Le disciple de Jésus veille aux pensées de son cœur!

Le disciple de Jésus veille aux pensées de son cœur!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur » (1 R 19, 9a.11-16)

Lecture du premier livre des Rois

En ces jours-là,
lorsque le prophète Élie fut arrivé à l’Horeb, la montagne de Dieu,
    il entra dans une caverne
et y passa la nuit.
Et voici que la parole du Seigneur lui fut adressée.
Il lui dit :
    « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur,
car il va passer. »
À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan,
si fort et si violent
qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers,
mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ;
et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre,
mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;
    et après ce tremblement de terre, un feu,
mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ;
et après ce feu, le murmure d’une brise légère.
    Aussitôt qu’il l’entendit,
Élie se couvrit le visage avec son manteau,
il sortit et se tint à l’entrée de la caverne.
Alors il entendit une voix qui disait :
« Que fais-tu là, Élie ? »
    Il répondit :
« J’éprouve une ardeur jalouse
pour toi, Seigneur, Dieu de l’univers.
Les fils d’Israël ont abandonné ton Alliance,
renversé tes autels,
et tué tes prophètes par l’épée ;
moi, je suis le seul à être resté
et ils cherchent à prendre ma vie. »
    Le Seigneur lui dit :
« Repars vers Damas,
par le chemin du désert.
Arrivé là, tu consacreras par l’onction Hazaël
comme roi de Syrie ;
    puis tu consacreras Jéhu, fils de Namsi,
comme roi d’Israël ;
et tu consacreras Élisée, fils de Shafath, d’Abel-Mehola,
comme prophète pour te succéder. »

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 26 (27), 7-8ab, 8c-9abc, 13-14)

R/ C’est ta face, Seigneur, que je cherche. (Ps 26, 9a)

Écoute, Seigneur, je t’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit ta parole :
« Cherchez ma face. »

C’est ta face, Seigneur, que je cherche :
ne me cache pas ta face.
N’écarte pas ton serviteur avec colère :
tu restes mon secours.

Mais j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

Évangile

« Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère » (Mt 5, 27-32)

Alléluia. Alléluia.
Vous brillez comme des astres dans l’univers
en tenant ferme la parole de vie.
Alléluia. (Ph 2, 15d.16a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Vous avez appris qu’il a été dit :
Tu ne commettras pas d’adultère.
    Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui regarde une femme avec convoitise
a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.
    Si ton œil droit entraîne ta chute,
arrache-le et jette-le loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.
    Et si ta main droite entraîne ta chute,
coupe-la et jette-la loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne.

    Il a été dit également :
Si quelqu’un renvoie sa femme,
qu’il lui donne un acte de répudiation.

    Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui renvoie sa femme,
sauf en cas d’union illégitime,
la pousse à l’adultère ;
et si quelqu’un épouse une femme renvoyée,
il est adultère. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Dans l’Évangile d’aujourd’hui, le Seigneur Jésus nous interpelle sérieusement. Il met la barre encore plus haute. Le péché ce n’est pas seulement le forfait en lui-même, c’est l’intention même qui s’est développée dans notre cœur. Il nous interpelle à être vigilants sur les pensées que nous entretenons, que nous laissons grandir et germer dans nos cœurs.

En effet, le Seigneur nous dit que celui qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle. Ce qui veut dire aussi que celui qui regarde la chose d’autrui avec envie a déjà commis le vol. Avec Dieu, la pensée, l’intention de faire est pareil au forfait même. Lorsque je me mets en colère et que j’insulte l’autre dans mon cœur, que je le dénigre, que j’imagine des scènes méchantes où je me venge, ce n’est pas différent de la vengeance elle même.

En effet, notre cœur est à surveiller de prêt. Nous ne devons pas laisser toutes sortes de pensées s’y développer. Nous devons veiller à ce que nous méditons dans notre cœur, aux pensées que nous laissons habiter en nous. Il s’agit de corriger chaque fois une mauvaise pensée en la remplaçant par la bonne pensée. Par exemple si je suis en colère et que j’imagine faire du mal à l’autre, je dois demander pardon au Seigneur et dire à mon être que c’est mon frère et qu’aucun forfait ne mérite que je rembourse par le mal. C’est un entrainement de longue haleine, qui dure toute la vie, mais qui vaut la peine, car c’est à ce prix que nous aurons la vie éternelle.

Le Seigneur va plus loin, nous devons nous débarrasser de tout ce qui nous pousse au péché, fut-ce un membre de notre corps. Il ne s’agit pas de se couper la main ou les pieds réellement, mais par exemple de ne pas utiliser ses pieds pour fréquenter certains endroits qui nous ferons développer certaines pensées, certaines convoitises, d’éviter certaines fréquentations qui corrompent nos bonnes habitudes, nous amènent à désobéir à Dieu. Ne pas utiliser nos mains pour faire le mal, pour nous livrer à la gourmandise et à bien d’autres choses. Ne pas utiliser nos yeux pour voir des films pornographiques ou qui vantent l’homosexualité et autre dérives, mais de sanctifier les membres de notre corps afin qu’ils nous servent tous uniquement à louer et à servir le Seigneur.

Le chrétien doit veiller sur son cœur qui est attaqué par Satan subtilement. Il suffit d’une pensée que nous laissons s’installer en nous et elle nous poussera au plus grand mal. Il suffit de laisser la pensée germer en nous que Dieu nous a abandonné ou alors ne se préoccupe pas de nous pour en arriver même à devenir incroyant, pour en arriver à blasphémer contre lui ou à nous retrouver dans des situations compromettantes. Veillons donc aux pensées de nos cœurs.

Revenons en nous mêmes. Quels sont les pensées, les systèmes de pensées qui sont installés en nous et qui nous tirent vers le mal? Veillons nous à nos pensées, à nos actes? Que faisons nous pour éviter les situations de péché?

Prions

Seigneur aide nous à veiller aux pensées de nos cœurs et à tous nos actes afin que nos corps et nos cœurs ne nous servent qu’à te louer.

Intercession

Pour tous les chrétiens qui ont dérivé dans la pornographie, que le Seigneur les en délivre.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Aujourd’hui examinons notre cœur, y a-t-il des pensées qui sont en désaccord avec la parole de Dieu que nous avons laissées s’installer? Demandons à l’Esprit Saint de nous éclairer et de nous délivrer.

Flora KAMTA, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 25 =


Read also x