Le vrai disciple du Christ ne se laisse pas décourager par les antichrists

Le vrai disciple du Christ ne se laisse pas décourager par les antichrists
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Soudain on vit apparaître les doigts d’une main d’homme qui se mirent à écrire » (Dn 5, 1-6.13-14.16-17.23-28)

Lecture du livre du prophète Daniel

En ces jours-là,
    le roi Balthazar donna un somptueux festin
pour les grands du royaume au nombre de mille,
et il se mit à boire du vin en leur présence.
    Excité par le vin,
il fit apporter les vases d’or et d’argent
que son père Nabucodonosor
avait enlevés au temple de Jérusalem ;
il voulait y boire, avec ses grands, ses épouses et ses concubines.
    On apporta donc les vases d’or
enlevés du Temple, de la maison de Dieu à Jérusalem,
et le roi, ses grands, ses épouses et ses concubines
s’en servirent pour boire.
    Après avoir bu, ils entonnèrent la louange
de leurs dieux d’or et d’argent,
de bronze et de fer, de bois et de pierre.

    Soudain on vit apparaître, en face du candélabre,
les doigts d’une main d’homme
qui se mirent à écrire
sur la paroi de la salle du banquet royal.
Lorsque le roi vit cette main qui écrivait,
    il changea de couleur,
son esprit se troubla,
il fut pris de tremblement,
et ses genoux s’entrechoquèrent.
    On fit venir Daniel devant le roi,
et le roi lui dit :
« Es-tu bien Daniel,
l’un de ces déportés
amenés de Juda par le roi mon père ?
    J’ai entendu dire qu’un esprit des dieux réside en toi,
et qu’on trouve chez toi
une clairvoyance, une intelligence
et une sagesse extraordinaires.
    J’ai entendu dire aussi que tu es capable
de donner des interprétations
et de résoudre des questions difficiles.
Si tu es capable de lire cette inscription
et de me l’interpréter,
tu seras revêtu de pourpre,
tu porteras un collier d’or
et tu seras le troisième personnage du royaume. »
    Daniel répondit au roi :
« Garde tes cadeaux,
et offre à d’autres tes présents !
Moi, je lirai au roi l’inscription
et je lui en donnerai l’interprétation.
    Tu t’es élevé contre le Seigneur du ciel ;
tu t’es fait apporter les vases de sa Maison,
et vous y avez bu du vin,
toi, les grands de ton royaume, tes épouses et tes concubines ;
vous avez entonné la louange de vos dieux d’or et d’argent,
de bronze et de fer, de bois et de pierre,
ces dieux qui ne voient pas, qui n’entendent pas,
qui ne savent rien.
Mais tu n’as pas rendu gloire
au Dieu qui tient dans sa main
ton souffle et tous tes chemins.
    C’est pourquoi il a envoyé cette main
et fait tracer cette inscription.
    En voici le texte :
Mené, Mené, Teqèl, Ou-Pharsine.
    Et voici l’interprétation de ces mots :
Mené (c’est-à-dire “compté”) :
Dieu a compté les jours de ton règne
et y a mis fin ;
    Teqèl (c’est-à-dire “pesé”) :
tu as été pesé dans la balance,
et tu as été trouvé trop léger ;
    Ou-Pharsine (c’est-à-dire “partagé”) :
ton royaume a été partagé
et donné aux Mèdes et aux Perses. »

            – Parole du Seigneur.

Cantique

(Dn 3, 62, 63, 64, 65, 66, 67)

R/ À lui, haute gloire, louange éternelle ! (Dn 3, 57)

Et vous, le soleil et la lune, bénissez le Seigneur. R/

Et vous, les astres du ciel, bénissez le Seigneur. R/

Vous toutes, pluies et rosées, bénissez le Seigneur. R/

Vous tous, souffles et vents, bénissez le Seigneur. R/

Et vous, le feu et la chaleur, bénissez le Seigneur. R/

Et vous, la fraîcheur et le froid, bénissez le Seigneur. R/

Évangile

« Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu » (Lc 21, 12-19)

Alléluia. Alléluia.
Sois fidèle jusqu’à la mort, dit le Seigneur,
et je te donnerai la couronne de la vie.
Alléluia. (Ap 2, 10)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « On portera la main sur vous et l’on vous persécutera ;
on vous livrera aux synagogues et aux prisons,
on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs,
à cause de mon nom.
    Cela vous amènera à rendre témoignage.
    Mettez-vous donc dans l’esprit
que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense.
    C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse
à laquelle tous vos adversaires
ne pourront ni résister ni s’opposer.
    Vous serez livrés même par vos parents,
vos frères, votre famille et vos amis,
et ils feront mettre à mort certains d’entre vous.
    Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom.
    Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
    C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans le Seigneur, Dieu soit loué et aimé en tout temps. Dans l’Évangile de ce jour, Jésus donne des recommandations à ses disciples. Il s’agit plus encore d’une mise en garde. Il leur révèle le côté moins glorieux du choix qu’ils ont faits de le suivre. Suivre Jésus, n’est pas qu’un chemin de gloire, mais aussi de croix. C’est même par la croix qu’il faut passer pour parvenir à la gloire. C’est la réalité la plus dure de la vie chrétienne. Il fait comprendre à ses disciples qu’ils seront persécutés, flagellés, détestés, rejetés, emprisonnés, et même tués parce qu’ils ont fait le choix de le suivre, de l’aimer et de le servir. Mais, qui sont les persécuteurs des disciples du Christ ?

