Homélie du 14ième dimanche ordinaire année A!

Homélie du 14ième dimanche ordinaire année A!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Voici ton roi qui vient à toi : il est pauvre » (Za 9, 9-10)

Lecture du livre du prophète Zacharie

Ainsi parle le Seigneur :
« Exulte de toutes tes forces, fille de Sion !
Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem !
Voici ton roi qui vient à toi :
il est juste et victorieux,
pauvre et monté sur un âne,
un ânon, le petit d’une ânesse.

Ce roi fera disparaître d’Éphraïm les chars de guerre,
et de Jérusalem les chevaux de combat ;
il brisera l’arc de guerre,
et il proclamera la paix aux nations.
Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre,
et de l’Euphrate à l’autre bout du pays. »

    – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 144 (145), 1-2, 8-9, 10-11, 13cd-14)

R/ Mon Dieu, mon Roi,
je bénirai ton nom toujours et à jamais !  ou :  Alléluia !
(Ps 144, 1)

Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi ;
je bénirai ton nom toujours et à jamais !
Chaque jour je te bénirai,
je louerai ton nom toujours et à jamais.

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour.
La bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
et que tes fidèles te bénissent !
Ils diront la gloire de ton règne,
ils parleront de tes exploits.

Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
fidèle en tout ce qu’il fait.
Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
il redresse tous les accablés.

Deuxième lecture

« Si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez » (Rm 8, 9.11-13)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
    vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair,
mais sous celle de l’Esprit,
puisque l’Esprit de Dieu habite en vous.
Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ
ne lui appartient pas.
    Mais si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts
habite en vous,
celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts
donnera aussi la vie à vos corps mortels
par son Esprit qui habite en vous.
    Ainsi donc, frères, nous avons une dette,
mais elle n’est pas envers la chair
pour devoir vivre selon la chair.
    Car si vous vivez selon la chair,
vous allez mourir ;
mais si, par l’Esprit,
vous tuez les agissements de l’homme pécheur,
vous vivrez.

    – Parole du Seigneur.

Évangile

« Je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 25-30)

Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
tu as révélé aux tout-petits
les mystères du Royaume !
Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus prit la parole et dit :
« Père, Seigneur du ciel et de la terre,
je proclame ta louange :
ce que tu as caché aux sages et aux savants,
tu l’as révélé aux tout-petits.
    Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
    Tout m’a été remis par mon Père ;
personne ne connaît le Fils, sinon le Père,
et personne ne connaît le Père, sinon le Fils,
et celui à qui le Fils veut le révéler.

    Venez à moi,
vous tous qui peinez sous le poids du fardeau,
et moi, je vous procurerai le repos.
    Prenez sur vous mon joug,
devenez mes disciples,
car je suis doux et humble de cœur,
et vous trouverez le repos pour votre âme.
    Oui, mon joug est facile à porter,
et mon fardeau, léger. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Exulte de Joie ! Exulte de toute tes forces. Cet appel est intense. Voilà un appel qui me pose un problème. Comment et pourquoi vais-je exulter ? Pour quel motif devrais-je être en joie ?

Lorsque je lis les journaux le matin, je regarde la télé, je parcours les réseaux sociaux ou encore je parle avec d’autres personnes, j’ai le sentiment que la joie a quitté l’humanité.

Il y a beaucoup d’amertume, de doute, de peur et de désespoir dans les voix que j’entends. Lorsque certains veulent faire semblant d’être heureux et épanouit la réalité du monde leur tombe dessus et ils se retrouvent tristes et désespérés.

C’est pourquoi certains trouvent leurs dans les réjouissances illusoires des réseaux sociaux, dans la consommation des stupéfiants, le sexe, ou encore dans d’autres formes de jeux et de pratiques souvent dangereuses.

Les nouvelles sont celles de guerre, de famines, des tueries, des violences familiales, des suicides, des complots et des manigances politiciennes, de destruction et de désacralisation des lieux saints en commençant par le corps lui-même.

Avec toutes ces nouvelles la question reste : pourquoi me réjouir ?

Eh bien les Écritures nous proposent aujourd’hui trois raisons de réjouissance :

  1. Le roi vient et il est très diffèrent des autres. Il vient avec un nouveau regard, une nouvelle mentalité, un nouveau projet. Il propose le pouvoir de l’amour a la place de l’amour du pouvoir. Il vient en leader qui sert et non qui se sert des autres. Il a pour projet de réconcilier les peuples, d’arrêter les chars de combats. Son combat est celui de la justice et de la paix, du pardon et de l’accueil. Voila une raison de réjouissance et d’espérance. Voila un roi, un leader qui me donne une raison de m’engager. Il y a donc de la lumière.
  • Nous sommes les élus : pour ceux/celles qui ont vu la Série Game of Thrones (a song of Ice and Fire), vous savez le soulagement que le téléspectateur ressent lorsqu’on voit John Snow revenir à la vie. Il est parti de zéro a héro et je me suis attache à lui car il était loin de tous les intrigues du pouvoir. Il était un de ces tout-petits dont parle Jésus. Pourtant, sur ses épaules allait reposer l’avenir de tous les 7 royaumes. A lui ont été révélé tous les secrets.  Avec toutes les intrigues et les complots des rois, des savants et des grands sages, les désirs des vengeances et les querelles de pouvoir, John Snow était le seul capable de rester honnête, de combattre pour la justice et de voir chaque personne pour ce qu’elle était : une fin en soi et non pas un moyen pour atteindre une fin égoïste. Et chacun de nous est aujourd’hui un John Snow. Nous avons été choisis, non pas d’abord parce que nous sommes riches, puissants, grands, influents, savants ou sages. Le choix du Seigneur sur nous vient du fait que nous l’avons accueilli et nous lui avons donner la première place dans nos vies. Nous l’avons laissé nous remplir de son amour et faire de nous des messagers de la bonne nouvelle.
  • Nous ne serons plus jamais seuls. L’invitation est lancée. Tout le monde est concerné. Jésus appelle tous ceux/celles qui ont besoin de se décharger de leurs fardeaux à venir a lui. Il prévoit de nous procurer non seulement du temps de repos et de ressourcement, mais surtout il propose de faire le reste du chemin avec nous, de partager nos peines et d’alléger nos charges. Pour celui/celle qui veut un repos complet (du corps et de l’âme), il propose même le chemin du compagnonnage. Pour devenir compagnon de Jésus il est important de se faire tout petit c’est-à-dire de se laisser conduire et instruire par lui. Aussi, en devenant disciple, le Christ se charge de nos lourds fardeaux et nous en donne un plus léger. Il est temps de poser ce fardeau que tu transportes depuis des années. Abandonne-toi à Jésus et laisse-lui prendre soin de toi. Seigneur, entre tes mains je remets les fardeaux de ma vie.

P. Patrick Mugisho, SJ


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 3 =


Read also x