Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie!

Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres » (1 Co 15, 1-8)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
je vous rappelle la Bonne Nouvelle
que je vous ai annoncée ;
cet Évangile, vous l’avez reçu ;
c’est en lui que vous tenez bon,
    c’est par lui que vous serez sauvés
si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé ;
autrement, c’est pour rien que vous êtes devenus croyants.

    Avant tout, je vous ai transmis ceci,
que j’ai moi-même reçu :
le Christ est mort pour nos péchés
conformément aux Écritures,
    et il fut mis au tombeau ;
il est ressuscité le troisième jour
conformément aux Écritures,
    il est apparu à Pierre, puis aux Douze ;
    ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois
– la plupart sont encore vivants,
et quelques-uns sont endormis dans la mort –,
    ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres.
    Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis.

    – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 18 (19), 2-3, 4-5ab)

R/ Par toute la terre s’en va leur message. ou : Alléluia. (Ps 18, 5a)

Les cieux proclament la gloire de Dieu,
le firmament raconte l’ouvrage de ses mains.
Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.

Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s’entende ;
mais sur toute la terre en paraît le message
et la nouvelle, aux limites du monde.

Évangile

« Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas ! » (Jn 14, 6-14)

Alléluia. Alléluia.
Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit le Seigneur.
Philippe, celui qui m’a vu a vu le Père.
Alléluia. (Jn 14, 6b.9c)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
    Jésus dit à Thomas :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi.
    Puisque vous me connaissez,
vous connaîtrez aussi mon Père.
Dès maintenant vous le connaissez,
et vous l’avez vu. »
    Philippe lui dit :
« Seigneur, montre-nous le Père ;
cela nous suffit. »
    Jésus lui répond :
« Il y a si longtemps que je suis avec vous,
et tu ne me connais pas, Philippe !
Celui qui m’a vu
a vu le Père.
Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ?
    Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père
et que le Père est en moi !
Les paroles que je vous dis,
je ne les dis pas de moi-même ;
le Père qui demeure en moi
fait ses propres œuvres.
    Croyez-moi :
je suis dans le Père,
et le Père est en moi ;
si vous ne me croyez pas,
croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.
    Amen, amen, je vous le dis :
celui qui croit en moi
fera les œuvres que je fais.
Il en fera même de plus grandes,
parce que je pars vers le Père,
    et tout ce que vous demanderez en mon nom,
je le ferai,
afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
    Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom,
moi, je le ferai. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans le Seigneur, en ce jour où l’Église célèbre les apôtres Philippe et Jacques, l’évangile de façon particulière nous invite à une connaissance intérieure intense du Christ pour mieux l’aimer et le servir. Je voulais donc dans ce sillage que nous puissions méditer sur trois temps fort de l’évangile de ce jour.

Premièrement la grande déclaration du Christ : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». La première réalité profonde au sujet de notre vocation chrétienne est que nous sommes des pèlerins, nous cheminons vers le Père, nous sommes en d’autres termes des chercheurs de Dieu. Pour nous donc il n’y a qu’un chemin possible : le Christ. Ainsi donc, si nous avons l’impression d’être perdus dans notre quête de Dieu, si nous revenons, de loin en loin, devant les mêmes impasses, si nous sommes tentés de perdre courage parce que toute route s’efface, il suffit pour retrouver le chemin de s’ouvrir de nouveau à la vérité de Jésus et de recevoir comme un pauvre la vie qu’il nous offre.

La deuxième déclaration qui retient mon attention est l’étonnement du Christ face à la demande de Philippe : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! ». On peut à juste titre voir comme une note de déception dans cette exclamation de Jésus à l’endroit de Philippe. Et en vérité, Jésus pourrait en dire autant de chacun de nous. Il y a si longtemps qu’il est avec nous, qu’il nous parle, qu’il agit, et nous ne le connaissons toujours pas. Nous sommes invités à cultiver une connaissance profonde du Christ.

La troisième chose sur laquelle je voudrais qu’on puisse méditer est la demande de Philippe : « Seigneur, montre nous le Père ; cela nous suffit ». Ce qui peut être blessant et même humiliant pour Jésus c’est de se rendre compte que sa présence et sa vie au milieu de ses disciples n’auront pas servir à grand-chose puisque jusqu’à présent ils ne réalisent pas encore que lui le Christ est Chemin, Vérité et Vie parce qu’il manifeste le Père et introduit dans sa communion. Ceci peut donc laisser imaginer qu’il n’a pas atteint ses objectifs. Et qu’en est-il de nous ? peut-on affirmer que Jésus a vraiment atteint ses objectifs chez chacun et chacune de nous ? En effet, on constate bien que, comme Philippe et ses amis, que malgré sa vie donnée, son sang versé, nous restons toujours insatisfaits, impatients, toujours dans l’attente d’autre chose. Nous restons toujours dans nos questionnements, nos inquiétudes et nos peurs comme s’il ne nous avait jamais rassurés. 

En cette fête des saints Phillippe et Jacques, demandons leur d’obtenir de Dieu, pour nous, une connaissance intérieure intense du Christ pour mieux l’aimer et le servir. Une telle intimité nous donnera confiance d’être exaucées par Dieu à tout moment et le courage de lui porter nos misères et celles du monde, avec la certitude qu’en Lui rien n’est impossible.

Prions

Seigneur tu es le Chemin, la Vérité et la Vie. Donne nous la grâce de savoir toujours te reconnaître présent dans ma vie et de m’attacher à toi d’un cœur sa partage car c’est uniquement en toi que je suis rassuré du bonheur, de la paix et du salut.

Intercession

Prions pour que le Seigneur augmente la foi de tous les chrétiens.

Maman Marie, prie pour nous.

Exercice spirituel

Prendre le temps pour apprécier ce qui se fait au quotidien pour nous par le seigneur et par les autres.

                                                                       Diacre Martial SOH TAKAMTE

Diocèse de Bafoussam


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 3 =


Read also x