Demeurer dans l’amour de Dieu est source de joie véritable!

Demeurer dans l’amour de Dieu est source de joie véritable!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Moi, j’estime qu’il ne faut pas tracasser ceux qui, venant des nations, se tournent vers Dieu » (Ac 15, 7-21)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
comme la conversion des païens provoquait,
dans l’Église de Jérusalem,
une intense discussion,
Pierre se leva et leur dit :
« Frères, vous savez bien
comment Dieu, dans les premiers temps,
a manifesté son choix parmi vous :
c’est par ma bouche
que les païens ont entendu la parole de l’Évangile
et sont venus à la foi.
Dieu, qui connaît les cœurs,
leur a rendu témoignage
en leur donnant l’Esprit Saint tout comme à nous ;
sans faire aucune distinction entre eux et nous,
il a purifié leurs cœurs par la foi.
Maintenant, pourquoi donc mettez-vous Dieu à l’épreuve
en plaçant sur la nuque des disciples
un joug que nos pères et nous-mêmes
n’avons pas eu la force de porter ?
Oui, nous le croyons,
c’est par la grâce du Seigneur Jésus
que nous sommes sauvés,
de la même manière qu’eux. »
Toute la multitude garda le silence,
puis on écouta Barnabé et Paul
exposer tous les signes et les prodiges
que Dieu avait accomplis grâce à eux parmi les nations.
Quand ils eurent terminé, Jacques prit la parole et dit :
« Frères, écoutez-moi.
Simon-Pierre vous a exposé
comment, dès le début, Dieu est intervenu
pour prendre parmi les nations
un peuple qui soit à son nom.
Les paroles des prophètes s’accordent avec cela,
puisqu’il est écrit :
Après cela, je reviendrai
pour reconstruire la demeure de David,
qui s’est écroulée ;
j’en reconstruirai les parties effondrées,
je la redresserai ;
alors le reste des hommes cherchera le Seigneur,
oui, toutes les nations sur lesquelles mon nom a été invoqué,
– déclare le Seigneur, qui fait ces choses

connues depuis toujours.
Dès lors, moi, j’estime qu’il ne faut pas tracasser
ceux qui, venant des nations, se tournent vers Dieu,
mais écrivons-leur de s’abstenir
des souillures des idoles,
des unions illégitimes,
de la viande non saignée
et du sang.
Car, depuis les temps les plus anciens,
Moïse a, dans chaque ville, des gens qui proclament sa Loi,
puisque, dans les synagogues,
on en fait la lecture chaque sabbat. »

– Parole du Seigneur.

Psaume

(95 (96), 1-2a, 2b-3, 10)

R/ Racontez à tous les peuples
les merveilles du Seigneur !
ou : Alléluia !
(cf. 95, 3)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
Le monde, inébranlable, tient bon.
Il gouverne les peuples avec droiture.

Évangile

« Demeurez dans mon amour pour que votre joie soit parfaite » (Jn 15, 9-11)

Alléluia. Alléluia.
Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ;
moi, je les connais, et elles me suivent.
Alléluia. (Jn 10, 27)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Comme le Père m’a aimé,
moi aussi je vous ai aimés.
Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements,
vous demeurerez dans mon amour,
comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père,
et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,
et que votre joie soit parfaite. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Depuis quelques jours le Seigneur nous donne les recommandations pour expérimenter la vraie joie. Pour vivre une joie parfaite, celle qui vient de Dieu, qui est durable, il faut demeurer dans l’amour de Dieu et surtout prendre conscience de l’amour de Dieu pour nous.

En effet, le Seigneur Jésus nous demande de demeurer dans son amour. Qu’est ce que çà veut dire? Il s’agit d’aimer notre prochain comme le Père aime le Fils et comme le Fils et le Père nous aime. Pour demeurer dans l’amour de Dieu il faut d’abord réaliser qu’il nous aime, en contemplant le don de sa vie pour nous, en regardant dans nos vies, dans notre histoire les signes de son amour pour nous, de sa présence, de sa miséricorde dans nos vies. La vraie joie vient quand nous réalisons que peu importe qui nous sommes, Dieu nous aime réellement. Son amour ne dépend pas de notre condition et ne pose pas de condition. Il aime tout le monde, même ceux qui le rejettent et qui ne croient pas en lui.

Ce qui nous retire la joie, c’est d’être éloignés de cet amour, c’est de refuser cet amour, de choisir de vivre notre vie comme nous l’entendons et de suivre notre propre voie en désobéissant à Dieu. La tristesse frappe à notre porte lorsque nous cherchons notre joie dans les plaisirs éphémères du monde, dans la sexualité, la musique, la nourriture, le pouvoir, l’argent, le travail et bien d’autres. Lorsque nous vivons pour ces choses au lieu de les utiliser pour servir Dieu, alors nous renonçons à la joie parfaite pour des joies qui ne durent qu’un instant laissant le cœur vide et sec après.

La joie parfaite vient lorsque nous acceptons de laisser Dieu diriger notre vie, lorsque nous demeurons dans son amour. Comment demeurer dans son amour? Tout d’abord, nous devons entretenir notre relation avec lui et lui donner la première place dans notre vie. Il s’agit de se débarrasser de tout attachement désordonné, de toute chose qui nous lie au mal et au péché, de renoncer à cela et de consacrer notre temps à connaître Dieu, à prier, à méditer sa parole, à demeurer en connexion avec lui.

Ensuite, nous devons aimer notre prochain, faire du bien aux autres, pas occasionnellement, mais tous les jours. Nos efforts constants doivent être de manifester les fruits de l’Esprit, la douceur, la maîtrise de soi, le pardon, la pureté, la bonté, la générosité, l’humilité, le don de soi etc. Nous ne pouvons pas demeurer dans l’amour si nous haïssons notre frère, si nous exploitons notre sœur, si nous sommes des tyrans pour les autres et manquons de charité envers eux.

Revenons donc en nous-mêmes. Avons nous l’impression que nous manquons de joie? Quelles sont les sources de notre joie? Avons-nous la joie parfaite de Dieu en nous peu importe les circonstances? Avons nous la joie qui nait de l’espérance profonde en Jésus Christ de l’assurance qu’il est là et nous aime et nous aide à aimer?

Prions

Seigneur Dieu d’amour, accorde nous la grâce de demeurer dans ton amour et de savoir recevoir ta joie parfaite.

Intercession

Nous te prions Seigneur pour tous ceux qui ne croient pas en toi, accorde leur la grâce de revenir à toi. Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Posons des actes de charité envers les autres aujourd’hui et faisons un acte pieux pour nous rapprocher de Dieu.


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 2 =


Read also x