Homélie du 6ième dimanche de Pâques année liturgique B!

Homélie du 6ième dimanche de Pâques année liturgique B!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Même sur les nations païennes, le don de l’Esprit Saint avait été répandu » (Ac 10, 25-26.34-35.44-48)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

Comme Pierre arrivait à Césarée
chez Corneille, centurion de l’armée romaine,
celui-ci vint à sa rencontre,
et, tombant à ses pieds, il se prosterna.
Mais Pierre le releva en disant :
« Lève-toi.
Je ne suis qu’un homme, moi aussi. »
Alors Pierre prit la parole et dit :
« En vérité, je le comprends,
Dieu est impartial :
il accueille, quelle que soit la nation,
celui qui le craint
et dont les œuvres sont justes. »
Pierre parlait encore
quand l’Esprit Saint descendit
sur tous ceux qui écoutaient la Parole.
Les croyants qui accompagnaient Pierre,
et qui étaient juifs d’origine,
furent stupéfaits de voir que, même sur les nations,
le don de l’Esprit Saint avait été répandu.
En effet, on les entendait parler en langues
et chanter la grandeur de Dieu.
Pierre dit alors :
« Quelqu’un peut-il
refuser l’eau du baptême
à ces gens qui ont reçu l’Esprit Saint
tout comme nous ? »
Et il donna l’ordre de les baptiser au nom de Jésus Christ.
Alors ils lui demandèrent
de rester quelques jours avec eux.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4)

R/ Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations.
ou : Alléluia !
(Ps 97, 2)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d’Israël.

La terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez !

Deuxième lecture

« Dieu est amour » (1 Jn 4, 7-10)

Lecture de la première lettre de saint Jean

Bien-aimés,
aimons-nous
les uns les autres,
puisque l’amour vient de Dieu.
Celui qui aime est né de Dieu
et connaît Dieu.
Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu,
car Dieu est amour.

Voici comment l’amour de Dieu
s’est manifesté parmi nous :
Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde
pour que nous vivions par lui.
Voici en quoi consiste l’amour :
ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu,
mais c’est lui qui nous a aimés,
et il a envoyé son Fils
en sacrifice de pardon pour nos péchés.

– Parole du Seigneur.

Évangile

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15, 9-17)

Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole,
dit le Seigneur ;
mon Père l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia. (Jn 14, 23)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Comme le Père m’a aimé,
moi aussi je vous ai aimés.
Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements,
vous demeurerez dans mon amour,
comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père,
et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,
et que votre joie soit parfaite.
Mon commandement, le voici :
Aimez-vous les uns les autres
comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour
que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis
si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs,
car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;
je vous appelle mes amis,
car tout ce que j’ai entendu de mon Père,
je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi,
c’est moi qui vous ai choisis et établis
afin que vous alliez,
que vous portiez du fruit,
et que votre fruit demeure.
Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom,
il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande :
c’est de vous aimer les uns les autres. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Homélie

LA DIALECTIQUE DE L’AMOUR

Bien-aimés du Seigneur,
La pensée retenue en ce sixième dimanche de Pâques est que Dieu nous a aimés le premier en envoyant son Fils.

1- Dieu est Amour
L’amour de Dieu est versé dans le cœur de l’être humain. Personne n’est exclu du bénéfice de l’amour de Dieu. C’est le cas de Corneille dans la première lecture où Dieu, par amour, fait le don de l’Esprit Saint sans distinction.

Saint Jean, dans la deuxième lecture, souligne que Dieu ouvre en nous une fontaine d’amour en nous aimant le premier. Nous sommes donc requis d’aimer Dieu et nos frères et sœurs.
Devenant par le Christ enfants de Dieu, nous devons aimer Dieu comme le Christ Jésus l’aime et nous devons aimer les autres comme le Christ les aime.

Au demeurant, la vie divine et filiale nous pousse à nous accueillir les uns les autres dans l’amour de Dieu car Dieu est Amour

2- Demeurez dans mon amour
Dans le passage du second discours de la Cène, Jésus nous introduit dans l’intimité de son cœur. Demeurez dans mon amour.
Mais comment demeurer dans l’amour de Dieu ?
Pour y arriver, Jésus nous indique la voie : garder ses commandements. Ce sont eux qui nous donnent la joie parfaite dont le Christ Ressuscité rêve pour chaque personne.

Dieu qui est Amour, veut que l’homme et la femme demeurent dans son amour. En effet, Dieu aime les hommes et les femmes en Jésus-Christ. Et inversement, les hommes et les femmes doivent s’aimer les uns les autres en Jésus-Christ.

Ainsi pour devenir disciples de Jésus, il nous faut être des messagers de l’amour vivant et communicatif qui passe par le Cœur de Jésus. Dès lors nous passerons de l’étape de disciples à l’étape de l’ami devenant participants et témoins du plus grand Amour.
A ce niveau, l’homme ou la femme doit manifester ce qui est la caractéristique de Dieu: aimer.

Père Houénagnon Constantin BOKO
Administrateur de la Paroisse Sainte Marie Mère de Dieu de Gangban (R. Bénin)
bokonst@yahoo.fr


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 20 =


Read also x