Rechercher le matériel jamais au détriment du divin et de l’humain!

Rechercher le matériel jamais au détriment du divin et de l’humain!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

Contre ceux qui « achètent le faible pour un peu d’argent » (Am 8, 4-7)

Lecture du livre du prophète Amos

Écoutez ceci, vous qui écrasez le malheureux
pour anéantir les humbles du pays,
    car vous dites :
« Quand donc la fête de la nouvelle lune sera-t-elle passée,
pour que nous puissions vendre notre blé ?
Quand donc le sabbat sera-t-il fini,
pour que nous puissions écouler notre froment ?
Nous allons diminuer les mesures,
augmenter les prix et fausser les balances.
    Nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent,
le malheureux pour une paire de sandales.
Nous vendrons jusqu’aux déchets du froment ! »
    Le Seigneur le jure par la Fierté de Jacob :
Non, jamais je n’oublierai aucun de leurs méfaits.

    – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 112 (113), 1-2, 5-6, 7-8)

R/ Louez le nom du Seigneur :
de la poussière il relève le faible.
ou : Alléluia !
(Ps 112, 1b.7a)

Louez, serviteurs du Seigneur,
louez le nom du Seigneur !
Béni soit le nom du Seigneur,
maintenant et pour les siècles des siècles !

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?
Lui, il siège là-haut.
Mais il abaisse son regard
vers le ciel et vers la terre.

De la poussière il relève le faible,
il retire le pauvre de la cendre
pour qu’il siège parmi les princes,
parmi les princes de son peuple.

Deuxième lecture

« J’encourage à faire des prières pour tous les hommes à Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés » (1 Tm 2, 1-8)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre à Timothée

Bien-aimé,
    j’encourage, avant tout,
à faire des demandes, des prières,
des intercessions et des actions de grâce
pour tous les hommes,
    pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité,
afin que nous puissions mener notre vie
dans la tranquillité et le calme,
 en toute piété et dignité.
    Cette prière est bonne et agréable
à Dieu notre Sauveur,
    car il veut que tous les hommes soient sauvés
et parviennent à la pleine connaissance de la vérité.
    En effet, il n’y a qu’un seul Dieu,
il n’y a aussi qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes :
un homme, le Christ Jésus,
    qui s’est donné lui-même
en rançon pour tous.
Aux temps fixés, il a rendu ce témoignage,
    pour lequel j’ai reçu la charge de messager et d’apôtre
– je dis vrai, je ne mens pas –
moi qui enseigne aux nations la foi et la vérité.
    Je voudrais donc qu’en tout lieu les hommes prient
en élevant les mains,
saintement, sans colère ni dispute.

    – Parole du Seigneur.

Évangile

« Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent » (Lc 16, 1-13)

Alléluia. Alléluia.
Jésus Christ s’est fait pauvre, lui qui était riche,
pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.
Alléluia. (cf. 2 Co 8, 9)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
« Un homme riche avait un gérant
qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens.
    Il le convoqua et lui dit :
‘Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ?
Rends-moi les comptes de ta gestion,
car tu ne peux plus être mon gérant.’
    Le gérant se dit en lui-même :
‘Que vais-je faire,
puisque mon maître me retire la gestion ?
Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force.
Mendier ? J’aurais honte.
    Je sais ce que je vais faire,
pour qu’une fois renvoyé de ma gérance,
des gens m’accueillent chez eux.’
    Il fit alors venir, un par un,
ceux qui avaient des dettes envers son maître.
Il demanda au premier :
‘Combien dois-tu à mon maître ?’
    Il répondit :
‘Cent barils d’huile.’
Le gérant lui dit :
‘Voici ton reçu ;
vite, assieds-toi et écris cinquante.’
    Puis il demanda à un autre :
‘Et toi, combien dois-tu ?’
Il répondit :
‘Cent sacs de blé.’
Le gérant lui dit :
‘Voici ton reçu, écris 80’.

    Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête
car il avait agi avec habileté ;
en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux
que les fils de la lumière.
    Eh bien moi, je vous le dis :
Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête,
afin que, le jour où il ne sera plus là,
ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.

    Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose
est digne de confiance aussi dans une grande.
Celui qui est malhonnête dans la moindre chose
est malhonnête aussi dans une grande.
    Si donc vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête,
qui vous confiera le bien véritable ?
    Et si, pour ce qui est à autrui, vous n’avez pas été dignes de confiance,
ce qui vous revient, qui vous le donnera ?
    Aucun domestique ne peut servir deux maîtres :
ou bien il haïra l’un et aimera l’autre,
ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.
Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur abonde dans chacune de nos vies. Ce matin, le Seigneur nous met en garde contre l’avidité, l’amour excessif de l’argent qui nous pousse très souvent à la malhonnêteté.

En effet, dans l’évangile le Seigneur met en scène un intendant malhonnête, qui, alors que son maître l’a attrapé, essaie de se faire des amis parmi les débiteurs de son patron en leur accordant des réductions de dettes. Le Seigneur ne nous encourage pas à la tromperie ici, mais il admire la sagesse de cet homme qui a compris que plus que l’argent, la vraie richesse, ce sont les hommes qui nous entourent et sur qui nous pouvons compter.

Mais le comportement de cet intendant qui a volé son maître, provient de sa cupidité. L’argent est nécessaire pour l’épanouissement de tous et de chacun et nous devons tous nous battre pour l’avoir, mais jamais en utilisant des moyens qui nuisent au bonheur de l’autre, qui le trompent, l’exploitent afin de nous enrichir. Nous ne devons jamais placer l’argent au dessus de notre relation avec les autres, au dessus de leur bien être.

Cet intendant a placé l’argent au dessus de sa relation avec son maître. Beaucoup aujourd’hui abusent des amis, des proches, leur vendent des produits de mauvaises qualités, changent les poids des balances au marché, inventent des histoires pour soutirer l’argent à leurs parents ou à leur conjoint, paient un salaire de misère à leurs employés afin de gagner plus, volent le matériel de travail, de bureau pour leur usage personnel alors qu’il est dédié à un usage public. Tout cela parce qu’on veut avoir plus et croit qu’en ayant ce plus volé, nous serons mieux, nous résoudrons nos problèmes.

La vraie richesse ce sont les hommes, les êtres humains et si nous leur faisons du bien, si nous les respectons dans notre manière de gérer l’argent, le Seigneur nous récompensera, la vie nous récompensera et en plus nous aurons une richesse plus grande, car le plus souvent dans le malheur, ce n’est pas l’argent qui nous console, mais les gens. Notre mariage réussit parce que nous gérons bien et honnêtement l’argent du couple au lieu de le dilapider au nom de notre « famille » (celle que nous avons quittée) au détriment de notre véritable famille (celle que nous bâtissons).

Prenons le temps de méditer sur notre comportement avec l’argent. Avons nous tendance à vouloir mentir, manipuler, voler pour l’avoir? Plaçons nous souvent l’argent au dessus du bien être des autres? Comment traitons nous nos employés: les payons nous justement?

Prions

Seigneur, accorde nous la grâce de toujours considérer l’argent comme un simple moyen et non une fin et de nous battre pour le gagner honnêtement et le dépenser utilement.

Intercession

Pour tous les employés, afin que le Seigneur leur accorde de respecter le bien de leurs employeurs et que ceux-ci les paient justement.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Faisons un acte généreux avec notre argent aujourd’hui, un acte gratuit afin de placer l’homme au dessus de l’argent.

Flora Kamta

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 22 =


Read also x