Tout quitter pour suivre Jésus dans le quotidien!

Tout quitter pour suivre Jésus dans le quotidien!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

Quiconque est né de Dieu ne commet pas de péché (1 Jn 3, 7-10)

Lecture de la première lettre de saint Jean

Petits enfants, que nul ne vous égare :
celui qui pratique la justice
est juste comme lui, Jésus, est juste ;
celui qui commet le péché est du diable,
car, depuis le commencement, le diable est pécheur.
C’est pour détruire les œuvres du diable
que le Fils de Dieu s’est manifesté.
Quiconque est né de Dieu
ne commet pas de péché,
car ce qui a été semé par Dieu demeure en lui :
il ne peut donc pas pécher,
puisqu’il est né de Dieu.
Voici comment se manifestent les enfants de Dieu
et les enfants du diable :
quiconque ne pratique pas la justice
n’est pas de Dieu,
et pas davantage celui qui n’aime pas son frère.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(97 (98), 1, 7-8, 9)

R/ La terre tout entière a vu
le salut de notre Dieu.
 
(cf. 97, 3)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assuré la victoire.

Que résonnent la mer et sa richesse,
le monde et tous ses habitants ;
que les fleuves battent des mains,
que les montagnes chantent leur joie.

Acclamez le Seigneur, car il vient
pour gouverner la terre,
pour gouverner le monde avec justice
et les peuples avec droiture !

Évangile

« Nous avons trouvé le Messie » (Jn 1, 35-42)

Alléluia, Alléluia.
À bien des reprises, Dieu, dans le passé,
a parlé à nos pères par les prophètes ;
à la fin, en ces jours où nous sommes,
il nous a parlé par son Fils.
Alléluia. (cf. He 1, 1-2)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples.
Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit :
« Voici l’Agneau de Dieu. »
Les deux disciples entendirent ce qu’il disait,
et ils suivirent Jésus.
Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient,
et leur dit :
« Que cherchez-vous ? »
Ils lui répondirent :
« Rabbi – ce qui veut dire : Maître –,
où demeures-tu ? »
Il leur dit :
« Venez, et vous verrez. »
Ils allèrent donc,
ils virent où il demeurait,
et ils restèrent auprès de lui ce jour-là.
C’était vers la dixième heure, (environ quatre heures de l’après-midi).

André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples
qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus.
Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit :
« Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ.
André amena son frère à Jésus.
Jésus posa son regard sur lui et dit :
« Tu es Simon, fils de Jean ;
tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ abonde dans chacune de nos vies. Ce matin, deux disciples de Jean le quitte et quitte tout pour suivre Jésus sur la parole de Jean lui-même. En quelques paroles, ils quittent tout et se mettent à la suite du Seigneur Jésus. Et nous aujourd’hui, sommes-nous capables de « tout quitter » pour suivre Jésus?

Les disciples en effet, étaient dans une quête, la quête du messie, du prophète qui devait venir sauver Israël. Lorsque Jean leur révèle cette parole qu’ils ne comprennent pas totalement mais qui dit quand même que Jésus est l’Agneau de Dieu, ils n’hésitent pas à le suivre. Pour aller derrière Jésus comme cela, leur désir de Dieu devait être très profond, leur quête de la vérité devait être très forte. Et nous? Que désirons-nous? Que cherchons-nous dans la vie, qu’est ce qui motive nos actes? Est-ce la recherche de Dieu, le désir de lui plaire, de le trouver, de demeurer avec lui pour l’éternité? Ou alors c’est autre chose?

Aujourd’hui, nous pouvons aisément croire que si nous avions aussi vu Jésus, nous l’aurions certainement suivi. Mais en méditant sur nos vies, nous voyons que ce n’est pas aussi facile. Est ce que chaque matin, nous quittons tout pour nous retrouver seuls avec lui dans la prière? Quittons-nous le sommeil, le téléphone, la paresse, les autres activités pour le suivre dans la prière? Est ce que lorsqu’une activité qui concerne Dieu est programmée, elle est prioritaire dans notre programme ou secondaire? Est ce que nous allons à la messe avec le désir profond de rencontrer le Seigneur présent dans l’Eucharistie ou alors nous y allons avec toutes nos distractions et sans préparation aucune, comme si nous allions au marché? Est ce que nos contributions pour la bonne marche de l’église, notre service à l’église passent en premier pour nous? Où nous y consacrons les restes? Est ce qu’à l’heure de la prière, nous laissons tout pour y aller? Qu’est ce qui occupe notre cœur, le désir d’argent, de succès, de grandeur, de mariage, d’enfants au point de nous compromettre devant Dieu? Ou Dieu passe avant tout vraiment?

Autant de questions qui nous permettent de mesurer notre désir de suivre le Seigneur. Chacun dans une certaine mesure veut suivre Jésus, mais comme nous le voyons dans l’évangile, le Seigneur Jésus ne s’impose à personne, il nous laisse le choix. Nous devons nous même décider de le suivre et tout mettre en œuvre afin que comme avec les disciples, nous soyons aussi capables à chaque instant de le choisir lui, de le suivre lui, plutôt que tout autre chose.

Prions

Seigneur accorde nous la flamme du désir qui brûlait dans le cœur des disciples, afin que nous soyons capables en tout temps et tous les jours de tout quitter pour te suivre.

Intercession

Nous te prions Seigneur pour tous les prêtres afin que tu ranimes la flamme de ton amour dans les cœurs de ceux qui ne te cherchent plus.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Aujourd’hui, donnons la priorité à tous nos exercices spirituels, laissons tout pour bien vivre tous les temps consacrés à Dieu.

Flora Kamta, Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 24 =


Read also x