Le choix de Dieu n’est pas celui des hommes!

Le choix de Dieu n’est pas celui des hommes!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Samuel donna l’onction à David au milieu de ses frères. L’esprit du Seigneur s’empara de David » (1 S 16, 1-13)

Lecture du premier livre de Samuel

En ces jours-là,
    le Seigneur dit à Samuel :
« Combien de temps encore seras-tu en deuil à cause de Saül ?
Je l’ai rejeté pour qu’il ne règne plus sur Israël.
Prends une corne que tu rempliras d’huile, et pars !
Je t’envoie auprès de Jessé de Bethléem,
car j’ai vu parmi ses fils mon roi. »
    Samuel répondit :
« Comment faire ?
Saül va le savoir, et il me tuera. »
Le Seigneur reprit :
« Emmène avec toi une génisse,
et tu diras que tu viens offrir un sacrifice au Seigneur.
    Tu convoqueras Jessé au sacrifice ;
je t’indiquerai moi-même ce que tu dois faire
et tu me consacreras par l’onction celui que je te désignerai. »
    Samuel fit ce qu’avait dit le Seigneur.
Quand il parvint à Bethléem,
les anciens de la ville allèrent à sa rencontre en tremblant,
et demandèrent :
« Est-ce pour la paix que tu viens ? »
    Samuel répondit :
« Oui, pour la paix.
Je suis venu offrir un sacrifice au Seigneur.
Purifiez-vous, et vous viendrez avec moi au sacrifice. »
Il purifia Jessé et ses fils,
et les convoqua au sacrifice.
    Lorsqu’ils arrivèrent et que Samuel aperçut Éliab, il se dit :
« Sûrement, c’est lui le messie,
lui qui recevra l’onction du Seigneur ! »
    Mais le Seigneur dit à Samuel :
« Ne considère pas son apparence ni sa haute taille,
car je l’ai écarté.
Dieu ne regarde pas comme les hommes :
les hommes regardent l’apparence,
mais le Seigneur regarde le cœur. »
    Jessé appela Abinadab et le présenta à Samuel,
qui dit :
« Ce n’est pas lui non plus que le Seigneur a choisi. »
    Jessé présenta Shamma,
mais Samuel dit :
« Ce n’est pas lui non plus que le Seigneur a choisi. »
    Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils,
et Samuel lui dit :
« Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là. »
    Alors Samuel dit à Jessé :
« N’as-tu pas d’autres garçons ? »
Jessé répondit :
« Il reste encore le plus jeune,
il est en train de garder le troupeau. »
Alors Samuel dit à Jessé :
« Envoie-le chercher :
nous ne nous mettrons pas à table
tant qu’il ne sera pas arrivé. »
    Jessé le fit donc venir :
le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau.
Le Seigneur dit alors :
« Lève-toi, donne-lui l’onction : c’est lui ! »
    Samuel prit la corne pleine d’huile,
et lui donna l’onction au milieu de ses frères.
L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là.
Quant à Samuel, il se mit en route
et s’en revint à Rama.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 88 (89), 20, 21-22, 27-28)

R/ J’ai trouvé David, mon serviteur. (Ps 88, 21a)

Autrefois, tu as parlé à tes amis :
Dans une vision tu leur as dit :
« J’ai donné mon appui à un homme d’élite,
j’ai choisi dans ce peuple un jeune homme.

« J’ai trouvé David, mon serviteur,
je l’ai sacré avec mon huile sainte ;
et ma main sera pour toujours avec lui,
mon bras fortifiera son courage.

