Il te sera fait à la mesure de ta foi!

Il te sera fait à la mesure de ta foi!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« En ce jour-là, les yeux des aveugles verront » (Is 29, 17-24)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Ne le savez-vous pas ?
Encore un peu, très peu de temps,
et le Liban se changera en verger,
et le verger sera pareil à une forêt.
Les sourds, en ce jour-là,
entendront les paroles du livre.
Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres,
leurs yeux verront.
Les humbles se réjouiront de plus en plus
dans le Seigneur,
les malheureux exulteront
en Dieu, le Saint d’Israël.
Car ce sera la fin des tyrans,
l’extermination des moqueurs,
et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,
ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage,
qui faussent les débats du tribunal
et sans raison font débouter l’innocent.
C’est pourquoi le Seigneur, lui qui a libéré Abraham,
parle ainsi à la maison de Jacob :
« Désormais Jacob n’aura plus de honte,
son visage ne pâlira plus ;
car, quand il verra chez lui ses enfants,
l’œuvre de mes mains,
il sanctifiera mon nom,
il sanctifiera le Dieu saint de Jacob,
il tremblera devant le Dieu d’Israël.
Les esprits égarés découvriront l’intelligence,
et les récalcitrants accepteront qu’on les instruise. »

– Parole du Seigneur.

Psaume

(26 (27), 1, 4abcd, 13-14)

R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut.
 
(26, 1a)

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.

J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

Évangile

Croyant en Jésus, deux aveugles sont guéris. (Mt 9, 27-31)

Alléluia, Alléluia. Voici qu’il vient avec puissance, notre Seigneur, pour éclairer les yeux de ses serviteurs Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus était en route ;
deux aveugles le suivirent, en criant :
« Prends pitié de nous, fils de David ! »
Quand il fut entré dans la maison,
les aveugles s’approchèrent de lui,
et Jésus leur dit :
« Croyez-vous que je peux faire cela ? »
Ils lui répondirent :
« Oui, Seigneur. »
Alors il leur toucha les yeux, en disant :
« Que tout se passe pour vous selon votre foi ! »
Leurs yeux s’ouvrirent,
et Jésus leur dit avec fermeté :
« Attention ! que personne ne le sache ! »
Mais, une fois sortis,
ils parlèrent de lui dans toute la région.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans le Seigneur, depuis quelques jours déjà, nous sommes entrés dans le temps de l’Avent, qui est un temps propice pour redécouvrir et approfondir notre relation avec le Seigneur, notre Dieu. Rendons-Lui grâce pour cette opportunité qu’il nous donne d’intensifier notre vie spirituelle, de nous réveiller, de sortir de notre torpeur.

En ce premier vendredi du temps de l’Avent, l’évangile nous présente 03 personnages : Jésus, au centre de la scène, et deux aveugles qui s’approchent de Lui, pleins de foi, le cœur rempli de l’espérance. Leur démarche vers le Christ est caractérisée par un grand niveau de foi. Ils ont entendu parler du Christ et ils savent qu’il peut les guérir ; voilà pourquoi ils s’approchent de lui d’un grand cœur.  

Nous sommes appelés à imiter l’exemple de ces aveugles. Même si nous sommes dans l’obscurité, à cause du péché qui a affaibli notre foi ou à cause du mal dans le monde et des tristesses de la vie quotidienne qui ont obscurci notre capacité de croire, nous ne devons jamais nous lasser de rechercher la face du Christ, de persévérer et de courir après Lui ; nous ne devons jamais cesser de crier vers lui, de demander son aide.

Cette disposition des deux aveugles m’interpelle et me pousse au questionnement : quand les situations de la vie obscurcissent mon regard, quand les angoisses et la tristesse me plonge dans le désespoir, ai-je l’habitude de me tourner vers le Christ, dans une attitude de prière confiante, pour implorer son aide ? Ai-je réellement confiance en Dieu qui seul peut apporter la solution à tous les problèmes que je rencontre ? Ou bien y a-t-il un domaine où je crains, au fond de moi-même, que le Christ ne puisse pas m’aider ?

Je réalise en effet que le Seigneur est toujours prêt à nous tirer des ténèbres dans lesquels nous nous sommes plongés à cause de la misère de notre vie et du mal que nous accomplissions ; Il est toujours prêt à apporter plus de clarté et de lumière dans notre existence, à condition que nous puissions lui faire confiance et croire en Lui de tout notre cœur. C’est en effet la foi de ces hommes qui a rendu leur guérison possible. Et moi, quel est le degré de ma foi en Dieu ?

Je comprends donc à travers les textes de ce jour que la foi rend toute chose possible. Ainsi, même si Dieu nous semble éloigné et que notre vie est désespérée, nous ne devons jamais cesser de croire et d’espérer.

Jésus est notre lumière, Il est notre salut et le rempart de notre vie. Faisons-Lui confiance et laissons-nous guider par Lui.     

Prions

Seigneur Jésus, malgré ma faiblesse et ma fragilité, je m’approche de Toi. Demeure en moi pour que je puisse demeurer en Toi ; Illumine les yeux de mon cœur, purifie-les des ténèbres qui me cachent ton visage. Touche-moi, guéri-moi et renforce mon désir de toujours faire ta volonté.

Intercession

Prions pour tous ceux et celles dont la foi a été affaiblie par les circonstances et les évènements de la vie afin que ce temps de l’Avent soit véritablement pour eux un temps de renouvellement spirituel. 

Exercice spirituel

Identifier les lieux de mes aveuglements pour les remettre dans les mains de Dieu et supplier la lumière de sa grâce.  

Frère Martial SOH TAKAMTE

Séminariste du diocèse de Bafoussam 


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =


Read also x