci ont libéré leur chemin, ils les poursuivent partout où ils vont. Le but de notre vie chrétienne n’est pas de pourchasser les démons, mais de chercher la gloire de Dieu et le salut de nos âmes. Donc lorsque nous avons soumis les démons au nom de Jésus, parce qu’ils font obstacle à la gloire de Dieu et à notre salut, retournons aux œuvres de Dieu. À se mettre à temps et à contretemps aux trousses des démons, ils risqueront de nous entraîner jusque chez leur maître Satan et de nous y tenir captif. Il est nécessaire de soumettre les démons, car ils nous font obstacle, ils nous empêchent de faire l’œuvre de Dieu, d’aimer, de servir le Seigneur. Mais lorsqu’ils dégagent de notre chemin, ne nous laissons pas distraire par eux, engageons-nous donc à faire l’œuvre de Dieu.

Qu’est-ce qui me réjouit, les miracles que Jésus accomplit par moi, ou ma bonne connexion, ma bonne relation intime avec lui et les œuvres d’amour, de justice et de paix que j’accomplis par sa grâce ?

Prions

Père Éternel, donne-nous la foi au nom de ton Fils Jésus-Christ, ainsi en son saint nom, nous soumettrons Satan et ses alliés les démons, afin de pouvoir faire ton œuvre pour ta gloire et le salut du monde. Amen.

Intercession

Seigneur, nous te supplions de libérer, par ton Tout-puissant nom, tous ceux qui sont tenus captifs par les esprits infernaux, afin que libérer, ils puissent te servir avec plus d’ardeur et de façons permanentes.

Vierge Marie, Eve nouvelle, toi, qui écrases la tête du Serpent, de Satan, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Invoquons avec une foi inébranlable dans une prière d’autorité, le nom de Jésus sur tout ce qui ne marche pas dans nos vies actuellement.

Loué soit Jésus-Christ.

André Kamta sabang, Communauté des Disciples du Christ Vivant.


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 10 =


Read also x