Une vie fondée sur la parole de Dieu surmonte toute difficulté!

Une vie fondée sur la parole de Dieu surmonte toute difficulté!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Le roi Jékonias et tous les soldats furent déportés à Babylone par le roi Nabucodonosor » (2 R 24, 8-17)

Lecture du deuxième livre des Rois

Jékonias avait dix-huit ans lorsqu’il devint roi,
et il régna trois mois à Jérusalem.
Sa mère s’appelait Nehoushta, fille d’Elnatane ;
elle était de Jérusalem.
    Il fit ce qui est mal aux yeux du Seigneur,
tout comme avait fait son père.
    En ce temps-là, les troupes de Nabucodonosor, roi de Babylone,
montèrent contre Jérusalem, et la ville fut assiégée.
    Le roi de Babylone vint en personne attaquer la ville
que son armée assiégeait.
    Alors, Jékonias, roi de Juda,
avec sa mère, ses serviteurs, ses officiers et ses dignitaires,
se rendit au roi de Babylone, qui les fit prisonniers.
C’était en la huitième année du règne de Nabucodonosor.
    Celui-ci emporta tous les trésors de la maison du Seigneur
avec ceux de la maison du roi.
Il brisa tous les objets en or
que Salomon, roi d’Israël, avait fait faire pour le Temple.
Tout cela, le Seigneur l’avait annoncé.
    Nabucodonosor déporta tout Jérusalem,
tous les officiers et tous les vaillants guerriers,
soit dix mille hommes,
sans compter tous les artisans et forgerons :
on ne laissa sur place que la population la plus pauvre.
    Le roi Jékonias fut déporté à Babylone
avec la reine mère, les épouses royales,
les dignitaires, l’élite du pays :
tous partirent en exil de Jérusalem à Babylone.
    Tous les soldats, au nombre de sept mille,
les artisans et les forgerons au nombre de mille,
tous ceux qui pouvaient combattre,
furent déportés à Babylone par le roi Nabucodonosor.
    Celui-ci fit roi, à la place de Jékonias, son oncle Mattanya,
dont il changea le nom en celui de Sédécias.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 78 (79), 1, 2, 3, 4-5, 8, 9)

R/ Pour la gloire de ton nom,
Seigneur, délivre-nous !
(Cf. Ps 78, 9bc)

Dieu, les païens ont envahi ton domaine ;
ils ont souillé ton temple sacré
et mis Jérusalem en ruines.

Ils ont livré les cadavres de tes serviteurs
en pâture aux rapaces du ciel
et la chair de tes fidèles, aux bêtes de la terre.

Ils ont versé le sang comme l’eau
aux alentours de Jérusalem :
les morts restaient sans sépulture.

Nous sommes la risée des voisins,
    la fable et le jouet de l’entourage.
Combien de temps, Seigneur, durera ta colère
et brûlera le feu de ta jalousie ?

Ne retiens pas contre nous les péchés de nos ancêtres :
que nous vienne bientôt ta tendresse,
car nous sommes à bout de force !

Aide-nous, Dieu notre Sauveur,
    pour la gloire de ton nom !
Délivre-nous, efface nos fautes,
pour la cause de ton nom !

Évangile

La maison construite sur le roc et la maison construite sur le sable (Mt 7, 21-29)

Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, dit le Seigneur ;
mon Père l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia. (Jn 14, 23)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !”
qu’on entrera dans le royaume des Cieux,
mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.
    Ce jour-là, beaucoup me diront :
“Seigneur, Seigneur,
n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé,
en ton nom que nous avons expulsé les démons,
en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?”
     Alors je leur déclarerai :
“Je ne vous ai jamais connus.
Écartez-vous de moi, vous qui commettez le mal !”

     Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là
et les met en pratique
est comparable à un homme prévoyant
qui a construit sa maison sur le roc.
    La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ;
la maison ne s’est pas écroulée,
car elle était fondée sur le roc.
    Et celui qui entend de moi ces paroles
sans les mettre en pratique
est comparable à un homme insensé
qui a construit sa maison sur le sable.
    La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ;
la maison s’est écroulée,
et son écroulement a été complet. »

    Lorsque Jésus eut terminé ce discours,
les foules restèrent frappées de son enseignement,
    car il les enseignait en homme qui a autorité,
et non pas comme leurs scribes.

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Ce matin, le Seigneur Jésus nous donne le secret de la vie chrétienne, que nous connaissons tous, mais qu’il est nécessaire de rappeler chaque jour. La vie chrétienne n’a de sens que si nous mettons la Parole que nous entendons de Dieu en pratique, que si nous faisons des commandements du Seigneur la base de nos vies.

En effet le Seigneur nous enseigne: la maison bâtie sur le roc ne s’effondrera pas lorsque les tempêtes de la vie surviendront, celle construite sur le sable s’effondrera sous la pression des vents et des ouragans. Le Seigneur sait donc que nous passerons par des moments difficiles, que nous aurons à affronter des difficultés très grandes, des pertes, des crises, des moments de doutes, de faiblesses. Il sait que nous aurons besoin d’un rocher pour nous appuyer dessus. Et quel autre secours que la parole de Dieu elle même?

Le Seigneur nous parle chaque jour. Ce n’est pas le jour de la tempête qu’il faut écouter Dieu, mais avant, bien avant. Beaucoup attendent les moments de difficultés pour se rapprocher de Dieu, beaucoup attendent la tempête pour chercher le rocher. Heureux celui là qui s’appuyait dessus depuis, qui y était déjà installé. C’est pourquoi il est important de prendre l’habitude saine et vitale de méditer la parole de Dieu dans la prière et de la mettre en pratique. Il faut avoir pour but journalier d’écouter Dieu et de faire ce qu’il nous dit.

La parole de Dieu est une boussole, elle nous donne la sagesse, la tempérance, la douceur, elle nous façonne pour les moments d’épreuves et nous prépare aux difficultés qui surviendront certainement. Si nous ne nous sommes pas laissés transformés par elle, lorsque nous perdrons notre travail, notre fortune. Lorsque nous traverserons une crise, nous ne saurons pas comment agir: quel verset nous guidera? Quelle parole de Dieu nous donnera le courage d’agir, la force de rester calme, de demeurer dans l’espérance? Quelle parole de Dieu nous donnera la force de recommencer, de nous humilier?

Lorsqu’un sportif se prépare pour une grande compétition, il se prépare tous les jours. Il s’entraine constamment et ainsi lorsque la compétition arrive, il est prêt pour remporter la victoire. Si nous voulons remporter la victoire sur nos difficultés, nous devons nous entrainer chaque jour, nous muscler chaque matin avec la parole de Dieu.

Revenons donc en nous-mêmes. Quelle place accordons nous à l’évangile dans notre vie? Méditons-nous les Saintes Écritures? Nous battons nous pour les mettre en pratique?

Prions

Seigneur accorde nous la grâce de faire de ta parole la boussole de nos vies. Que nous puissions chaque jour t’entendre et faire ce que tu nous demandes.

Intercession

Pour toutes les familles qui traversent les difficultés, que le Seigneur leur donne la grâce de se relever par la grâce de sa parole.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Faisons nous notre examen de conscience? Si non, faisons le dès aujourd’hui en évaluant notre mise en pratique de la parole quotidienne. Si nous le faisons, persévérons et demandons la force à Dieu de continuer.

Flora KAMTA, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 8 =


Read also x