La vraie grandeur se retrouve dans la capacité à s’abaisser !

La vraie grandeur se retrouve dans la capacité à s’abaisser !
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Voici que je sauve mon peuple, en le ramenant du pays de l’orient et du pays de l’occident » (Za 8, 1-8)

Lecture du livre du prophète Zacharie

Parole du Seigneur de l’univers :
    Ainsi parle le Seigneur de l’univers :
J’éprouve pour Sion un amour jaloux,
j’ai pour elle une ardeur passionnée.
    Ainsi parle le Seigneur :
Je suis revenu vers Sion,
et je fixerai ma demeure au milieu de Jérusalem.
Jérusalem s’appellera : « Ville de la loyauté »,
et la montagne du Seigneur de l’univers :
« Montagne sainte ».
    Ainsi parle le Seigneur de l’univers :
Les vieux et les vieilles
reviendront s’asseoir sur les places de Jérusalem,
le bâton à la main, à cause de leur grand âge ;
    les places de la ville
seront pleines de petits garçons et de petites filles
qui viendront y jouer.
    Ainsi parle le Seigneur de l’univers :
Si tout cela paraît une merveille
aux yeux des survivants de ce temps-là,
ce sera aussi une merveille à mes yeux
– oracle du Seigneur de l’univers.
    Ainsi parle le Seigneur de l’univers :
Voici que je sauve mon peuple,
en le ramenant du pays de l’orient et du pays de l’occident.
    Je les ferai venir
pour qu’ils demeurent au milieu de Jérusalem.
Ils seront mon peuple,
et moi, je serai leur Dieu,
dans la loyauté et dans la justice.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 101 (102), 16-18, 19-21, 29.22-23)

R/ Le Seigneur rebâtira Sion,
il apparaîtra dans sa gloire.
(cf. Ps 101, 17)

Les nations craindront le nom du Seigneur,
et tous les rois de la terre, sa gloire :
quand le Seigneur rebâtira Sion,
quand il apparaîtra dans sa gloire,
il se tournera vers la prière du spolié,
il n’aura pas méprisé sa prière.

Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
et le peuple à nouveau créé chantera son Dieu :
« Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s’est penché ;
du ciel, il regarde la terre
pour entendre la plainte des captifs
et libérer ceux qui devaient mourir. »

Les fils de tes serviteurs trouveront un séjour,
et devant toi se maintiendra leur descendance.
On publiera dans Sion le nom du Seigneur
et sa louange dans tout Jérusalem,
au rassemblement des royaumes et des peuples
qui viendront servir le Seigneur.

Évangile

« Leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux » (Mt 18, 1-5.10)

Alléluia. Alléluia.
Tous les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur :
à lui, haute gloire, louange éternelle !
Alléluia. (Dn 3, 58)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

          À ce moment là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent :
« Qui donc est le plus grand
dans le royaume des Cieux ? »
  Alors Jésus appela un petit enfant ;
il le plaça au milieu d’eux,
  et il déclara :
« Amen, je vous le dis :
si vous ne changez pas
pour devenir comme les enfants,
vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
  Mais celui qui se fera petit comme cet enfant,
celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux.
  Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom,
il m’accueille, moi. »
  Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits,
car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux
voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux.

          – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs bien-aimés, rendons grâce au Seigneur notre Dieu pour son amour et sa bonté. Il nous réveille chaque matin pour une nouvelle expérience de vie avec lui. Alors que nous célébrons les saints anges gardiens, l’Évangile nous présente une cène dans la quelle les disciples sont en pleine conversation avec leur maitre le Seigneur Jésus. Ils sont préoccupés par la question de savoir, qui sera le plus grand dans le Royaume des cieux. Ce sont là les compagnons du Christ. Ils marchent avec lui depuis quelques temps, ils apprennent à le connaitre, ils connaissent ses lois, peut-être même qu’ils les appliquent, mais la question de la grandeur demeure une préoccupation. Cette dernière est aussi la notre aujourd’hui. Nous voulons savoir, que faire pour être reconnus, appréciés, pour avoir une place importante dans notre famille et dans la société.

Contre toute attente, le Seigneur nous répond en nous exhortant à nous convertir suivant l’exemple des enfants pour avoir part à la vie éternelle « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux ». Comment comprendre que le Seigneur prenne des enfants pour exemples ? Qu’ont-ils donc de si spécial ? Les enfants sont en effet pleins d’humilité et d’amour. Ils constituent des modèles d’obéissance et de douceur particuliers. Ils ont une totale confiance en eux et en leurs parents. Mais au-delà de tout ca, les enfants sont faibles, et totalement dépendants. L’enfance, c’est la dépendance. L’enfant c’est la une promesse, mais c’est aussi une grande faiblesse.

Frères et sœurs bien-aimés, se convertir pour devenir comme des enfants, c’est donc imiter leur humilité, leur obéissance, leur simplicité. Nous sommes fils et filles de Dieu, et comme tels, nous lui devons obéissance en toutes choses. Agir comme des enfants c’est cultiver la confiance et l’abandon totale à notre Seigneur qui seul est maitre de l’être et de l’avoir. Devenir comme des enfants, c’est aussi reconnaitre notre faiblesse et notre dépendance totale à notre Créateur. Si donc nous sommes faibles et dépendants, nous ne pouvons plus compter sur propres forces qui s’épuisent très vite, mais nous devons faire appel au Seigneur en tout temps pour nous réaliser, que ce soit sur le plan spirituel ou matériel.

Prions

Seigneur notre Dieu nous te prions de nous apprendre à reconnaitre notre totale dépendance à ta grâce et à cultiver ainsi l’humilité et la simplicité des enfants pour tout recevoir de toi.

Intercession

Seigneur Jésus, nous te confions tous les enfants du monde. Ils sont si fragiles, et donc exposés aux personnes malveillantes. Nous t’en prions, protège les dans tous leurs chemins et écoutes les prières que leurs anges gardiens t’adressent en leur faveur.

Maman Marie, prie pour nous.

Exercice spirituel

Offrir à Jésus, toutes les situations encombrantes qui nous enlèvent la joie de vivre, et lui dire à quel point nous dépendons de lui, et comptons sur lui pour les résoudre.

                                  DEMDOU Minette, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 6 =


Read also x