Les persécuteurs des disciples du Christ, ce sont les antichrists. Les amoureux du monde. Ceux qui détestent les disciples du Christ sont ceux qui aiment le monde et ce qui est dans le monde, c’est-à-dire, comme nous le dit Saint Jean dans sa deuxième épître, ceux qui sont animés par « la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, l’arrogance de la richesse » (1Jn2, 16). Voilà ce qui est dans le monde et dans le cœur des antichrists. Puisque le disciple du Christ est détaché des plaisirs du monde et est tout attaché à Dieu, à la vérité, à la sainteté, les antichrists le combattent. Car sa vie remet la leur en cause, la vérité que le disciple porte illumine les ténèbres des antichrists, et puisqu’ils sont attachés au monde, ils cherchent à éteindre la lumière que le disciple du Christ fait briller et qui les éblouit. Ils préfèrent les ténèbres à la lumière. En persécutant, en détestant, en tuant le disciple du Christ, l’antichrist croit éteindre la lumière qui illumine ses ténèbres et met ses mauvaises actions au grand jour.  Voilà bien-aimés pourquoi le vrai chrétien est persécuté, c’est parce qu’en lui il n’y a pas l’amour du monde et de ce qui est dans le monde.

Comme nous le révèle Jésus, les antichrists sont présents partout, même dans des milieux insoupçonnés, la famille. La persécution du chrétien commence souvent dans sa propre famille, dans son cercle d’ami, l’antichrist peut donc être un membre de la famille, le père, la mère, le frère, la sœur, l’oncle, la tante, la femme, le mari, le fils, la fille etc., il peut aussi être l’ami (e).

Donc notre décision de devenir chrétien, disciple du Christ, ne doit pas être prise sans que nous ne soyons conscients de cette réalité de la croix. Le chrétien doit savoir que son choix de suivre le Christ est aussi choix de la persécution, de la flagellation, du rejet, de la mort pour le nom de Jésus. Ne pas le savoir nous expose à la démission, à l’abandon, à la compromission, lorsque survient les moments de tribulation. Les moments de tribulations sont les moments indiqués pour rendre témoignage de notre amour pour Dieu, pour Jésus, ce ne sont pas les moments pour renier notre foi ou les occasions d’apostasie.

Jésus nous rassure, car dans la persécution, la force de la résistance, de la persévérance, ne vient pas de nous, mais de lui Jésus. Il veille sur ses disciples en temps de persécution. « Pas un cheveu de votre tête ne sera perdu », dit-il. C’est en persévérant par lui, avec lui et en lui que nous auront le salut de notre âme. Le chrétien doit donc être résiliant en Dieu. Pour avoir le salut, il faut accepter de lutter contre le diable et ses suppôts. Seuls les amis de la croix du Christ pourront y arriver.

Est-ce que j’ai réellement conscience où pourra me conduire mon « oui » à Jésus ? Ce « oui » peut m’opposer aux membres de ma famille, au gouvernement de mon pays, à mon patron de la boite dans laquelle je travaille, mon boss, à mon professeur, à mon ami (e ). Je dois en être conscient, car c’est Jésus que j’ai choisi de suivre et non ceux qui l’ont en horreur. Je dois donc rester poli et délicat envers les antichrists, prier pour leur conversion, mais rester ferme dans mon refus de les suivre et de les laisser me séparer du Christ, l’élu de mon âme.

Prions

Dieu notre Père, ne laisse pas les adversaires de ton Christ et de son Évangile nous séparer de toi. Donne-nous la grâce de la persévérance dans les épreuves liées à notre choix de te suivre et de vivre l’Évangile. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

Intercession

Seigneur nous te prions pour tous les chrétiens persécutés de par le monde. Nous t’implorons de continuer à les soutenir et de veiller sur eux. Pour ceux qui sont morts à cause de l’Évangile, nous prions d’accueillir leur âme auprès de toi.

Vierge Marie, mère des chrétiens persécutés, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Demandons au Seigneur de nous fortifier dans la foi, afin que nous ne laissions pas les persécutions nous décourager et nous séparer de lui. Si l’un d’entre nous a abandonné Jésus à cause de la persécution, qu’il demande au Seigneur la force de se relever pour se remettre à sa suite.

Loué soit Jésus-Christ.

André Kamta Sabang, Communauté des disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 27 =


Read also x