Manger du pain pour être sauvé : quel mystère !

Manger du pain pour être sauvé : quel mystère !
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 6, 44-51)

En ce temps-là,
Jésus disait aux foules :
« Personne ne peut venir à moi,
si le Père qui m’a envoyé ne l’attire,
et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
Il est écrit dans les prophètes :
Ils seront tous instruits par Dieu lui-même.
Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement
vient à moi.
Certes, personne n’a jamais vu le Père,
sinon celui qui vient de Dieu :
celui- là seul a vu le Père.
Amen, amen, je vous le dis :
il a la vie éternelle, celui qui croit.
Moi, je suis le pain de la vie.
Au désert, vos pères ont mangé la manne,
et ils sont morts ;
mais le pain qui descend du ciel
est tel que celui qui en mange ne mourra pas.
Moi, je suis le pain vivant,
qui est descendu du ciel :
si quelqu’un mange de ce pain,
il vivra éternellement.
Le pain que je donnerai, c’est ma chair,
donnée pour la vie du monde. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés du Seigneur, rendons grâce à notre Dieu qui chaque jour nous fait vivre et nous procure toujours ce dont nous avons besoin pour subsister, malgré notre indigence permanente. Il nous accorde toujours : de la santé, de la sécurité, et surtout de la nourriture. C’est d’ailleurs pourquoi le Christ dit qu’il ne faut pas se soucier du lendemain. Nous mangeons chaque jour et acquérons des forces vitales nécessaires. Cela nous montre bien que nous devons manger chaque jour pour assurer notre subsistance. Mais aujourd’hui, le Christ nous surprend. Il nous affirme que son corps et son sang sont la vraie nourriture et que quiconque en mange ne mourra plus mais vira en lui.

Le Corps et le sang du Christ donnés autrefois à ses disciples, sous l’apparence du pain et du vin, leur ont assuré la vie éternelle en Christ. On sait très bien que pendant la marche au désert, le peuple d’Israël a mangé de la manne, ce pain tombé du Ciel, mais juste pour subsister pendant cette marche. Il fallait donc que les fils d’Israël en mangent chaque jour pour subsister chaque fois que la faim dominait.

Mais le Christ nous offre aujourd’hui son corps et son sang comme nourriture essentielle pour le salut. Est-ce à dire que toute autre nourriture que nous mangeons est fausse ? La nourriture est bonne et donne de la force. Elle est nécessaire pour subsister. Mais elle ne peut nous conduire plus loin que ce monde éphémère.

Le Corps et le sang du Christ nous assurent l’immortalité. C’est le gage de notre salut. Un pain matériel mais qui est profondément spirituel. Nous mangeons de cette nourriture chaque fois que nous prenons part à la sainte Eucharistie. L’Eucharistie comprise sous ses trois formes : messe, communion et sacrement. C’est le sacrement de la vie. Et un Père de l’Eglise disait que l’Eucharistie est le remède de l’immortalité, l’antidote pour ne pas mourir.

Prenons conscience de cela  et changeons notre regard vis-à-vis du pain eucharistique. Plus qu’un simple pain qui nourrit et rassasie, il s’agit du pain de l’alliance qui nous unit au Christ et nous assure la vie éternelle en lui. Dans et à travers l’Eucharistie, c’est donc le Christ que nous accueillons en nous. Plus qu’une nourriture, c’est la personne du Christ que nous acceptons de porter en nous. C’est pourquoi il précise bien que celui qui croit en lui n’aura plus faim ; et s’il vient à lui il ne mourra pas.

Prions 

Seigneur, aide-nous à participer avec foi à l’Eucharistie et à travailler pour notre union au Christ qui nous sauve.

Intercession 

Prions pour tous ceux qui ne croient pas en la présence réelle dans l’Eucharistie, que Dieu ouvre leur cœur à ce mystère qui sauve.

Marie, mère eucharistique, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Revoir ma façon de participer à l’Eucharistie et soigner ma vie d’union au Christ.

FOKO TEMATIO Jules Christel, Séminariste du diocèse de Bafoussam-Cameroun.


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 11 =


Read also x