Dans les épreuves, croire en Dieu, croire en ce qu’il a mis en nous!

Dans les épreuves, croire en Dieu, croire en ce qu’il a mis en nous!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Quand le Seigneur Dieu a parlé, qui refuserait d’être prophète ? » (Am 3, 1-8 ; 4, 11-12)

Lecture du livre du prophète Amos

Écoutez cette parole que le Seigneur prononce
contre vous, fils d’Israël,
contre tout le peuple qu’il a fait monter du pays d’Égypte :
    « Je vous ai distingués, vous seuls,
parmi tous les peuples de la terre ;
aussi je vous demanderai compte
de tous vos crimes. »
    Deux hommes font-ils route ensemble
sans s’être mis d’accord ?
    Est-ce que le lion rugit dans la forêt
sans avoir de proie ?
Le lionceau va-t-il crier du fond de sa tanière
sans avoir rien pris ?
    L’oiseau tombe-t-il dans le filet posé à terre
sans y être attiré par un appât ?
Le piège se relève-t-il du sol
sans avoir rien attrapé ?
    Va-t-on sonner du cor dans une ville
sans que le peuple tremble ?
Un malheur arrive-t-il dans une ville
sans qu’il soit l’œuvre du Seigneur ?
    – Car le Seigneur Dieu ne fait rien
sans en révéler le secret
à ses serviteurs les prophètes.
    Quand le lion a rugi,
qui peut échapper à la peur ?
Quand le Seigneur Dieu a parlé,
qui refuserait d’être prophète ?

    « J’ai tout détruit chez vous,
comme Dieu a détruit Sodome et Gomorrhe ;
vous étiez comme un tison
sauvé de l’incendie.
Et vous n’êtes pas revenus à moi !
– oracle du Seigneur.

    C’est pourquoi, voici comment je vais te traiter, Israël !
Et puisque c’est ainsi que je vais te traiter,
prépare-toi, Israël, à rencontrer ton Dieu. »

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 5, 5-6ab, 6c-7, 8)

R/ Seigneur, que ta justice me conduise. (Ps 5, 9a)

Tu n’es pas un Dieu ami du mal,
chez toi, le méchant n’est pas reçu.
Non, l’insensé ne tient pas
devant ton regard.

Tu détestes tous les malfaisants,
tu extermines les menteurs ;
l’homme de ruse et de sang,
le Seigneur le hait.

Pour moi, grâce à ton amour,
j’accède à ta maison ;
vers ton temple saint, je me prosterne,
saisi de crainte.

Évangile

« Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme » (Mt 8, 23-27)

Alléluia. Alléluia.
J’espère le Seigneur,
et j’attends sa parole.
Alléluia. (cf. Ps 129, 5)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
    comme Jésus montait dans la barque,
ses disciples le suivirent.
    Et voici que la mer devint tellement agitée
que la barque était recouverte par les vagues.
Mais lui dormait.
    Les disciples s’approchèrent et le réveillèrent
en disant :
« Seigneur, sauve-nous !
Nous sommes perdus. »
    Mais il leur dit :
« Pourquoi êtes-vous si craintifs,
hommes de peu de foi ? »
Alors, Jésus, debout, menaça les vents et la mer,
et il se fit un grand calme.
    Les gens furent saisis d’étonnement et disaient :
« Quel est donc celui-ci,
pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Ce matin, le Seigneur nous interpelle sur notre capacité à demeurer dans la foi lorsque les épreuves surgissent, lorsque les tempêtes grondent dans notre vie.

En effet, les disciples sont dans une barque avec Jésus et traversent le fleuve. Le Seigneur dort et la tempête survient. Cette tempête est violente et semble vouloir emporter la barque. Les disciples s’affolent et réveillent le Seigneur. Est ce que le Seigneur dormait vraiment? Jésus Christ est Dieu, de même nature que le Père. Y a-t-il un seul moment pendant lequel il dort dans notre vie? N’est-il pas celui qui veille à temps et à contre temps? Celui qui ne nous abandonne jamais, surtout pas dans les moments de difficultés?

Les épreuves de la vie, les problèmes de tous les jours, les crises dans nos familles, dans nos relations, à notre travail et dans notre propre vie, peuvent nous amener à douter de la présence agissante de Jésus Christ, peuvent nous donner l’impression que le Seigneur dort, qu’il nous a oublié, qu’il va nous laisser sombrer.

Et pourtant, le Seigneur est toujours là, toujours avec nous et il traverse les épreuves de nos vies avec nous et a toujours prévu un moyen de nous en sortir, plus encore, très souvent, il nous a donné la capacité d’agir sur la situation. Ainsi, le Seigneur critique le manque de foi des disciples. Ce manque de foi se situe à deux niveaux: le manque de foi en eux mêmes, en ce que Dieu a mis en eux et le manque de foi en Dieu.

Les disciples avaient vu Jésus agir, ils auraient pu, au lieu de s’affoler, commander la tempête eux mêmes. Ils auraient dû savoir qu’avec Jésus ils avaient la capacité par leur foi de régler le problème. Dans beaucoup de situations, le Seigneur nous a déjà accordé la grâce et le potentiel pour combattre, pour agir. Il sait mieux que nous ce qu’il a mis en nous, alors au lieu de subir, nous ferions mieux de puiser dans le potentiel que le Seigneur a placé en nous et d’agir.

Demeurer dans la foi dans l’épreuve revient donc à deux choses: se rappeler que Jésus est avec nous, donc nous ne sombrerons pas et croire en ce qu’il a mis en nous comme suffisant pour nous aider à faire face à la situation.

Revenons donc en nous mêmes. Quelle est notre réaction lorsque les difficultés nous accablent? Sombrons nous dans le désespoir où nous travaillons à demeurer dans la foi en ce que Dieu dit que nous sommes et avons et en Dieu lui même? N’oublions pas que l’épreuve vise à nous faire douter, mais peut nous aider à nous découvrir et à découvrir Dieu et aussi à devenir meilleur.

Prions

Seigneur, accorde nous la grâce de voir ce que tu as mis en nous et de croire en ta présence permanente dans nos vies.

Intercession

Prions pour tous ceux qui sont accablés par les difficultés, que le Seigneur leur accorde la grâce de la foi et de l’action.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Aujourd’hui face à chaque difficulté, demandons au Seigneur la grâce d’utiliser les grâces qu’il a déposées en nous pour surmonter les obstacles et utilisons les.

Flora Kamta

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 20 =


Read also x