Quand Dieu bénit ceux qui l’aiment, il le fait avec profusion !

Quand Dieu bénit ceux qui l’aiment, il le fait avec profusion !
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Maintenant mes yeux t’ont vu. C’est pourquoi je me rétracte » (Jb 42, 1-3.5-6.12-17)

Lecture du livre de Job

    Job s’adressa au Seigneur et dit :
    « Je sais que tu peux tout
et que nul projet pour toi n’est impossible.
    Quel est celui qui déforme tes plans
sans rien y connaître ?
De fait, j’ai parlé, sans les comprendre,
de merveilles hors de ma portée, dont je ne savais rien.
    C’est par ouï-dire que je te connaissais,
mais maintenant mes yeux t’ont vu.
    C’est pourquoi je me rétracte et me repens
sur la poussière et sur la cendre. »

    Le Seigneur bénit la nouvelle situation de Job
plus encore que l’ancienne.
Job posséda quatorze mille moutons et six mille chameaux,
mille paires de bœufs et mille ânesses.
    Il eut encore sept fils et trois filles.
    Il nomma la première Colombe,
la deuxième Fleur-de-Laurier,
et la troisième Ombre-du-regard.
    On ne trouvait pas dans tout le pays de femmes aussi belles
que les filles de Job.
Leur père leur donna une part d’héritage avec leurs frères.
    Après cela, Job vécut encore cent quarante ans,
et il vit ses fils et les fils de ses fils :
quatre générations.
    Et Job mourut âgé, rassasié de jours.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 118 (119), 66.71, 75.91, 125.130)

R/ Pour ton serviteur,
que ton visage s’illumine, Seigneur !
(Ps 118, 135a)

Apprends-moi à bien saisir, à bien juger :
je me fie à tes volontés.
C’est pour mon bien que j’ai souffert,
ainsi, ai-je appris tes commandements.

Seigneur, je le sais, tes décisions sont justes ;
tu es fidèle quand tu m’éprouves.
Jusqu’à ce jour, le monde tient par tes décisions :
toute chose est ta servante.

Je suis ton serviteur, éclaire-moi :
je connaîtrai tes exigences.
Déchiffrer ta parole illumine
et les simples comprennent.

Évangile

« Réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux » (Lc 10, 17-24)

Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
tu as révélé aux tout-petits
les mystères du Royaume !
Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    les 72 disciples que Jésus avait envoyés
revinrent tout joyeux, en disant :
« Seigneur, même les démons
nous sont soumis en ton nom. »
    Jésus leur dit :
« Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair.
    Voici que je vous ai donné le pouvoir
d’écraser serpents et scorpions,
et sur toute la puissance de l’Ennemi :
absolument rien ne pourra vous nuire.
    Toutefois, ne vous réjouissez pas
parce que les esprits vous sont soumis ;
mais réjouissez-vous
parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. »

    À l’heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint,
et il dit :
« Père, Seigneur du ciel et de la terre,
je proclame ta louange :
ce que tu as caché aux sages et aux savants,
tu l’as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
    Tout m’a été remis par mon Père.
Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ;
et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils
et celui à qui le Fils veut le révéler. »

    Puis il se tourna vers ses disciples
et leur dit en particulier :
« Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
    Car, je vous le déclare :
beaucoup de prophètes et de rois
ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez,
et ne l’ont pas vu,
entendre ce que vous entendez,
et ne l’ont pas entendu. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés de Dieu bonjour ! Lorsque nous méditons sur le dénouement de l’histoire de Job, nous pouvons pleurer de joie, l’amour de Dieu en nous devient plus fort et nous retrouvons la force pour persévérer jusqu’au bout de nos propres épreuves. L’issue de l’expérience de Job nous donne de comprendre que quand advient le moment de Dieu, le moment de nous sortir de la pluie de souffrance qui s’abat sur nous, il nous donne « une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante» (Lc6, 38), pourvu que nous sachions lui donner toute notre confiance, toute notre espérance et tout notre amour tout au long de l’adversité que nous traversons. Il peut arriver au cours de la souffrance que nous ayons de brefs moments de fragilité: Job l’a manifesté lorsqu’à bout de souffle, il s’écria vers Dieu : « Pourquoi donc m’as-tu fait sortir du sein maternel ? J’aurais expiré, nul œil ne m’aurait vu » (Job 10, 18) et Jésus a également montré cette faiblesse humaine sur la croix lorsqu’il s’adresse au Père en ces termes : « mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné » (Mc 11, 34), mais ce ne doit être qu’un laps de temps de faiblesse humaine. Souvent lorsque nous sommes dans l’épreuve, nous nous plaignons plus que nous ne croyons en Dieu alors que le contraire serait plus bénéfique pour nous.

Oui, Dieu bénit abondamment ceux qui l’aiment et croient en lui, même dans l’épreuve. Évaluons un peu les nouvelles richesses de Job, d’abord, ses fils et filles lui ont été en quelque sorte rendus par Dieu, il eut encore sept fils et trois filles. Le texte dit de ses filles qu’elles étaient les plus belles de tout le pays. Il perdit un troupeau de sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, cinq cents ânesses, et Dieu lui restitua le double, « quatorze mille moutons et six mille chameaux, mille paires de bœufs et mille ânesses. » Et par-dessus tout, Dieu lui accorda une longue vie, signe de la vie éternelle : « Job vécut encore cent quarante ans, et il vit ses fils et les fils de ses fils : quatre générations. Et Job mourut âgé, rassasié de jours. »

Alors bien-aimés de Dieu, ne perdons pas la foi, l’espérance et l’amour de Dieu durant les épreuves que nous pouvons traverser, car au bout du tunnel, nous serons surpris des merveilles de Dieu qui nous y attendent. Si un frère ou une sœur vit une épreuve en ce moment, que cette histoire de Job l’encourage à persévérer dans la foi et à ne pas négliger ou mettre un terme à sa relation avec Dieu, sa récompense viendra au moment que Dieu s’est fixé dans sa bonté souveraine.

Loué soit Jésus-Christ !

Prions

Dieu de bonté et de miséricorde, jusqu’à quand vas-tu laisser durer ce moment d’épreuve que nous traversons ? Hâte, nous t’en supplions, les jours de ta délivrance. Ainsi, nous pourrons connaître la joie et la paix que tu accordes à ceux qui mettent tout leur espoir en toi. Par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen.

Intercession

Seigneur nous te prions pour tous ceux qui sont affectés par les guerres, folie des hommes. Nous prions spécifiquement pour les blessés et pour ceux kidnappés par des ravisseurs. Protège leur vie et vient à leur secours.

Vierge Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Nous connaissons surement au moins une personne qui passe par des épreuves en ce moment. Décidons de prier  et prions spécialement et vraiment pour elle.

André Kamta Sabang

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 11 =


Read also x