Ne soyons pas des obstacles, mais des passerelles vers Jésus!

Ne soyons pas des obstacles, mais des passerelles vers Jésus!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Vous vous êtes convertis à Dieu en vous détournant des idoles, afin d’attendre des cieux son Fils qu’il a ressuscité » (1 Th 1, 1-5.8b-10)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens

Paul, Silvain et Timothée,
à l’Église de Thessalonique
qui est en Dieu le Père
et dans le Seigneur Jésus Christ.
À vous, la grâce et la paix.

    À tout moment, nous rendons grâce à Dieu au sujet de vous tous,
en faisant mémoire de vous dans nos prières.
Sans cesse, nous nous souvenons
que votre foi est active,
que votre charité se donne de la peine,
que votre espérance tient bon
en notre Seigneur Jésus Christ,
en présence de Dieu notre Père.
    Nous le savons, frères bien-aimés de Dieu,
vous avez été choisis par lui.
    En effet, notre annonce de l’Évangile
n’a pas été, chez vous, simple parole,
mais puissance, action de l’Esprit Saint, pleine certitude :
vous savez comment nous nous sommes comportés chez vous
pour votre bien.
    La nouvelle de votre foi en Dieu s’est si bien répandue partout
que nous n’avons pas besoin d’en parler.
    En effet, les gens racontent, à notre sujet,
l’accueil que nous avons reçu chez vous ;
ils disent comment vous vous êtes convertis à Dieu
en vous détournant des idoles,
afin de servir le Dieu vivant et véritable,
    et afin d’attendre des cieux son Fils
qu’il a ressuscité d’entre les morts,
Jésus, qui nous délivre de la colère qui vient.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 149, 1-2, 3-4, 5-6a.9b)

R/ Le Seigneur aime son peuple.
ou : Alléluia !
(Ps 149, 4a)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
En Israël, joie pour son créateur ;
dans Sion, allégresse pour son Roi !

Dansez à la louange de son nom,
jouez pour lui, tambourins et cithares !
Car le Seigneur aime son peuple,
il donne aux humbles l’éclat de la victoire.

Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l’heure du triomphe.
Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
c’est la fierté de ses fidèles.

Évangile

« Malheureux êtes-vous, guides aveugles » (Mt 23, 13-22)

Alléluia. Alléluia. 
Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ;
moi, je les connais, et elles me suivent.
Alléluia. (Jn 10, 27)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait :
    « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous fermez à clé le royaume des Cieux
devant les hommes ;
vous-mêmes, en effet, n’y entrez pas,
et vous ne laissez pas entrer
ceux qui veulent entrer !
    Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous parcourez la mer et la terre
pour faire un seul converti,
et quand c’est arrivé,
vous faites de lui un homme voué à la géhenne,
deux fois pire que vous !

    Malheureux êtes-vous, guides aveugles,
vous qui dites :
“Si l’on fait un serment par le Sanctuaire,
il est nul ;
mais si l’on fait un serment par l’or du Sanctuaire,
on doit s’en acquitter.”
    Insensés et aveugles !
Qu’est-ce qui est le plus important : l’or ?
ou bien le Sanctuaire qui consacre cet or ?
    Vous dites encore :
“Si l’on fait un serment par l’autel,
il est nul ;
mais si l’on fait un serment par l’offrande posée sur l’autel,
on doit s’en acquitter.”
    Aveugles ! Qu’est-ce qui est le plus important :
l’offrande ?
ou bien l’autel qui consacre cette offrande ?
    Celui donc qui fait un serment par l’autel
fait un serment par l’autel
et par tout ce qui est posé dessus ;
    celui qui fait un serment par le Sanctuaire
fait un serment par le Sanctuaire
et par Celui qui l’habite ;
    et celui qui fait un serment par le ciel
fait un serment par le trône de Dieu
et par Celui qui siège sur ce trône. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs bien-aimés, bénissons le Seigneur trois fois Saint pour son amour incomparable à notre égard. Dans cet amour infini il nous offre un jour nouveau. Nous devons garder à l’esprit que chaque jour qu’il nous donne est une nouvelle occasion de conversion, une nouvelle opportunité pour nous rapprocher de lui. Aujourd’hui nous contemplons Jésus réprimandant les scribes et les pharisiens qui éloignent le peuple de Dieu du chemin par leur manière d’enseigner. En tant que docteurs de la loi, ils savent en effet ce qu’il faut faire pour avoir la vie éternelle, ils ne le font pas, mais plus grave encore, ils empêchent aux autres d’y entrer. Ils détournent le peuple de la vérité, de ce qui est important, tout simplement pour satisfaire leurs intérêts égoïstes.

Bien-aimés, la réprimande que le Seigneur fait à ces docteurs de la loi est un appel qu’il adresse à nous chrétiens : éviter de détourner les enfants de Dieu du chemin de la vie éternelle, que ce soit par nos actions ou par nos paroles. En effet, il nous arrive très souvent d’être dans l’erreur, de savoir pertinemment que nous sommes en erreur, mais d’être tellement mal intentionnés pour persuader les autres de faire comme nous. Nous sommes encrés dans un péché que nous disons être « mignon », nous refusons de nous en défaire, et par notre exemple nous entrainons les autres en les persuadant que ce péché n’en est pas un, ou qu’il n’est pas grave du tout. On va jusqu’à tenir des propos selon lesquels le « Seigneur est miséricordieux » et que de toute manière il fera miséricorde. Nous prenons également appui sur les traditions et les opinions populistes. On entendra dire par exemple : « nos grands parents l’ont fait, nos parents l’ont fait, pourquoi pas nous? ». Ces paroles confortent et encouragent alors l’autre dans sa faute et le maintiennent éloigné ou le détournent du chemin de Dieu.

Frères et sœurs, c’est déjà une très grande défaillance que de se détourner du Seigneur soi-même, mais c’est encore une erreur plus grave que de détourner un frère du chemin. Nous devons donc apprendre à être véridiques envers notre prochain en lui disant exactement ce que la Parole de Dieu recommande, même si nous même nous avons encore des difficultés à la mettre en pratique. Nos intérêts personnels ne doivent pas conditionner ou entacher la vérité sur ce qui plait à Dieu. Ne soyons pas des occasions de chute pour nos frères sous peine d’attirer sur nous la malédiction de Dieu. C’est aussi aimer le prochain, que de lui indiquer le chemin de la vie éternelle.

Prions

Papa Dieu, nous te prions de nous combler de tes multiples dons afin qu’aimant nos frères et sœurs, nous recherchions toujours leur bonheur et soyons véridiques en toute chose.

Intercession

Prions pour ceux qui ont la charge d’enseigner la Parole de Dieu aux autres. Qu’ils soient fidèles aux enseignements ce cette Parole.

Maman Marie, prie pour nous.

Exercice spirituel

Faire des efforts pour que tout ce que nous fassions ou disons aujourd’hui, soit en accord avec la Parole de Dieu.

                                               DEMDOU Minette; Communauté des Disciples du Christ Vivant.   


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 12 =


Read also x