Vivre autrement la sainte messe et changer sa vie!

Vivre autrement la sainte messe et changer sa vie!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 6, 52-59)

En ce temps-là,
les Juifs se querellaient entre eux :
« Comment celui-là
peut-il nous donner sa chair à manger ? »
Jésus leur dit alors :
« Amen, amen, je vous le dis :
si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme,
et si vous ne buvez pas son sang,
vous n’avez pas la vie en vous.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang
a la vie éternelle ;
et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
En effet, ma chair est la vraie nourriture,
et mon sang est la vraie boisson.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang
demeure en moi,
et moi, je demeure en lui.
De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé,
et que moi je vis par le Père,
de même celui qui me mange,
lui aussi vivra par moi.
Tel est le pain qui est descendu du ciel :
il n’est pas comme celui que les pères ont mangé.
Eux, ils sont morts ;
celui qui mange ce pain
vivra éternellement. »

Voilà ce que Jésus a dit
alors qu’il enseignait à la synagogue de Capharnaüm.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés de Dieu, comment ne pas rendre grâce au Seigneur pour l’immensité de son Amour pour nous les hommes. Il nous aime tellement au point de nous donner son corps pour nourriture et son sang pour boisson. Par ce don si précieux, il se fait tellement proche de nous au point de vouloir vivre en nous. Il veut demeurer en nous et nous transformer par sa présence.

Quel mystère tout à la fois beau et profond ; mais qui, comme ce fut le cas avec les juifs, peut encore être aujourd’hui, même chez les chrétiens, source d’incompréhension et de mépris. Qu’il est malheureux de constater que de plus en plus certaines personnes soit remettent en cause la présence réelle du Christ dans l’Eucharistie, soit négligent et abandonnent le Pain de Vie au profit d’autres choses telles que les biens matériels, l’argent et les occupations de ce monde, qui malheureusement ne saurons jamais combler les faims et les soifs les plus profondes de l’homme.

Abreuvons-nous donc à la Source qui donne la vie, le Christ, cessons de nous abreuver aux sources de la mort qui sont la jalousie, la haine, la méchanceté, … Il nous faut retrouver le sens et la place véritable de la communion eucharistique ; car sans le Christ, il nous est impossible de vivre. Nous devons bruler du désir de demeurer en le Christ et de Le laisser vivre en nous.

Toutefois, il est important pour nous de toujours garder en esprit ces paroles du pape saint Jean Paul II : « l’Eucharistie est un don si grand qu’il n’accepte pas d’ambiguïtés ou réductions ». Nous devons donc nous efforcer pour toujours être à la hauteur des conditions requises pour recevoir l’Eucharistie: Si nous mangeons le corps du Fils de l’Homme, c’est en définitive afin de « vivre » comme Lui. Il y a là un besoin évident d’une nécessité de ressemblance et d’identification à Jésus-Christ. Lorsque nous consommons un repas, ses vertus nutritives pénètrent dans notre corps et le solidifient.

Il doit en être aussi, et même bien plus, lorsqu’il s’agit  du Corps de notre Seigneur. En recevant le Christ, on s’identifie de façon particulière à Lui, Il prend vie en nous et nous communique les vertus de sa grâce. Nous devons ainsi être capables de partager les mêmes sentiments et les mêmes dispositions que Lui. Il vivifie notre âme et nous donne de vivre dans une relation étroite avec le Père.

Il nous faut donc communier constamment, dans les dispositions requises, afin de conserver cette relation avec le maître intacte. La consommation du corps du Christ doit établi entre le fidèle et le christ une mystérieuse et extraordinaire relation d’amour. 

 Prions

Seigneur Dieu Tout Puissant, aidez-moi à toujours désirer vivre parfaitement unis à votre divin Fils à travers la réception, constante et digne de la sainte Eucharistie. Puisse-t-il établir sa demeure dans mon cœur et transformer ma vie toute entière.  

Intercession

Prions pour tous ceux qui se sont éloignés du Christ, la Vraie source de vie et qui cherchent en vain leur épanouissement dans les plaisirs et les biens de ce monde. Afin qu’ils acceptent le Christ dans leur vie et se laissent guider par Lui.

Exercice spirituel

Participer à la Messe et communier dignement au Corps et au Sang de notre Seigneur Jésus-Christ.

l’Abbé Martial SOH TAKAMTE

Grand Séminariste du diocèse de Bafoussam


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 3 =


Read also x