L’amour du chrétien n’est pas un amour ordinaire !

L’amour du chrétien n’est pas un amour ordinaire !
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Tu seras un peuple consacré au Seigneur ton Dieu » (Dt 26, 16-19)

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple d’Israël :
« Aujourd’hui le Seigneur ton Dieu te commande
de mettre en pratique ces décrets et ces ordonnances.
Tu veilleras à les pratiquer
de tout ton cœur et de toute ton âme.
          Aujourd’hui tu as obtenu du Seigneur cette déclaration :
lui sera ton Dieu ;
toi, tu suivras ses chemins,
tu garderas ses décrets, ses commandements et ses ordonnances,
tu écouteras sa voix.
          Aujourd’hui le Seigneur a obtenu de toi cette déclaration :
tu seras son peuple, son domaine particulier,
comme il te l’a dit,
tu devras garder tous ses commandements.
          Il te fera dépasser en prestige, renommée et gloire
toutes les nations qu’il a faites,
et tu seras un peuple consacré au Seigneur ton Dieu,
comme il l’a dit. »
                        – Parole du Seigneur.

Psaume

(118 (119), 1-2, 4-5, 7-8)

R/ Heureux ceux qui marchent
suivant la loi du Seigneur !
(cf. 118, 1)

Heureux les hommes intègres dans leurs voies
qui marchent suivant la loi du Seigneur !
Heureux ceux qui gardent ses exigences,
ils le cherchent de tout cœur !

Toi, tu promulgues des préceptes
à observer entièrement.
Puissent mes voies s’affermir
à observer tes commandements !

D’un cœur droit, je pourrai te rendre grâce,
instruit de tes justes décisions.
Tes commandements, je les observe :
ne m’abandonne pas entièrement.

Évangile

Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait (Mt 5, 43-48)

Gloire au Christ,
Parole éternelle du Dieu vivant.
Gloire à toi, Seigneur.

Voici maintenant le moment favorable,  
voici maintenant le jour du salut.
Gloire au Christ,
Parole éternelle du Dieu vivant.
Gloire à toi, Seigneur.
(2 Co 6, 2)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Vous avez appris qu’il a été dit :
Tu aimeras ton prochain
et tu haïras ton ennemi.
Eh bien ! moi, je vous dis :
Aimez vos ennemis,
et priez pour ceux qui vous persécutent,
afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ;
car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons,
il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment,
quelle récompense méritez-vous ?
Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Et si vous ne saluez que vos frères,
que faites-vous d’extraordinaire ?
Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Vous donc, vous serez parfaits
comme votre Père céleste est parfait. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans le Seigneur Dieu soit loué en tout temps. Comme il est difficile d’être bon chrétien ! Pourtant, Dieu ne peut nous demander de décrocher la lune. L’Évangile de ce jour est l’un de ceux qui nous illustrent la difficulté de la vie chrétienne. C’est à l’épreuve de l’amour que l’on reconnait le vrai chrétien, un vrai chrétien aime, mais il n’aime pas comme le commun des mortels, il aime toujours plus que d’ordinaire. C’est ce que recommande Jésus à ses disciples, toujours aller plus loin et très loin en amour. La particularité de l’amour chrétien est qu’il est adressé aussi bien à l’ami qu’à l’ennemi, aux bons comme aux mauvais, c’est un amour donc impartial et inconditionnel, c’est un amour divin.

Jésus nous interpelle tous. En ce temps de carême, il veut que nous évaluons la profondeur de notre amour. Il veut que nous allions au large dans notre façon d’aimer au lieu de rester sur la rive. Il veut que notre amour soit semblable au sien. Le sien était un amour qui pardonne même à l’ennemi et va jusqu’au bout : « ayant aimer les siens qui étaient dans le monde, il les aima jusqu’au bout »(Jn13,1).

L’amour ordinaire est malheureusement celui qui est à notre portée et nous tente. Il s’agit de l’amour qui nous conditionne d’aimer ceux qui aiment ceux qui nous font du bien et de haïr ceux qui nous font souffrir. L’amour ordinaire est donc un amour discriminant et conditionnel.

Aimer l’ennemi et prier pour son persécuteur, c’est à ce niveau d’amour que Dieu attend chaque chrétien véritable. Mais attention, l’ennemi est l’adversaire et non le partenaire. Il en veut à notre vie et veut nous faire disparaitre, il ne faut donc pas comprendre l’amour de l’ennemi comme embrassade de l’ennemi, il ne faut pas embraser l’ennemi, si nous le faisons, il peut nous ôter la vie et ce serait de l’imprudence de notre part, ou mieux une forme de suicide. L’amour de l’ennemi n’exclus pas la prudence. Il faut aimer l’ennemi dans le sens de lui souhaiter du bien, de prier pour sa conversion, d’être prêt à lui faire du bien lorsqu’il en a besoin.

Chers frères et sœurs en Christ, le Seigneur veut qu’en ce temps de carême, nous travaillons à dilater nos cœurs souvent trop à l’étroit. Alors quels sont nos ennemis du moment ? Sommes-nous prêts à les aimer et à prier pour eux ? Pouvons-nous leur faire du bien s’ils en ont besoin?

Si Jésus nous prescrit l’amour de l’ennemi, c’est parce qu’il sait qu’un cœur saint ne doit avoir aucun brin de haine. C’est ce type de cœur qui est éligible pour le Royaume des Cieux. Lorsqu’on peut aimer l’ennemi, l’on peut donc aimer tout le monde, notre amour devient parfait comme celui de Notre Père céleste.

Prions

Père Éternel, aide-nous à aimer comme tu aimes, sans juger, sans condamner, mais toujours pardonner. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

Intercession

Nous te prions Seigneur pour tous ceux qui entretiennent en eux de la haine. Guéris-les Seigneur et donne-leur la force pour pardonner.

Vierge Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Décidons aujourd’hui de libérer au moins un des prisonniers pris en captivité dans les prisons de haine de nos cœurs.

Loué soit Jésus-christ

André Kamta Sabang,

Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =


Read also x