Intime avec le Christ pour le connaître véritablement!

Intime avec le Christ pour le connaître véritablement!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Moi qui suis ancien et témoin des souffrances du Christ » (1 P 5, 1-4)

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés,
    les anciens en fonction parmi vous, je les exhorte,
moi qui suis ancien comme eux
et témoin des souffrances du Christ,
communiant à la gloire qui va se révéler :
    soyez les pasteurs du troupeau de Dieu qui se trouve chez vous ;
veillez sur lui, non par contrainte mais de plein gré,
selon Dieu ;
non par cupidité mais par dévouement ;
    non pas en commandant en maîtres à ceux qui vous sont confiés,
mais en devenant les modèles du troupeau.
    Et, quand se manifestera le Chef des pasteurs,
vous recevrez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas.

    – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 22 (23), 1-2b, 2c-3, 4, 5, 6)

R/ Le Seigneur est mon berger :
rien ne saurait me manquer.
(cf. Ps 22, 1)

Le Seigneur est mon berger :
     je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
     il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
     et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
     pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
     je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
     ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
     devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
     ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
     tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
     pour la durée de mes jours.

Évangile

« Tu es Pierre, et je te donnerai les clés du royaume des Cieux » (Mt 16, 13-19)

[Alléluia. Alléluia. Sauf en Carême :] Gloire à toi, Seigneur, gloire à toi !
Tu es Pierre,
et sur cette pierre je bâtirai mon Église ;
et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.
[Alléluia. Sauf en Carême :] Gloire à toi, Seigneur, gloire à toi !   (Mt 16, 18)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe,
demandait à ses disciples :
« Au dire des gens,
qui est le Fils de l’homme ? »
Ils répondirent :
« Pour les uns, Jean le Baptiste ;
pour d’autres, Élie ;
pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur demanda :
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Alors Simon-Pierre prit la parole et dit :
« Tu es le Christ,
le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit :
« Heureux es-tu, Simon fils de Yonas :
ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela,
mais mon Père qui est aux cieux.
Et moi, je te le déclare :
Tu es Pierre,
et sur cette pierre je bâtirai mon Église ;
et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.
Je te donnerai les clés du royaume des Cieux :
tout ce que tu auras lié sur la terre
sera lié dans les cieux,
et tout ce que tu auras délié sur la terre
sera délié dans les cieux. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Dans l’évangile d’aujourd’hui, le Seigneur Jésus nous pose une question que nous ne nous posons pas souvent: « Qui suis-je pour vous »? Cette question nous pouvons facilement y répondre s’il s’agit de dire ce que les autres pensent de lui. Aujourd’hui, nous laissons Jésus nous poser la question: « Qui suis je pour toi? »

Les disciples n’ont pas pu répondre à cette question à l’exception de l’apôtre Pierre. Le monde nous donne plusieurs réponses à cette question. Jésus est une invention des hommes qui ont un besoin de croyance, Jésus était un grand homme, Jésus est mort, il y a deux milles ans. L’église nous dit que Jésus est notre Seigneur et sauveur, qu’il est venu dans le monde pour donner sa vie pour nos péchés et qu’en croyant en lui nous obtenons la vie éternelle.

Mais pour nous, dans notre cœur, qui est Jésus? Cette question ne peut avoir une réponse que si nous avons une connaissance intime et personnelle avec Jésus, que si nous entretenons une relation avec lui. En effet, nous pouvons dire que nous connaissons notre conjoint, notre ami, notre frère, que parce que nous avons une relation avec ces personnes, nous avons vécu des expériences avec ces personnes, nous leur avons donné une place dans nos vies.

Dans le psaume que l’Église nous propose aujourd’hui, le roi David a une réponse personnelle: « le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer ». Est ce que cette parole est vraie pour nous? Est ce que Jésus est notre berger, est ce que nous croyons qu’avec lui rien de saurait nous manquer? Est ce que Jésus nous a sauvé du péché, de la misère, de la maladie, d’une vie d’errance? Que pouvons-nous déclarer sur Jésus qui vient de notre relation, de notre vécu personnel avec lui et qui n’est pas simplement une répétition de ce que nous avons entendu?

Par exemple, si on nous dit que notre frère a commis un vol, nous répondrons par « c’est impossible » ou alors « je m’y attendais » parce que nous le connaissons et nous savons ce qu’il est capable de faire. Mais savons-nous, avons-nous expérimenté ce que Jésus est capable de faire dans nos vies? Pouvons-nous dire, il est mon protecteur, parce que dans le danger, nous l’avons vu nous secourir? Pouvons nous dire il est ma providence, parce que souvent nous ne savions pas d’où le secours allait venir et il a intervenu? Pouvons nous dire il est mon berger, parce que nous nous laissons conduire par lui et nous l’avons vu nous mener vers de verts pâturages?

Si nous ne l’avons pas vécu, alors ce carême est l’occasion pour nous de laisser Jésus entrer dans notre vie, de lui laisser toute la place et alors il aura un nom dans notre cœur, il aura un qualificatif qui découlera de notre expérience personnelle avec lui. Nous pourrons alors dire avec l’apôtre Pierre: « tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant ».

Prions

Seigneur pendant ce grand temps de la vie de l’Église, accorde nous la grâce de nous ouvrir à toi et de te laisser te révéler à nous et ainsi te connaître intimement pour t’annoncer au monde.

Intercession

Nous te prions pour les missionnaires dans le monde, afin qu’ils se ressourcent toujours auprès de toi et que leur témoignage soit vrai.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Prier à l’Esprit Saint de nous aider à grandir dans l’intimité avec le Seigneur et de nous le révéler.

Flora Kamta, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 17 =


Read also x