Chercher le Christ, le suivre et témoigner : la base pour une année réussie!

Chercher le Christ, le suivre et témoigner : la base pour une année réussie!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

Quiconque est né de Dieu ne commet pas de péché (1 Jn 3, 7-10)

Lecture de la première lettre de saint Jean

Petits enfants, que nul ne vous égare :
celui qui pratique la justice
est juste comme lui, Jésus, est juste ;
celui qui commet le péché est du diable,
car, depuis le commencement, le diable est pécheur.
C’est pour détruire les œuvres du diable
que le Fils de Dieu s’est manifesté.
Quiconque est né de Dieu
ne commet pas de péché,
car ce qui a été semé par Dieu demeure en lui :
il ne peut donc pas pécher,
puisqu’il est né de Dieu.
Voici comment se manifestent les enfants de Dieu
et les enfants du diable :
quiconque ne pratique pas la justice
n’est pas de Dieu,
et pas davantage celui qui n’aime pas son frère.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(97 (98), 1, 7-8, 9)

R/ La terre tout entière a vu
le salut de notre Dieu.
 
(cf. 97, 3)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assuré la victoire.

Que résonnent la mer et sa richesse,
le monde et tous ses habitants ;
que les fleuves battent des mains,
que les montagnes chantent leur joie.

Acclamez le Seigneur, car il vient
pour gouverner la terre,
pour gouverner le monde avec justice
et les peuples avec droiture !

Évangile

« Nous avons trouvé le Messie » (Jn 1, 35-42)

Alléluia, Alléluia.
À bien des reprises, Dieu, dans le passé,
a parlé à nos pères par les prophètes ;
à la fin, en ces jours où nous sommes,
il nous a parlé par son Fils.
Alléluia. (cf. He 1, 1-2)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples.
Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit :
« Voici l’Agneau de Dieu. »
Les deux disciples entendirent ce qu’il disait,
et ils suivirent Jésus.
Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient,
et leur dit :
« Que cherchez-vous ? »
Ils lui répondirent :
« Rabbi – ce qui veut dire : Maître –,
où demeures-tu ? »
Il leur dit :
« Venez, et vous verrez. »
Ils allèrent donc,
ils virent où il demeurait,
et ils restèrent auprès de lui ce jour-là.
C’était vers la dixième heure, (environ quatre heures de l’après-midi).

André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples
qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus.
Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit :
« Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ.
André amena son frère à Jésus.
Jésus posa son regard sur lui et dit :
« Tu es Simon, fils de Jean ;
tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs dans le Seigneur Jésus-Christ, rendons grâce à Dieu notre Père qui nous donne de voir ce nouveau jour dans cette nouvelle année. Cela fait déjà  quatre jours et beaucoup d’entre nous avons formulé des souhaits pour nos proches et en avons reçu. Aujourd’hui, le Seigneur nous invite à reconsidérer ces souhaits en nous présentant ce qui est réellement nécessaire pour une bonne année. Il y a trois conditions indissociables que nous retrouvons dans les paroles dites dans l’Évangile du jour.

La première est cette question du Christ : « Que cherchez-vous ? » Que désirons-nous ou souhaitons nous pour cette année ? Il peut tout, mais avant de lui répondre, demandons-nous si c’est le plus important. Nous souhaitons certainement pour nous même et les autres la santé, la réussite, le travail, beaucoup d’argent. C’est important, c’est vrai, mais cela doit venir en second plan. Car ce qui est primordial c’est la connaissance du Christ, savoir qu’Il est « l’Agneau de Dieu » qui nous libère du péché, qu’Il est l’Emmanuel et donc toujours là avec nous peu importe la situation.

La deuxième parole qui nous intéresse vient également de Jésus : « Venez et vous verrez ». C’est évident que nous ne savons pas ce que cette année nous réserve mais notre Seigneur Jésus nous invite à passer chaque instant avec lui, à partager avec lui les joies et les peines, à rester près de lui peu importe ce qui arrive. Il nous invite à le suivre, à marcher dans ses pas voir ce qu’il fait et faire comme lui. Ajoutons donc à nos souhaits ceux de la rencontre réelle avec le Christ, une plus grande intimité avec lui, la recherche continue de sa face peu importe notre situation ou notre condition; et par-dessus-tout, le souhait d’être de fidèles disciples et de vrais témoins.

La dernière parole qui nous interpelle est celle du disciple : « nous avons trouvé le Messie ». Phrase que tout disciple du Christ devrait être capable de prononcer avec fierté. Nous devons pouvoir dire que nous sommes chrétiens et inviter les autres à venir à lui en témoignant par nos paroles et actions de ce qu’il a fait dans nos vies. Alors je m’interroge, personnellement qu’est-ce que je cherche? Quel type de souhait ai-je formulé pour moi-même et pour mes proches? Est-ce que les résolutions que j’ai prises m’aideront à être plus proche du Christ.  

Prions

Seigneur mon Dieu, je te consacre cette année. Je désire être ton disciple et ton témoin. Je te prie de jeter sur moi ton regard. Accorde-moi la grâce de te chercher par-dessus tout et de demeurer prés de toi. Que mon cœur ne soit jamais loin de toi peu importe le lieu où je me trouve et ce que je fais. 

Intercession

Nous prions pour tous les chrétiens qui ne savent pas témoigner ou qui ont peur. Que le Seigneur leur inspire de petites actions concrètes à travers lesquelles Il peut lui-même toucher les cœurs de ceux qui ne croient pas encore en Lui.

Maman Marie intercède pour tes enfants.

Exercice spirituel

Poser un geste pour témoigner du Christ et aider un tiers à mieux le connaitre.

Bebissi Stéphanie

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 7 =


Read also x