Que faisons-nous pour prendre soin de nos âmes?

Que faisons-nous pour prendre soin de nos âmes?
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Va, tu seras prophète pour mon peuple » (Am 7, 10-17)

Lecture du livre du prophète Amos

En ces jours-là,
    Amazias, le prêtre de Béthel,
envoya dire à Jéroboam, roi d’Israël :
« Amos prêche la révolte contre toi,
en plein royaume d’Israël ;
le pays ne peut plus supporter tous ses discours,
    car voici ce que dit Amos :
“Le roi Jéroboam périra par l’épée,
et Israël sera déporté loin de sa terre.” »
    Puis Amazias dit à Amos :
« Toi, le voyant, va-t’en d’ici,
fuis au pays de Juda ;
c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie
en faisant ton métier de prophète.
    Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ;
car c’est un sanctuaire royal,
un temple du royaume. »

    Amos répondit à Amazias :
« Je n’étais pas prophète ni fils de prophète ;
j’étais bouvier, et je soignais les sycomores.
    Mais le Seigneur m’a saisi quand j’étais derrière le troupeau,
et c’est lui qui m’a dit :
“Va, tu seras prophète pour mon peuple Israël.”
    Écoute maintenant la parole du Seigneur,
toi qui me dis :
“Ne prophétise pas contre Israël,
ne parle pas contre la maison d’Isaac.”
    Eh bien, voici ce que le Seigneur a dit :
Ta femme devra se prostituer en pleine ville,
tes fils et tes filles tomberont par l’épée,
la terre qui t’appartient sera partagée au cordeau,
toi, tu mourras sur une terre impure,
et Israël sera déporté loin de sa terre. »

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 18b (19), 8, 9, 10, 11)

R/ Les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables.
(Ps 18b, 10cd)

La loi du Seigneur est parfaite,
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,
qui rend sages les simples.

Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cœur ;
le commandement du Seigneur est limpide,
il clarifie le regard.

La crainte qu’il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables :

plus désirables que l’or,
qu’une masse d’or fin,
plus savoureuses que le miel
qui coule des rayons.

Évangile

« Les foules rendirent gloire à Dieu qui a donné un tel pouvoir aux hommes » (Mt 9, 1-8)

Alléluia. Alléluia.
Dans le Christ, Dieu réconciliait le monde avec lui :
il a mis dans notre bouche la parole de la réconciliation.
Alléluia. (cf. 2 Co 5, 19)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
    Jésus monta en barque, refit la traversée,
et alla dans sa ville de Capharnaüm.
    Et voici qu’on lui présenta un paralysé,
couché sur une civière.
Voyant leur foi,
Jésus dit au paralysé :
« Confiance, mon enfant,
tes péchés sont pardonnés. »
    Et voici que certains parmi les scribes se disaient :
« Celui-là blasphème. »
    Mais Jésus, connaissant leurs pensées, demanda :
« Pourquoi avez-vous des pensées mauvaises ?
    En effet, qu’est-ce qui est le plus facile ?
Dire : “Tes péchés sont pardonnés”,
ou bien dire : “Lève-toi et marche” ?
    Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l’homme
a le pouvoir, sur la terre, de pardonner les péchés…
– Jésus s’adressa alors au paralysé –
lève-toi, prends ta civière,
et rentre dans ta maison. »
    Il se leva et rentra dans sa maison.
    Voyant cela, les foules furent saisies de crainte,
et rendirent gloire à Dieu
qui a donné un tel pouvoir aux hommes.

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Ce matin, le Seigneur Jésus est retourné à Capharnaüm. Beaucoup de personnes l’ayant appris, amènent des malades auprès de lui, parmi un paralytique porté par des amis. Le Seigneur lui donne le pardon des péchés en signe de guérison et les gens sont surpris et commencent à médire dans leur cœurs. Jésus voulait pourtant simplement montrer que la guérison de l’âme est aussi importante et même plus importante que celle du corps.

En effet, le Seigneur accorde au paralytique le pardon de ses péchés. Probablement lorsqu’il l’a vu, il a vu l’état de son âme et celle de son corps. Il avait alors vraiment besoin de la guérison de son âme, de la purification de ses péchés plus que même celle du corps. Le Seigneur savait combien il était important pour cet homme, même avant de recevoir sa guérison physique, d’être guéri intérieurement. D’ailleurs dans beaucoup de cas de maladies, même aujourd’hui, les médecins reconnaissent que l’état spirituel du patient compte pour beaucoup dans le processus de guérison physique.

Aujourd’hui, nous sommes comme cette foule qui cherche Jésus. Nous sommes à la recherche du bien être matériel, physique. Nous nous battons pour ne manquer de rien pour mettre à l’aise notre corps. Nous nous occupons du corps: lorsqu’il est malade, nous courons à la pharmacie ou à l’hôpital pour en prendre soin, lorsqu’il a faim, nous le nourrissons, lorsqu’il n’est pas en forme nous faisons du sport. Nous nous battons pour le vêtir et bien d’autres. Nous faisons tout pour satisfaire ses envies. S’il est vrai qu’il est important de prendre soin de notre corps il est davantage important de prendre soin de notre santé spirituelle.

Que faisons-nous pour la santé de notre âme? Beaucoup d’entre nous ont des âmes affamés, qui n’ont pas été nourries de la parole de Dieu depuis longtemps et qui sont nourries de la mauvaise nourriture: les réseaux sociaux, les commérages, les séries télévisées etc. Plusieurs ont des âmes malades, qui souffrent du péché et de ses conséquences, du manque de pardon, de la jalousie, de l’avarice, de l’orgueil et de bien d’autres. Beaucoup ne prennent pas le temps de faire le bilan de santé de leur âmes. Nous vivons comme si nous n’avions qu’un corps et pourtant l’âme contrôle même le corps. Nous avons besoin d’être guéris de nos blessures intérieures, de nos péchés et le seul qui peut le faire c’est Jésus lui-même. C’est lui qui peut apporter la paix, la joie, l’amour, la pureté à notre être. C’est la parole de Dieu qui peut nourrir efficacement notre âme au quotidien. C’est dans le sacrement de la réconciliation que nous trouvons des médicaments pour notre âme.

Combien d’entre nous prient pour demander au Seigneur de purifier leur âmes, de les guérir intérieurement? Nous savons demander beaucoup de choses au Seigneur, mais très peu concerne le bien être spirituel, la santé spirituelle. Aujourd’hui l’évangile nous interpelle sur ce que nous faisons pour le bien de notre âme, car le corps périra sur cette terre mais l’âme vivra éternellement ou mourra éternellement. Nous pouvons choisir de prendre soin d’elle maintenant pour lui éviter cette mort spirituelle.

Prions

Seigneur accorde nous la grâce de prendre soin de nos âmes aussi bien que de nos corps. Que nous sachions utiliser les moyens qu’offre l’Église pour purifier notre être intérieur.

Intercession

Pour tous ceux qui souffrent de maladies mentales et bien souvent l’ignorent. Que le Seigneur leur accorde la grâce de la guérison intérieure et du pardon.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Aujourd’hui programmons d’aller à la confession et faisons un acte pour notre santé spirituelle.

Flora KAMTA, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 10 =


Read also x