Soyons par nos vies la saveur, la lumière du monde!

Soyons par nos vies la saveur, la lumière du monde!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Le Christ Jésus n’a pas été “oui et non” ; il n’a été que “oui” » (2 Co 1, 18-22)

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
Dieu en est garant,
la parole que nous vous adressons
n’est pas « oui et non ».
Car le Fils de Dieu, le Christ Jésus,
que nous avons annoncé parmi vous,
Silvain et Timothée, avec moi,
n’a pas été « oui et non » ;
il n’a été que « oui ».
Et toutes les promesses de Dieu
ont trouvé leur « oui » dans sa personne.
Aussi est- ce par le Christ
que nous disons à Dieu notre « amen »,
notre « oui », pour sa gloire.
Celui qui nous rend solides pour le Christ
dans nos relations avec vous,
celui qui nous a consacrés,
c’est Dieu ;
il nous a marqués de son sceau,
et il a mis dans nos cœurs l’Esprit,
première avance sur ses dons.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(118 (119), 129-130, 131-132, 133.135)

R/ Pour ton serviteur,
que ton visage s’illumine, Seigneur !
(118, 135a)

Quelle merveille, tes exigences,
aussi mon âme les garde !
Déchiffrer ta parole illumine,
et les simples comprennent.

La bouche grande ouverte, j’aspire,
assoiffé de tes volontés.
Aie pitié de moi, regarde-moi :
tu le fais pour qui aime ton nom.

Que ta promesse assure mes pas :
qu’aucun mal ne triomphe de moi !
Pour ton serviteur que ton visage s’illumine :
apprends- moi tes commandements.

Évangile

« Vous êtes le sel de la terre » (Mt 5, 13-16)

Alléluia. Alléluia.
Que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront gloire à votre Père.
Alléluia. (Mt 5, 16)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Vous êtes le sel de la terre.
Mais si le sel devient fade,
comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien :
on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la lumière du monde.
Une ville située sur une montagne
ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe
pour la mettre sous le boisseau ;
on la met sur le lampadaire,
et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde! Jésus nous rappelle dans l’évangile d’aujourd’hui qu’en tant que chrétien, nous avons la responsabilité de briller, d’éclairer et d’être des modèles pour les autres par le bien que nous faisons.

Le Seigneur compare le chrétien au sel de la terre et à la lumière du monde. Il es difficile d’imaginer un repas sans sel. Quand on y pense, on n’a pas envie de le manger, on est dégouté. Plus encore, personne n’aime les ténèbres. Lorsqu’il y a une panne d’électricité dans une maison ou dans un quartier et que çà dure même seulement une minute, on a l’impression que l’atmosphère a changé, tout est un peu triste, l’atmosphère est lourde. Chacun désire ardemment que la lumière revienne. On allume une lampe ou une torche pour éclairer et on la met au centre de la table ou de la pièce afin qu’elle éclaire le plus d’espace possible. Il serait inimaginable de la placer sous la table ou en bas du lit.

Pourtant beaucoup de chrétiens sont comme cette lumière cachée ou ce sel fade. Cette lumière, ce lampadaire qui au lieu de briller tout en haut pour éclairer beaucoup de monde, brille cachée derrière un arbre. En tant que baptisés ayant reçu la lumière du Christ, beaucoup d’entre nous veulent vivre leur petite vie sans rien y changer et sans conversion et ne sentent pas la responsabilité des autres, le regard des autres qui attendent des chrétiens qu’ils leur montrent le chemin de Dieu.

Le monde, les amis, les voisins, même ceux qui se moquent des chrétiens, désirent ardemment que nous demeurions des modèles, veulent voir les chrétiens faire le bien, espérer dans les difficultés, demeurer intègres malgré les tentations, pardonner les fautes les plus graves, demeurer aimables en toute situation, être humble face à tous. Tout le monde veut le sel que le chrétien doit être, car un chrétien qui fait le bien que Dieu lui inspire est une source d’espérance pour les autres.

Combien de chrétiens à cause de leurs comportements, de leur compromis avec le mal ont détourné leur entourage des chemins de Dieu? Combien vivent dans le concubinage, le mensonge, sont hypocrites fermant la porte de Dieu aux autres? Combien acceptent les pots de vins, maltraitent leurs employés, sont orgueilleux avec les amis, malpolis avec leur entourage, paresseux, racontent des commérages, sèment la division et le mal par leur parole?

Le chrétien doit apporter la saveur autour de lui, sa présence, ses paroles, sa façon de se comporter doit faire du bien aux autres et les rapprocher de Dieu et de sa volonté et leur apporter le bonheur. Sommes nous alors ces lumières qui brillent et qui éclairent le monde? Sommes nous un sel savoureux ou fades? Sommes nous sur la table ou sous la table? Nous sommes responsables les uns des autres par notre agir et nos paroles, faisons tout pour qu’en tout temps les gens puissent louer Dieu en nous voyant vivre.

Prions

Seigneur, tu es celui qui nous offre la lumière de la vie, accorde nous la grâce d’être pour les autres, dans notre vie quotidienne de véritables lumières du Christ.

Intercession

Nous te prions Seigneur pour tous les chrétiens qui se sont compromis avec le mal en prenant des pots de vins, accorde leur la grâce de se repentir.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Faisons un acte intentionnel aujourd’hui pour être des lumières qui brillent pour les autres.

Flora Kamta, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 ⁄ 2 =


Read also x