Soyons ce que nous sommes, ne soyons pas de beaux tombeaux!

Soyons ce que nous sommes, ne soyons pas de beaux tombeaux!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu(Mt23, 27-32)

    En ce temps-là,
Jésus disait :
    « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis à la chaux :
à l’extérieur ils ont une belle apparence,
mais l’intérieur est rempli d’ossements
et de toutes sortes de choses impures.
    C’est ainsi que vous, à l’extérieur,
pour les gens, vous avez l’apparence d’hommes justes,
mais à l’intérieur vous êtes pleins d’hypocrisie et de mal.

    Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous bâtissez les sépulcres des prophètes,
vous décorez les tombeaux des justes,
    et vous dites :
“Si nous avions vécu à l’époque de nos pères,
nous n’aurions pas été leurs complices
pour verser le sang des prophètes.”
    Ainsi, vous témoignez contre vous-mêmes :
vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes.
    Vous donc, mettez le comble à la mesure de vos pères ! »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

« C’est ainsi que vous, à l’extérieur pour les gens, vous avez l’apparence d’hommes justes, mais à l’intérieur vous êtes pleins d’hypocrisie et de mal« . Frères et sœurs en Jésus Christ, comme hier, le Seigneur continue aujourd’hui de déplorer l’hypocrisie des scribes et des pharisiens, ces maîtres pervers, dont la conduite dément les enseignements, ils montrent une grande pureté à l’extérieur par la netteté de leurs vêtements et l’humilité de leur langage, tandis qu’ils sont pleins, à l’intérieur, de toute espèce de pourriture, d’avarice et de libertinage.

Nous aussi, comme ces pharisiens, nous faisons ou avons déjà fait l’expérience de la duplicité de cœur. Nous voulons généralement être de bonnes personnes, mais très souvent à l’intérieur, nous ne nous préparons pas ou nous refusons de nous préparer à y parvenir. Le mal est qu’au lieu d’accepter dans la vérité d’affronter les difficultés du chemin de conversion pour arriver à l’être idéal que nous souhaitons devenir, nous jouons faussement à des arrivés, avant d’avoir fait le chemin qui mène à l’arrivée. C’est cette mesquinerie que Jésus déplore dans l’Évangile que nous venons d’entendre. car une telle attitude l’empêche de nous aider, de nous sauver.

Telle est l’expérience malheureuse que nous faisons généralement. Pour peu que nous soyons vrais avec nous-mêmes, nous ne laisserions pas Jésus nous dire  » malheureux êtes-vous« , c’est nous qui, les premiers, viendrions nous jeter à ses pieds et lui dire: « je suis un malheureux Seigneur!« 

Il est encore louable aux yeux de Dieu de manifester au dehors l’être imparfait, faible, fragile, pécheur que nous sommes. Dieu connaît nos limites et souhaite ardemment nous en défaire. Il ne veut qu’une seule chose la vérité et la volonté de devenir comme lui par lui. Il sait que nous ne sommes pas parfaits, mais il veut que nous ayons tout le désir de la perfection. Il est venu pour que nous soyons parfaits comme le père céleste est parfait! Il est l’agneau de Dieu qui vient enlever notre péché, il nous pose une seule question: « veux-tu que j’enlève ton péché? » et non « peux-tu enlever ton péché? » car sans lui, nous ne pouvons rien faire.

Prions et supplions-le afin qu’il nous donne le courage d’être ce que nous sommes pour qu’il puisse nous tenir la main sur le chemin de sainteté qu’il veut faire avec nous.

Prions   

Seigneur quelle personne malheureuse je suis! Je suis un être au cœur double, je ne suis pas ce que je paraît être et je ne paraît pas ce que je suis réellement! mea culpa, mea culpa! » Délivre-moi de la duplicité qui freine et empêche ma conversion véritable. Unifie mon cœur pour qu’il craigne ton Saint Nom. Par Jésus le Christ notre Seigneur.

Intercession   

Pour tous ceux qui ne sont chrétiens que d’apparence et mènent dans la réalité une vie qui s’éloigne du modèle chrétien, Seigneur par Ton Esprit Sanctificateur, aide-les à retrouver le cœur que Tu leur as donné à l’origine, afin qu’ils recherchent et embrassent ta vérité pour une vie transparente, véridique et véritable, digne des enfants de Dieu.  

Sainte Vierge Marie, Mère au cœur pur, prie pour nous  

Exercice spirituel

Aujourd’hui, d’un cœur contrit demandons pardon à Dieu pour toutes les fois où nous sommes allés à Lui avec un cœur faux. Et si jusqu’ici nous étions des chrétiens en apparence, décidons de devenir de vrais enfants de Dieu, en revêtant notre cœur des vertus du Christ ; pour y parvenir, demandons le secours de la grâce de Dieu

Goumkem Tameza Berthille

                       Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 25 =


Read also x