« Il me dira : Tu es mon Père,
mon Dieu, mon roc et mon salut !
Et moi, j’en ferai mon fils aîné,
le plus grand des rois de la terre ! »

Évangile

« Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat » (Mc 2, 23-28)

Alléluia. Alléluia.
Que le Père de notre Seigneur Jésus Christ
ouvre à sa lumière les yeux de notre cœur,
pour que nous percevions l’espérance que donne son appel.
Alléluia. (cf. Ep 1, 17-18)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Un jour de sabbat,
Jésus marchait à travers les champs de blé ;
et ses disciples, chemin faisant,
se mirent à arracher des épis.
    Les pharisiens lui disaient :
« Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat !
Cela n’est pas permis. »
    Et Jésus leur dit :
« N’avez-vous jamais lu ce que fit David,
lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim,
lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?
    Au temps du grand prêtre Abiatar,
il entra dans la maison de Dieu
et mangea les pains de l’offrande
que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres,
et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »
    Il leur disait encore :
« Le sabbat a été fait pour l’homme,
et non pas l’homme pour le sabbat.
    Voilà pourquoi le Fils de l’homme
est maître, même du sabbat. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Ce matin, le Seigneur dans le texte de la première lecture, après avoir rejeté Saül qui n’a pas fait la volonté de Dieu, le Seigneur envoie Samuel oindre son nouveau roi. Ce nouveau roi n’est pas un choix que Samuel aurait lui même fait. Car il n’a pas l’apparence d’un roi ou alors les qualités que Samuel attendrait physiquement.

En effet, Samuel pensait que le Seigneur allait choisir l’un des autres frères de David, ceux qui avaient la stature correspondante, la prestance nécessaire. Mais le Seigneur le contredit, il ne regarde pas à l’apparence, mais au cœur. Dieu ne regarde pas comme l’être humain, il voit beaucoup plus loin. Il connaissait David et ses frères et son choix s’est porté sur David qui n’était certes pas très costaud ou âgé, mais était un homme selon le cœur de Dieu. Pire encore, David avait déjà été éliminé par son père, qui ne l’avait même pas mentionné la première fois dans la liste de ses fils.

Beaucoup de nos choix sont basés sur les apparences. Nous ne prenons pas le temps d’aller en profondeur. Nous jugeons selon nos critères souvent très superficiels et humains. Beaucoup de personnes dans le choix du conjoint par exemple se basent sur les apparences, éliminent certaines personnes parce qu’elles n’ont pas certaines qualités physiques, parce qu’elles ne sont pas riches, pas ci, pas çà et passent à côté d’un trésor. Pourtant, ces personnes délaissées ont des cœurs en or, des cœurs qui valent mieux que toutes les qualités physiques et qui sont plus adaptés à un bon mariage. Beaucoup passent à côté des amitiés, des opportunités pour avoir mal jugé des personnes.

Comment regarder comme Dieu? Comment regarder au cœur? Nous avons besoin pour cela de l’Esprit du Seigneur, comme Samuel nous avons besoin de discernement, que le Seigneur nous montre le cœur de l’autre, nous aide à faire les bons choix au quotidien, à ne pas nouer des relations malsaines, parce que nous nous sommes laissés trompés par les apparences. Nous avons besoin aussi de prendre du temps pour discerner et nous devons laisser à chacun sa chance sans à priori préalable. Certaines façades peuvent cacher des intérieurs extrêmement beaux. Il suffit de patienter et de voir.

Nous aussi nous avons peut être été victime de ce jugement sur l’apparence, sur la race, la couleur, la tribu. Une personne n’est pas comme ci ou comme ça parce qu’elle provient de telle ou telle autre contrée. Combien de fois nous a t-on refusé une grâce à cause de préjugés sur notre apparence, ou alors notre provenance? Combien de pays sont en guerre parce qu’ils se sont enfermés dans les origines? Combien de fois jugeons nous les autres sur leurs apparences, sur leurs origines ethniques, nationales?

Demandons au Seigneur la grâce de regarder le cœur, de voir au delà des apparences les personnes exceptionnelles qui nous entourent.

Prions

Seigneur accorde nous la grâce de ton regard plein d’amour et surtout qui voit l’homme dans sa vérité.

Intercession

Seigneur nous te confions toutes les personnes victimes de discriminations à cause de leur apparence physique, accorde leur la grâce de trouver des regards valorisants et bons comme les tiens.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Prenons un moment pour rendre grâce à Dieu pour les personnes merveilleuses qui nous entourent et demander au Seigneur la grâce d’être plus profond(e).

Flora Kamta, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 22 =


Read also x