Qu’est-ce qui fonde la foi pure ?

Qu’est-ce qui fonde la foi pure ?
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres » (Ep 2, 19-22)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens

Frères,
vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage,
vous êtes concitoyens des saints,
vous êtes membres de la famille de Dieu,
car vous avez été intégrés dans la construction
qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ;
et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même.
En lui, toute la construction s’élève harmonieusement
pour devenir un temple saint dans le Seigneur.
En lui, vous êtes, vous aussi, des éléments d’une même construction
pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint .

– Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 116, 1, 2)

R/ Allez dans le monde entier.
Proclamez l’Évangile. ou : Alléluia.
(cf. Mc 16, 15)

Louez le Seigneur, tous les peuples ;
fêtez-le, tous les pays ! 

Son amour envers nous s’est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !

Évangile

« Mon Seigneur et mon Dieu ! » (Jn 20, 24-29)

Alléluia. Alléluia.
Thomas, parce que tu m’as vu, tu crois, dit le Seigneur.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu !
Alléluia. (Jn 20, 29)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

L’un des Douze, Thomas
(dont le nom signifie : Jumeau),
n’était pas avec eux
quand Jésus était venu.
Les autres disciples lui disaient :
« Nous avons vu le Seigneur ! »
Mais il leur déclara :
« Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous,
si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous,
si je ne mets pas la main dans son côté,
non, je ne croirai pas ! »

Huit jours plus tard,
les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison,
et Thomas était avec eux.
Jésus vient,
alors que les portes étaient verrouillées,
et il était là au milieu d’eux.
Il dit :
« La paix soit avec vous ! »
Puis il dit à Thomas :
« Avance ton doigt ici, et vois mes mains ;
avance ta main, et mets-la dans mon côté :
cesse d’être incrédule,
sois croyant. »
Thomas lui dit alors :
« Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Jésus lui dit :
« Parce que tu m’as vu, tu crois.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

– Acclamons la parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans le Seigneur Dieu soit loué en tout temps. Nous célébrons en ce jour la mémoire de saint Thomas apôtre. L’évangile nous rapporte la scène de son doute concernant la résurrection de Jésus Christ. Il avait fallu que le Christ lui-même lui eût donné des preuves pour le convaincre à croire qu’il était ressuscité des morts. La foi de Thomas reposait donc sur des certitudes objectives, observables et donc scientifiques. En célébrant Saint Thomas donc, nous pouvons réfléchir sur le véritable fondement de la foi en Dieu, qu’est-ce qui fonde solidement notre foi et la rend pure ?

La foi de Thomas reposait sur un sous bassement bien fragile. Il ne pouvait croire que ce qu’il voit, ce qu’il ne voit pas, alors il ne croit pas. Beaucoup de chrétiens partagent avec Thomas ce même type de foi sans toutefois être capables de la dépasser. Ne croire que ce que l’on voit, c’est limiter sa foi, or la foi en Dieu n’a pas de limite puisqu’elle est foi en l’illimité, en l’infini, Dieu. Dieu est infini, il est illimité et la foi en Dieu est donc une foi qui se veut sans borne. En nous, l’esprit scientifique s’est presque substitué à l’esprit religieux. Le concret semble supplanter l’abstrait. Notre schéma de pensée actuel nous conduit à considérer que le concret, le visible, est le vrai, tandis que l’invisible, l’abstrait, est le faux. C’est pourquoi beaucoup d’hommes et femmes sont devenus incapables de Dieu. Ils n’arrivent plus à croire en Dieu parce qu’ils ne peuvent pas toujours voir ce qu’on leur propose de croire.

Si le doute de Thomas était bien méthodique et lui avait permis de renforcer sa foi en la Résurrection, il n’est pas à présenter comme modèle pour nous. Nous ne devons pas toujours douter, avoir des preuves, avant de croire. Jésus n’a pas fait l’éloge de l’attitude de Thomas, (c’est nous-mêmes qui nous forçons à en trouver quelque chose de positif), ce doute a été condamné par Jésus, « …cesse d’être incrédule, sois croyant. » « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » En toute circonstance, alors que Dieu attend de nous d’avoir confiance en Lui, nous n’aurons pas toujours la chance, comme Thomas, de le voir nous donner des preuves pour nous amener à croire en sa Parole ou en Lui. Il ne nous dira pas toujours « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté… »

La vraie foi, celle qui est pure, ne repose pas toujours sur des certitudes objectives, observables, mesurables, concrètes. Nous ne disons pas non plus que la vraie foi se moque toujours de l’objectivité, de l’observation ou du concret. Nous disons plutôt que la vraie foi repose sur autre chose, elle repose sur Dieu, sur sa Parole. Nous croyons parce que Dieu a dit et parce qu’il l’a dit, il ne peut ni se tromper ni nous tromper, voilà pourquoi nous devons croire même quand nous ne voyons pas ou n’avons pas vu. Ce qui vient de Dieu est crédible même si nous ne pouvons pas le voir ou le toucher. On peut même ajouter que ce qui vient de Dieu est digne de foi même si nous ne pouvons pas le comprendre. On ne croit pas toujours parce que l’on a compris, car dans certaines circonstances au lieu de comprendre pour croire, il devient nécessaire de croire d’abord pour comprendre après. Donc, certains scepticismes, certains cartésianismes, certains rationalismes peuvent s’avérer dangereux pour la vraie foi en Dieu. Nous croyons parce que Dieu l’a dit, Thomas refusait de croire en la résurrection alors que Jésus le leur avait dit à mainte reprises: « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. » (Mc9, 10) Heureux ceux qui croient ce que le Christ a dit!

Qu’en célébrant la mémoire de Saint Thomas Apôtre en ce jour, que Dieu nous accorde la grâce d’un esprit crédule, toujours disposé à croire toutes les vérités que Dieu nous a révélées et enseignées par son Église parce qu’il ne peut ni se tromper, ni nous tromper.

Prions

Dieu Tout puissant, nous croyons mais purifie notre foi afin qu’elle ne cherche pas toujours des certitudes observables, mais pour qu’elle ait pour seul véritable certitude toi et ta Parole. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

Intercession

Nous te prions Seigneur pour ceux qui cultivent leur raison à travers la science, épargne-les Seigneur de nier les vérités éternelles que tu enseignes par ta Parole, au nom d’une raison très poussée. Car ce n’est jamais ton dessein de tourner la foi contre la raison.

Vierge Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Prions et remettons au Seigneur toutes nos incertitudes du moment, tout ce qui nous fait douter de nous-mêmes et même de la puissance de Dieu.

Loué soit Jésus-Christ

André Kamta Sabang

Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 − 2 =


Read also x